Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Altaya

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Altaya

    Marques disparues et modèles prestigieux

    http://www.altaya.fr/coleccionable/v...autrefois.html

    1 Facel



    Fascicule 3 + Delahaye 235 Coach - 1954
    Haute Couture
    Tandis que l’industrialisation galopante impose la standardisation de l’automobile, il reste quelques
    constructeurs irréductibles qui défendent la «haute couture ». Ces firmes de vieille souche continuent
    de proposer à leur clientèle la confection de modèles sur mesure. Delahaye fait partie de celles-là :
    la 235 peut être habillée par différents carrossiers, notamment Henri Chapron qui magnifie la technique.

    Fascicule 9 + Berliet 11CV Dauphine - 1939

    La Dernière Cartouche
    Grand nom parmi les producteurs français de véhicules utilitaires et industriels,
    Berliet a aussi produit des automobiles particulières depuis l’aube du XXe siècle
    jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. La Dauphine fut le dernier opus de cette aventure.
    Mais si sa base mécanique appartenait bien à Berliet,
    sa carrosserie en revanche était directement empruntée au catalogue de Peugeot.



    greg

    Fascicule 10 + Hotchkiss Grégoire - 1951

    Trop Tôt, Trop Loin
    Connue pour avoir respecté son slogan («le juste milieu »), la firme Hotchkiss se distingue soudain, à la fin de sa vie, avec un modèle qui précisément est tout sauf «moyen». La Grégoire est une voiture originale, complexe, avant-gardiste par son style comme par sa technologie. Hélas, trop de superlatifs lui vaudront d’accompagner la société Hotchkiss à sa perte
    Dernière modification par Duser, 02 juillet 2012, 22h16.

  • #2
    Re : Altaya voitures françaises d'autrefois

    Le 1er modele
    Facel Vega Excellence 1960
    presente bien

    Un modele original : une berline rare
    Et 2,99 € c'est pas trop cher.

    Par contre, le bleu ?

    Commentaire


    • #3
      Re : Altaya voitures françaises d'autrefois

      On a du mal à comprendre la coherence du choix des modeles
      Entre une voiture de grande serie et une voiture de prestige
      il y a une grande difference

      Commentaire


      • #4
        Re : Altaya voitures françaises d'autrefois


        Rêve de Grandeur
        Après avoir osé créer un coupé de grand tourisme,
        Facel Vega s’est lancé dans une aventure plus ambitieuse encore :
        redonner à la France une berline de prestige
        digne des grandes limousines classiques
        qui fleurirent avant la Seconde Guerre mondiale.
        En toute simplicité, ce vaisseau-amiral de l’industrie française,
        rival de Cadillac et de Bentley, se nomme Excellence

        Facel

        http://forums.motorlegend.com/vb/sho...ighlight=facel

        Commentaire


        • #5
          Re : Altaya voitures françaises d'autrefois

          Si mes souvenirs sont bons: Facel-Véga était avant , dans les années 50: Facel Métalon qui fabriquait des coupés et cabriolets à mécaniques Simca ?

          Commentaire


          • #6
            Re : Altaya Facel


            L’appellation Facel Metallon a été remplacée par Facel Vega SA en 1953
            La 1er vraie Facel est née en Salon 54

            Auparavant apres guerre Facel s’etait specialise dans l’automobile
            Caisse de Dyna Panhard, Simca 8 Sport, Simca Coupé et Océane, Ford Comète…
            mais aussi bien d’autres pieces pour divers constructeurs

            Commentaire


            • #7
              Facel

              Facel Metallon faisait aussi bien d’autres élements pour divers constructeurs
              comme la Delahaye jeep VLR
              http://forums.motorlegend.com/vb/showthread.php?t=18847

              des cabines de camion Delahaye, Somua, des carrosseries pour Vespa,
              des pieces agricoles Massey Ferguson et de nombreux accessoires :
              calandres, pare-chocs, enjoliveurs...
              Mais il faudrait mieux en parler dans le sujet Facel.

              Commentaire


              • #8
                Re : Altaya voitures françaises d'autrefois


                Panhard
                Fascicule 2 + Panhard Dyna Grand Standing - 1958
                Sculptée par le Vent
                Au début des années 1950, la firme Panhard se démarque délibérément de ses contemporaines
                en proposant une voiture aux lignes fluides et aérodynamiques qui semblent sculptées par le vent.
                Par la mécanique également, la doyenne des marques françaises se distingue du conformisme ambiant.
                Avec sa traction avant et son moteur à haut rendement, cette vieille marque est une pionnière

                Panhard
                http://forums.motorlegend.com/vb/sho...panhard&page=3

                Commentaire


                • #9
                  Re : Altaya voitures françaises d'autrefois


                  Fascicule 3 + Delahaye 235 Coach - 1954
                  Haute Couture
                  Tandis que l’industrialisation galopante impose la standardisation de l’automobile, il reste quelques
                  constructeurs irréductibles qui défendent la «haute couture ». Ces firmes de vieille souche continuent
                  de proposer à leur clientèle la confection de modèles sur mesure. Delahaye fait partie de celles-là :
                  la 235 peut être habillée par différents carrossiers, notamment Henri Chapron qui magnifie la technique.
                  Il semble bien que ce modele à ailes plates ne soit pas un modele 52 mais un modele 54 comme ici

                  Delahaye
                  http://forums.motorlegend.com/vb/sho...213#post697213

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : Altaya voitures françaises d'autrefois


                    Fascicule 4 + Hotchkiss Anthéor Cabriolet - 1952

                    Le Juste Milieu
                    « Le slogan publicitaire de la firme Hotchkiss s’est longtemps
                    résumé à une formule de sagesse:
                    «le juste milieu». Cela obligea l’entreprise à toujours produire
                    des automobiles discrètes, élégantes et de bon goût, à l’image
                    du cabriolet Anthéor. Toutefois, le brillant pedigree sportif de la marque l’a aussi contrainte
                    à offrir une mécanique sophistiquée et musclée, l’élevant dans l’aristocratie automobile »

                    http://forums.motorlegend.com/vb/sho...492#post697492

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : Altaya voitures françaises d'autrefois


                      Fascicule 5 + Bugatti 101 - 1951
                      "Chant du Cygne
                      Ettore Bugatti ne s’est pas consolé de la mort
                      accidentelle de son fils Jean, en 1939.

                      L’entreprise Bugatti, ne se remettra pas de la disparition
                      d’Ettore Bugatti, emporté par la maladie en 1947.

                      Pourtant, ses héritiers tentent une dernière initiative pour
                      ressusciter le prestige de l’une des plus grandes marques
                      de l’industrie automobile : Bugatti dévoile l’ambitieuse
                      « 101 » lors du Salon de l’Automobile 1951."

                      http://forums.motorlegend.com/vb/sho...t=20595&page=7

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : Altaya voitures françaises d'autrefois

                        Fascicule 6 + Salmson 2300 Sport - 1953

                        Un Charme Singulier
                        "À l’aube des années 1950, Salmson fait partie des marques qui
                        s’attachent à entretenir leur individualisme par la qualité
                        et l’originalité de leurs produits.
                        Le modèle 2300 Sport possède une mécanique sophistiquée
                        qui aurait pu lui permettre de tenir la dragée haute
                        aux voitures de sport étrangères.
                        Hélas, il faudra se résoudre à voir la marque péricliter et assister
                        au déclin de cette singularité à la française."

                        http://forums.motorlegend.com/vb/sho...453#post710453

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : Altaya voitures françaises d'autrefois

                          --------------------

                          ++++++++++

                          Fascicule 11 + Talbot Lago T26 Record Coupé - 1946


                          Derniers Feux
                          Malgré l’industrialisation à outrance que va connaître le milieu automobile en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, certains constructeurs de vieille souche entretiennent une certaine idée du « luxe à la française ». C’est notamment le cas de Talbot qui tire un dernier feu d’artifice à la veille des années 1950 avec la Lago record du type T26.



                          +++++++++++


                          Fascicule 14
                          Delage D8-120 S Pourtout Aéro Coupé - 1937


                          L’Art de Georges Paulin
                          L’histoire de Delage ne manque pas de chefs-d’oeuvre.
                          Pourtant, la D8-120 Sport réalisée en 1937 occupe une place privilégiée
                          parmi les créations les plus réussies de toute l’histoire de la carrosserie française.
                          Une célébrité due tout à la fois à son style, à son moteur, et à son nom mythique.


                          Fascicule 15 + Facel Vega Facel 6 - 1964
                          Dernière modification par Duser, 22 août 2012, 21h25.

                          Commentaire


                          • #14
                            Re : Altaya voitures françaises d'autrefois

                            Fascicule 7

                            1934 Voisin C25 Aérodyne

                            "Comme un Avion sans Ailes
                            La fin de la marque Voisin est pathétique et superbe. Avant de jeter l’éponge,
                            Gabriel Voisin réalise encore quelques coups d’éclat à sa manière: provocateurs,
                            flamboyants… mais surtout inopportuns.
                            À l’image de l’étrange berline «Aérodyne» qui demeure
                            un jalon singulier dans l’histoire de l’aérodynamique

                            http://forums.motorlegend.com/vb/sho...993#post710993

                            Commentaire


                            • #15
                              Re : Altaya voitures françaises d'autrefois


                              Fascicule 8 + Panhard CD Coach - 1962
                              2 cyl 702 cm3

                              "Fille du Vent
                              Panhard a toujours été un constructeur atypique.
                              Jusqu’à la fin de son existence, la doyenne des marques françaises
                              comme on a coutume de la surnommer –
                              s’est démarquée de ses compatriotes en proposant des produits très novateurs.
                              Avec la CD, Panhard dépose un jalon magistral sur la longue route de l’aérodynamique,
                              puisqu'elle remporte l’Indice de Performance
                              et la 16e place aux 24 Heures du Mans 1962
                              avec André Guilhaudin et Alain Bertaut au volant de la 53"

                              CD construite par Deutsch
                              http://forums.motorlegend.com/vb/sho...860#post711860

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X