Annonce

Réduire
Aucune annonce.

(Billet d'humeur) Avant? Non c'était pas mieux!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • (Billet d'humeur) Avant? Non c'était pas mieux!

    Rien que le titre va m'attirer les foudres de certains.
    Mais j'en ai marre d'entendre toujours les mêmes choses, le fameux "Avant, c'était mieux !".
    Non avant c'était avant!


    Il faut arrêter de toujours se retourner.
    Alors, oui, il fut une époque où les spectateurs étaient en bord de piste, où les pilotes roulaient sous des pluies torrentielles, où les organisateurs vendaient la bière 3frs.


    Combien de morts y avait-il à chaque sortie ? En terme de sécurité n'en déplaise à beaucoup le progrès a bien aidé, alors sur ce point non avant, c'était pas mieux ! C'était juste plus dangereux.
    Les pilotes prenaient tout les risques avant, mais ils en prennent encore plus maintenant, la seule différence, c'est qu'ils sont devenus assez intelligents pour ne pas aller risquer leur vie dans des conditions extrêmes, grâce aux différentes expériences du passé. Prenez les inventeurs du feu, ils se sont brûlé avant de se rendre compte qu'il ne fallait pas mettre sa main dedans. Aujourd'hui, par acquis, personne ne met sa main dans un feu Alors avant, ce n'était pas mieux ! On n'avait juste pas l'expérience actuelle.
    Quant aux prix des différentes choses tournant dans le milieu auto, le prix des places en 1982 était de 110 frs (soit 22€) le SMIC de 1982 été de 3429Frs (soit 685€). Aujourd'hui, la place est à 89€, le SMIC à 1.554,58 euros.
    Avec l'inflation standard, la place devrait être à 62€. Alors oui, c'est plus cher maintenant, mais en soit les salaires ont aussi augmentés.
    Pour le prix de la place, le spectacle à augmenté aussi, samedi 62 voitures s'élanceront dans l'une des plus belles courses du monde au lieu de 55 en 1982.
    Alors Non avant s'était pas mieux, c'était différent!


    Je n'ai jamais connu de meilleures éditions que celle qui s'achève chaque année. Toutes sont différentes en bien des points.
    Cette année réjouissons-nous de pouvoir retourner sur le bord du circuit sentir les odeurs d'huile et de gomme, entendre le bruit des cylindres...
    Alors oui même avec le masque, c'est différent, mais c'est pas moins bien.


    Quant à l'avenir, beaucoup ici sont pessimistes, imaginant même le mans s'éteindre. Non, LE MANS est immortelle, certes les véhicules changent, mais l'ADN du mans reste bien présent, la novation est toujours au rendez-vous, et même si ça devais passer par de l'électrique, de l'hydrogène ou je ne sait quoi, nous fans d'endurance continuerons de suivre ces courses, car après tout que se soit une hypercar, une lmp1, une GT1 tant que la course est animé que l'action en piste est présente, on continuera de vibrer, de s'enthousiasmer, et même parfois d'être dépité, déçu.


    Alors rassuré vous le passé n'était pas mieux, l'avenir ne seras pas moins bien ! Profitez juste du moment présent avec les copains et pour les plus nostalgiques le mans classic, c'est l'année prochaine !

  • #2
    DEACHE je ne sais pas l'âge que tu as et ton enthousiasme dans l'avenir t'honore.

    Tu as parfaitement raison pour la sécurité des pilotes. Combien de fois a-t-on été au bord des larmes ou même au delà en apprenant un drame et c'est vrai que ne plus avoir la boule au ventre systématiquement au départ d'une course ou lors d'un crash n'a pas de prix. 

    Cela dit les risques de la course avaient le mérite d'en dissuader certains et d'éviter ce que l'on voit trop fréquemment de nos jours, des pilotes de seconde zone ruiner l'équilibre des équipages par un niveau insuffisant et dont le talent principal est le chéquier qu'ils feraient mieux d'utiliser pour aider ceux qui en ont, comme c'était autrefois le cas.

    Quant aux spectateurs oui il y a une inflation sur les prix des places et surtout ses à cotés ( parking, services divers) mais surtout un absence totale de considération des organisateurs qui trouvent normal de parquer voitures et concurrents le plus loin possible des spectateurs à l'inverse de ce qui se passe aux US par exemple, comme si les braves spectateurs n'étaient que tolérés et le plus loin possible.

    Alors je ne dis pas qu'avant tout était mieux certes non ( qui n'a pas grogné contre des sanitaires insuffisants et dégueulasses sur les circuits, des "tribunes" qui se limitaient à un tas de gravas embourbées, j'en passe et des meilleurs)  mais pour autant, tu me permettras de penser que la liberté que nous avions il y a 30 ans nous permettait de jouir autrement mieux du spectacle, que celle restreinte ( et pas seulement sur les circuits) d'aujourd'hui.   

     

    Commentaire


    • #3
      il y a une chose toute simple à comprendre mon cher Deache: 
      AVANT, on avait 20 ans, aujourd'hui, on ( j'ai ) bientôt 70 ans, des comorbidités en veux tu en voilà, des mômes de 35 ans qui me causent des soucis, un urologue qui me surveille, un oncoclogue qui me surveille, un gastro-entérologue qui me surveille, des cheveux blancs, des bagnoles de vieux, etc etc...

      Un S de la forêt rasé, un Tertre rouge défiguré, des Hunaudières tronçonnées, des concurrents façonnés, des voitures dupliquées, des budgets éhontés, des bruits de moteur asséchés....


      OUI, mon cher Deache, AVANT C'ETAIT MIEUX. 
      Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
      www.l-oree.org

      Commentaire


      • #4
        Merci deache pour ce billet d'humeur.

        Oui, c'était différent.

        Concernant Le Mans, certaines chose sont devenues mieux, d'autres n'ont pas changé ou d'autres ont régressé.

        L'organisation des 24h du Mans avec potentiellement 250 000 spectateurs est un exploit renouvelé tous les ans, avec des réglements sportifs, sécurités etc... qui changent et se complexifient.

        au plaisir de vous lire
        Amicalement - Laurent
        24h-en-piste.com et 24h du Mans 2021

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par CMTARGA Voir le message
          DEACHE je ne sais pas l'âge que tu as et ton enthousiasme dans l'avenir t'honore.

          Tu as parfaitement raison pour la sécurité des pilotes. Combien de fois a-t-on été au bord des larmes ou même au delà en apprenant un drame et c'est vrai que ne plus avoir la boule au ventre systématiquement au départ d'une course ou lors d'un crash n'a pas de prix. 

          Cela dit les risques de la course avaient le mérite d'en dissuader certains et d'éviter ce que l'on voit trop fréquemment de nos jours, des pilotes de seconde zone ruiner l'équilibre des équipages par un niveau insuffisant et dont le talent principal est le chéquier qu'ils feraient mieux d'utiliser pour aider ceux qui en ont, comme c'était autrefois le cas.

          Quant aux spectateurs oui il y a une inflation sur les prix des places et surtout ses à cotés ( parking, services divers) mais surtout un absence totale de considération des organisateurs qui trouvent normal de parquer voitures et concurrents le plus loin possible des spectateurs à l'inverse de ce qui se passe aux US par exemple, comme si les braves spectateurs n'étaient que tolérés et le plus loin possible.

          Alors je ne dis pas qu'avant tout était mieux certes non ( qui n'a pas grogné contre des sanitaires insuffisants et dégueulasses sur les circuits, des "tribunes" qui se limitaient à un tas de gravas embourbées, j'en passe et des meilleurs)  mais pour autant, tu me permettras de penser que la liberté que nous avions il y a 30 ans nous permettait de jouir autrement mieux du spectacle, que celle restreinte ( et pas seulement sur les circuits) d'aujourd'hui.   

           
          Je vais reprendre quelques points.


          Pour les pilotes de seconde zone, certes, c'est très frustrant quand un pilote est plus lent dans un équipage que l'on aime bien, mais aujourd'hui de plus en plus d'auto sont à l'arrivée, signe que les pilotes amateurs ne sont pas si mauvais que ça. Libre à chacun d'essayer de piloter un proto ou une gt et de se dire que même le plus mauvais des pilotes de la grille réalise quand même un exploit. C'est aussi ça l'ADN des courses d'endurance, des amateurs avec des pros!


          Les à-côtés, il y as 30 ans tout le monde s'en passer. Les parkings, cela ne dérangeait personne de marcher pendant une heure avant d'arriver au circuit, aujourd'hui les gens s'arrache le parking vert pour ne pas avoir à marcher, donc oui le confort à un prix. 
          Pour les tribunes, c'est exactement pareil. Celui qui se contente des tertres, ne paie pas de supplément...
          Pour ma part, je préfère bouger donc pas de tribunes, le parking reste assez loin pour ne pas payer non plus.
          Pour la considération des spectateurs, il est forcément plus simple de gérer un public, parfois agité et alcoolisé, le plus loin possible de ce qui a de la valeur. Mais c'est une culture purement latine. À SPA, (sauf cette année) tu a accès au paddock, il n'y a pas de débordement, si l'on faisait ça au mans pas sûr que tout le monde sache se contrôler. Juste à voir l'état des zones spectateurs, dés midi le samedi, tu comprends très vite qu'il est impossible de gérer 250 000 personnes facilement sans mettre en jeu la sécurité, des biens et des personnes.


          La véritable question à se poser selon moi, c'est si vous seriez capable aujourd'hui d'accepter les conditions d'accueil d'il y a 30 ans ?
          La réponse est non ! Le monde à évolué et le confort que chacun veux a nettement évolué.


          Quant à Michel,
          Vous avez connu une époque où l'on ne parler pas d'attentat, pas de COVID... Mais à l'époque, vous aviez la crise économique, le choc pétrolier...
          Des accidents mortels, quasiment chaque année.
          Pour les modifications du circuit, on est à la 15éme version signe que tout évolue aussi de se coté là. Le fait d'emprunter des routes départementales oblige certaines modifications. Pour les Hunaudières en 3 parties, chacun a son avis, pour moi, je préfère avoir deux chicanes que de voir une voiture en ligne droite pendant 2 minutes, mais c'est très personnel comme opinion.
          Pour le paysage, on est sur un circuit "urbain", aujourd'hui chaque centre-ville s'agrandit empiétant sur les espaces arborés. Pour la gestion des forêts, c'est pareil, il faut aussi couper pour replanter. C'est tout un système économique qui oblige ces ajustements, est-ce pour autant moins bien maintenant car un sapin à disparu du paysage?
          Pour les voitures, c'est encore différent, moi, je me réjouis d'avoir un tel plateau cette année. Le bruit des moteurs, n'est pas asséché, il correspond plus à la norme actuelle de motorisation (toujours dans l'esprit du confort de l'automobiliste que nous sommes). Mais pour le style, tous les goûts sont dans la nature, chacun aura donc son avis sur les différents modèle de chaque époque.


          Alors, oui, les choses évoluent, s'adaptent, à chaque condition. Il faut simplement souligner l'exploit perpétuel de l'ACO, de SRO, de l'ADAC, de l'IMSA ... De parvenir chaque année à nous offrir du spectacle, malgré toutes les contraintes qui leur sont imposées.


          Je ne dis pas non plus que c'est mieux maintenant et que ça sera mieux dans 10 ans, je dis juste que c'est différent. 
          Comparez votre épouse, il y a 20 ans et maintenant, elle n'est pas mieux, ni moins bien, elle a évoluée, changée, mûrie.
          Comparé donc ce qui est comparable, ce n'est pas mieux, non, mais bien différents !
           

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par deache Voir le message
            Rien que le titre va m'attirer les foudres de certains.
            Mais j'en ai marre d'entendre toujours les mêmes choses, le fameux "Avant, c'était mieux !".
            Non avant c'était avant!
            !
            Je prendrai mon temps pour répondre à tes remarques 

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par CMTARGA Voir le message
               
              Même réflexion!!! Vaste sujet 
               

              Commentaire


              • #8
                si l'on parle Automobile, Sport Automobile, pour moi, "avant" restera eternellement mieux, il fut un temps pas lointain, ou je passais mes journées dans le Paddock, avec les F1, les Mécanos, les ingenieurs et des pilotes. juste avec un peu de culot. depuis plusieurs années, même en rêve, c'est interdit. en ce temps là, il y avait des ingenieurs, qui construisaient des F1 toutes différentes, et sans voir le n°, on savait de loin qui c'était. en ce temps là, les pilotes, se frottaient les uns aux autres, sans avoir peur de recevoir une fessée, et se voir rajouter du temps sur leurs temps de course. ceci dit, oui, avant ce n'était pas systématiquement mieux. BIen que.., avant, j'avais vingt ans, trente ans ou même quarante.

                Commentaire


                • #9
                  Avant c'était mieux car nous étions jeunes.
                  Maintenant c'est mieux car nous sommes vieux.

                  Commentaire


                  • #10
                    ALORS TU COMPARES MON EPOUSE AU CIRCUIT 24 !MAIS QUI EST TU DEACHE. Il me semble t'avoir connu sous une autre dénomination...
                    Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                    www.l-oree.org

                    Commentaire


                    • #11
                      Michel, Non j'ai toujours eu le même pseudo ici et ailleurs.
                      Pour la comparaison avec ta femme comme tu peu le voir je la flatte plus qu'autre chose.

                      Envoyé par maranello2005 Voir le message
                      si l'on parle Automobile, Sport Automobile, pour moi, "avant" restera eternellement mieux, il fut un temps pas lointain, ou je passais mes journées dans le Paddock, avec les F1, les Mécanos, les ingénieurs et des pilotes. juste avec un peu de culot. depuis plusieurs années, même en rêve, c'est interdit. en ce temps là, il y avait des ingénieurs, qui construisaient des F1 toutes différentes, et sans voir le n°, on savait de loin qui c'était. en ce temps là, les pilotes, se frottaient les uns aux autres, sans avoir peur de recevoir une fessée, et se voir rajouter du temps sur leurs temps de course. ceci dit, oui, avant ce n'était pas systématiquement mieux. BIen que.., avant, j'avais vingt ans, trente ans ou même quarante.
                      Tu peux encore avoir des accès privilégié avec de l'audace, mais il faut encore oser le tenter. Pour l'uniformisation des châssis, la encore je trouve que l'ont à une jolie diversité, hormis en LMP2 je le concède, mais 3 LMH bien différentes, 4 GT, il y as eu des années bien plus creuse.
                      L'arriver du GT3 ne feras que rajouter du choix en plus  et l'arriver potentiel de 4à5 marques en LMH nous donne encore de belles années pour la discipline.

                      Alors oui Tout n'est pas mieux maintenant, les améliorations et évolutions ont forcément des impacts positif ou négatif, mais cela gâche t'il le plaisir d'assister à la course. 

                      Pour l'âge, tout est dans la tête. Enfin laissez moi le pensé du haut de mes 28 ans!
                      Dernière modification par deache, 19 août 2021, 09h38.

                      Commentaire


                      • #12
                        Bonjour,

                        Je n'écris plus guère ici mais ce sujet me fait réagir.

                        Il m'arrive de ronchonner sur le mode « C'était mieux avant » en sport auto, et c'est aussi vrai pour cette version de Motorlegend... Mais objectivement, qu'en est-il ?

                        Je suis tombé dans la marmite sport auto en 1970. Cette année-là, 3 pilotes de F1 ont péri, McLaren, Courage, Rindt. En France, 2 pilotes sont morts lors de la même coures à Rouen, Salomon et Dayan. Toute la décennie 70, on savait, fatalistes, que la liste des partants serait amputée en fin d'année. Et c'était valable dans toutes les catégories.

                        En 72 et après, j'ai été bercé au son des V12 Matra que je regrette encore. Cette même année 72, on comptait plus de 18000 morts sur les routes, souvenez-vous de la ville de Castres allongée au sol. C'était mieux avant ?

                        J'ai pesté contre le grillage qui a poussé haut, trop haut le long de mon circuit favori. C'était forcément mieux avant. En 2011, Allan McNish, a été satellisé, merci les grillages trop hauts. Sans eux, il n'y aurait peut-être plus de sport auto en France autophobe. C'était mieux avant ?

                        Pour être honnête, je me shoote aux vidéos anciennes qui me rajeunissent, à 64 ans passés .

                        Intellectuellement, ce n'est pas un raisonnement honnête de dire que c'était mieux avant en ne gardant que le bon, laissant de côté le mauvais.

                        En élargissant un peu la réflexion, je voudrais juste dire que beaucoup de gens, de par le monde (et donc sur ce forum), traitent des pathologies lourdes avec des moyens qui leur auraient fait cruellement défaut il y a 40 ans, morts qu'ils seraient. Et c'était mieux avant ?

                        Alors affirmer péremptoirement que « C'était mieux avant », c'est, au mieux, la mémoire qui flanche, au pire, de la c...ie.

                        Amical'Mans

                        Dominique



                        Commentaire


                        • #13
                          Je rappelle juste que si mon "slogan" est "C'était mieux avant", il ne concerne que le sport automobile, pas la santé en général, et j'ai déjà écrit sur ce forum il y a longtemps que cette maxime n'était pas valable pour la sécurité qui est heureusement mieux aujourd'hui. Cette même sécurité d'aujourd'hui appliquée en 1971, mon pilote favori Rodriguez aurait peut-être encore été au départ samedi 16h00. Avec 81 ans il ferait mieux que Bastien 75 ans... 
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • #14
                            C'était  Mazamet au lieu de Castres. Le 17 mai 73.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par deache Voir le message
                              Rien que le titre va m'attirer les foudres de certains.
                              Mais j'en ai marre d'entendre toujours les mêmes choses, le fameux "Avant, c'était mieux !".Non avant c'était avant!
                               !
                              Réponses à deache avant de repondre à CMTARGA

                              < Mes remarquent concernent surtout les 24h du Mans
                              Si seulement on pouvait dire qq chose sans se faite casser

                              Il faut arrêter de toujours se retourner.
                              Alors, oui, il fut une époque où les spectateurs étaient en bord de piste, où les pilotes roulaient sous des pluies torrentielles, où les organisateurs vendaient la bière  3frs.

                              < C'est  vrai!!!!
                              Et il fallait au moins 3 h pour acceder au 1er rang dans les populaires

                              Combien de morts y avait-il à chaque sortie ?  En terme de sécurité n'en déplaise à beaucoup le progrès a bien aidé, alors sur ce point non avant, c'était pas mieux !  C'était juste plus dangereux.
                              Les pilotes prenaient tout les risques avant, mais ils en prennent encore plus maintenant, la seule différence, c'est qu'ils sont devenus assez intelligents pour ne pas aller risquer leur vie dans des conditions extrêmes, grâce aux différentes expériences du passé.

                              < Je ne pense pas , Ils peuvent pousser à fond au dela des limites en sachant qu'il n'y aura que de la casse mecanique (reparations comprises dans le budget)
                              sauf malchance de temps en temps



                              Quant aux prix des différentes choses tournant dans le milieu auto, le prix des places en 1982 était de 110  frs  (soit  22€)  le SMIC de 1982 été de  3429Frs  (soit  685€).  Aujourd'hui, la place est à  89€, le SMIC à  1.554,58 euros.
                              Avec l'inflation standard, la place devrait être à  62€.  Alors oui, c'est plus cher maintenant, mais en soit les salaires ont aussi augmentés.
                              Pour le prix de la place, le spectacle à augmenté aussi, samedi 62 voitures s'élanceront dans l'une des plus belles courses du monde au lieu de 55 en 1982.
                              Alors Non avant s'était pas mieux, c'était différent!

                              < C'est vrai en somme mais j'ai l'impression que qd j'allais au Mans autrefois on ne se posait pas la question du prix : il y avait des zones limitées populaires
                              (Tertre Rouge, Mulsanne?) et même des entrées uniques encore moins cheres

                              Je n'ai jamais connu de meilleures éditions que celle qui s'achève chaque année.  Toutes sont différentes en bien des points.
                              Cette année réjouissons-nous de pouvoir retourner sur le bord du circuit sentir les odeurs d'huile et de gomme, entendre le bruit des cylindres...
                              Alors oui même avec le masque, c'est différent, mais c'est pas moins bien.

                              Quant à l'avenir, beaucoup ici sont pessimistes, imaginant même le  mans  s'éteindre.  Non, LE MANS est immortelle, certes les véhicules changent, mais l'ADN du mans reste bien présent, la novation est toujours au rendez-vous, et même si ça devais passer par de l'électrique, de l'hydrogène ou je ne sait quoi, nous fans d'endurance continuerons de suivre ces courses, car après tout que se soit une hypercar, une lmp1, une GT1 tant que la course est animé que l'action en piste est présente, on continuera de vibrer, de s'enthousiasmer, et même parfois d'être dépité, déçu.

                              < pas sur que je suivrais une course de 24h électriques
                              Le son c'est un des motifs prépondérants pour moi

                              Alors rassurez vous le  passé  n'était pas mieux, l'avenir ne sera pas moins bien !  Profitez juste du moment présent avec les copains et pour les plus nostalgiques le mans  classic, c'est l'année prochaine !

                              < Et chapeau à tous ceux qui arrivent à monter une organisation pareille surtout en période incertaine comme maintenant

                               

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X