Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Citroën GS

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Citroën GS

    Voilà qques dates importantes pour la Gs pour que tout soit bien clair:
    1970: sortie de la GS.
    1971: la GS est élue voiture de l'année.
    1972: naissance du break GS.
    1973: apparition du seconde moteur, le 1220cm3.
    1974: apparition de la GS birotor.
    1976: apparition de la Gs c-matic.
    1977: premier lifting.
    1979: nouveau moteur, le 1300cm3.
    1980: Début de la GSA.
    1981: Fin de la GS mais suite de la GSA.

    Voilà un petit historique très simplifié de la GS.
    Si qqun désire des informations plus précises ou veut poser des questions, je serai content d'y répondre dans la mesure du possible!
    [img]smile.gif[/img]
    En prime une petit Citation du catalogue de la GSA :
    "En avant la GSA"
    Modérateur Citroën et Lancia

  • #2
    quelles étaient les principales caractéristiques (moteur) de la GS birotor ?

    Commentaire


    • #3
      Voici les principales caractéristiques de la Citroën GS birotor:
      Le moteur, type Comotor 624, est un 1900 cm3 développant 107 ch à 6500 tr/min.
      Boîte à convertisseur de couple.
      11 ch. fiscaux.
      18,6 aux 400m départ arrêté.
      34,1 aux 1000m départ arrêté.
      175 km/h vitesse maximum.
      Voilà, si vous désirez des détails plus précis, je peux vous donner les points que vous désirez.
      A bientôt
      [img]smile.gif[/img]
      Modérateur Citroën et Lancia

      Commentaire


      • #4
        et je me demandais pourquoi ils ont employé le therme "birotor" ??

        Commentaire


        • #5
          C'est très simple c'est un moteur rotatif d'où le rotor et bi pour 2.
          Il existe aussi la citroën M35 à moteur monorotor, mono voulant dire 1.
          Modérateur Citroën et Lancia

          Commentaire


          • #6
            Voici qques photos d'une Gs birotor:

            Voilà, on voit très bien la spécifité de la birotor par rapport aux autres GS.
            En apparence, c’est une GS. Pourtant, certains petits détails permettent de repérer, du premier coup d’œil, une birotor : les pare-chocs spécifiques, les petits élargisseurs d’ailes, la monte pneumatique plus généreuse, le double liseré de ligne de caisse et les badges GS birotor sur l’aile AV droite et la porte de malle AR ainsi que les enjoliveurs de roues spécifique.
            L’instrumentation est riche. Avec une montre, la jauge à essence, le compteur, le compte-tours (spécifique à ce modèle car il est pris sur la sortie haute-tension du boîtier) et l’ampèremètre. Le tout accompagné par une batterie de voyants d’alerte et de contrôles.

            A plus
            Modérateur Citroën et Lancia

            Commentaire


            • #7
              Encore un petit détail que je trouve très étonnant:
              Avec la première, la voiture monte à 90 km/h
              en deuxième à 140 km/h et en troisième à 175km/h.
              Et comme le bruit de la voiture est tellement feutré, il y a un bip sonore lorsque l'on doit changé la vitesse.
              Incroyable!
              Modérateur Citroën et Lancia

              Commentaire


              • #8
                Merci beaucoup pour tous ces détails!
                Vraiment étonnant ces rapports de boîte tellement démultipliés. Et ce bon vieux volant monobranche. C'est un autre monde.
                Tu n'aurais pas une photo du moteur, par hasard ?

                Et sur l'étiquette montrant les rapports de vitesse, je n'arrive pas à lire les deux autres lettres à part 1-2-3. La marche arrière est-elle bien en bas à droite, et si oui, qu'est ce qui est en haut à gauche ?

                Commentaire


                • #9
                  Il suffit de demander, tiens voilà qques photos du moteur:






                  la marche arrière c'est le R et le p, je ne suis pas encore parvenu à savoir à quoi il servait!
                  A plus!
                  Modérateur Citroën et Lancia

                  Commentaire


                  • #10
                    J'ai une hypothèse pour la P, il n'y a pas de pédale d'embrayage donc la P c'est surement le point mort (P de Parking).
                    a+
                    Modérateur Citroën et Lancia

                    Commentaire


                    • #11
                      géniales, toutes ces photos! (jamais vu un pareil méli-mélo de durits!)

                      Il n'y a pas d'embrayage? Les vitesses se passent à la "twingo easy"?
                      Et le frein de secours, ou de parking, est-il au pied, à la main, ou ne serait-ce pas cette fameus position P ?

                      Commentaire


                      • #12
                        Hello,
                        La GS est semi-automatique , il y a un embrayage mais qui fonctionne tout seul grâce à l'hydraulique...je simplifie car c'est très compliqué à expliquer.
                        Le frein a main est placé au centre de la console c'est le bout de poignée qu'on voit. Il est placé là car à la base, la Gs devait avoir les vitesses là et ils les ont déplacés en bas donc le trou a servi au frein à main.
                        A plus
                        Modérateur Citroën et Lancia

                        Commentaire


                        • #13
                          Ce serait dommage de ne pas jetter un petit coup d'oeil sur cette voiture qui est en avance sur son temps!
                          A+
                          Modérateur Citroën et Lancia

                          Commentaire


                          • #14
                            Hello
                            Merci pour tes précisions thierry, toi qui en a conduit dejà plusieurs, peux-tu me dire comment est l'accélération? On est collé aux sièges?
                            A plus!
                            Modérateur Citroën et Lancia

                            Commentaire


                            • #15
                              si j'ai bien compris ce moteur est une évolution (une copie ?) du Wankel NSU - sur les RO 80 il y avait une pédale d'embrayage qui ne servait qu'a démarrrer puis une boite normale avec un convertisseur de couple - il suffisait d'enclencher la première d'accélérer de la cher l'embrayage et la voiture démarrait seule
                              le système P existe aussi sur la RO 80 puisque même pédale lachée si le moteur ne tourne pas le moteur n'est pas en liaison avec la boite donc pas possible de se garer avec une vitesse dedans oe en Suisse par ex. c'est obligatoire
                              D'autres RO ont eu un système a poudre comme les VW 411 mais ca je n'ai jamais conduit par contre j'ai conduit une 411 équipée comme c a avec le moteur qui gueule chaque fois qure t'effleure le levier de vitesse - Il est bien dommage qu'Audi ai mis son holà a la RO 80 car cette voiture aurait pu sauver NSU (voir Mazda)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X