Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Routes des Grandes Alpes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • keke
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Idealement la premiere de septembre!

    Laisser un commentaire:


  • PonPon/
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Envoyé par DeK Voir le message
    C'est marrant, tous les matins j'ai probablement les mêmes rétros et le même tableau de bord devant mes yeux... les voitures de Stuttgart aiment bien ces routes aussi

    tu n'est pas par hasard aussi sur le forum lfpa
    N'étant plus que rarement en Alsace, et quasiment jamais en voiture, je ne suis pas sur ce forum

    Je n'ai plus la voiture de ce petit roadtrip, mais j'en garde un excellent souvenir

    Laisser un commentaire:


  • Minimarj
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Superbe PonPon !
    Merci !

    Laisser un commentaire:


  • keke
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Je l'ai faite une fois en Venturi 400 ( un exploit ) et une autre en TVR Chimaera 450.

    Laisser un commentaire:


  • Lapounk
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Chouette escapade

    Laisser un commentaire:


  • Ani
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Superbe
    Ça me rappelle d'excellents souvenirs... À refaire !

    Laisser un commentaire:


  • celtyk
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Superbe roadster pour... Encore plus hâte de cette RGA pour 2018

    Laisser un commentaire:


  • DeK
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Beau reportage superbes photos !

    Pour un mois de Juin, y'a encore une belle épaisseur par endroit !

    C'est marrant, tous les matins j'ai probablement les mêmes rétros et le même tableau de bord devant mes yeux... les voitures de Stuttgart aiment bien ces routes aussi

    tu n'est pas par hasard aussi sur le forum lfpa

    Laisser un commentaire:


  • PonPon/
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Deuxième partie


    Après une bonne nuit de repos (Airbnb chez l'habitant - très sympa), je me prépare à reprendre la route. Comme la veille, la météo est belle en ce début de matinée. Je me demande pour combien de temps... peu importe, on décapote

    Je prends donc la direction du col du Galibier via le col du Lautaret :P La montée vers le Lautaret depuis Briançon est extrêmement roulante. Je pense même que la route doit être assez fréquentée de façon générale.



    Par chance, ce n'est pas le cas ce jour-là !! En deux temps trois mouvement, me voilà arrivé. La vue est déjà superbe, la suite s'annonce grandiose !!







    Pour être honnête, la route était totalement secondaire lors de cette montée. Le panorama était tellement incroyable que j'en ai profité pour en prendre plein les yeux plutôt que pour écraser l’accélérateur. Des photos valent donc mieux qu'un long discours

    La route du bonheur



















    Le sommet



    Il ne fait pas chaud 4,5°, mais le soleil est là :thumbsup: La descente s'annonce tout aussi belle :thumbup: :P









    Petite pause pour profiter du calme et du soleil









    Et on continue la descente, qui est absolument superbe :woot:





    Petite pause forcée



    J’enchaîne ensuite vers le col du Télégraphe. La descente vers Saint-Michel-de-Maurienne est un grand moment. Je profite à nouveau à fond !! Un vrai régal qui fini presque par me donner mal au crâne tellement le grip est fort dans tous ces virages



    Je prends ensuite la direction du col de l'Iseran, plus haut sommet de mon voyage. Je m'attends donc à passer un grand moment.





    Le tout sera malheureusement gâché par des travaux sur toute la fin de la montée (15 à 20kms...)



    Pour ne rien arranger, le "Trophée des Alpes" passe par là ce jour-là. Je ne sais pas si le fait de rouler en "bande" rend "tout puissant", mais la plupart se croyant seuls sur la route j'ai dû piler et m'arrêter plus d'une fois à cause de virages aveugles copieusement coupés :exclamation: Pour le fair-play gentleman driver, on repassera.

    Bref, quelques sueurs froides plus tard, le sommet.





    Puis la descente vers Val d'Isère ! Y'a des pistes de ski par ici ?



    Je continue ensuite vers Bourg-Saint-Maurice, d'où je monte vers le Cormet de Roselend. Et là, gros gros pied :P :P :P
    La route commence au milieu des arbres et de la verdure (je me croirais presque revenu plus au sud) et évolue progressivement vers un paysage plus montagneux au fur et à mesure que l'on monte vers le sommet à 2000m.
    La qualité du revêtement est topissime, il n'y a personne et la visibilité est très bonne une fois passé la partie la plus basse. Je m'éclate tellement que j'en oublie presque de faire des pauses photos













    Ensuite, descente vers le lac de Roselend













    Je me dirige ensuite vers le col des Saisies où je quitte l'itinéraire de la RGA direction Chamonix, fin de mon périple du jour. De nouveau 308Kms pour 6h19 de route :thumbsup:

    Il ne me restait plus qu'à repenser à tout ces moments superbes en frottant la voiture pour la préparer à un repos bien mérité !!

    Laisser un commentaire:


  • PonPon/
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Je l'ai faite en juin dernier !! Un très très grand moment

    Pour le plaisir, je vous partage mon CR d'alors :

    Comme la période semble propice aux belles sorties, je voulais vous faire partager mon roadtrip de la semaine dernière.

    Pour garder le meilleur pour la fin, j'ai décidé de descendre directement de Paris à Menton et de faire la RGA du Sud vers le Nord. Rien n'à raconter sur ce trajet effectué au régulateur... sachant que j'avais deux jours pour me lâcher ensuite, je n'allais pas risquer de perdre mes deux derniers petits points

    Je passe la nuit dans un petit hôtel très sympathique, avec une vue très agréable pour le petit déjeuner.



    Le temps est clément pour l'instant, mais les premiers nuages arrivent déjà.
    Je prends la route dans la foulée, direction le col de Turini. J'avoue que je suis sacrément excité à l'idée d'emprunter cette route. Elle n'est pas bien larges et cela force le respect d'imaginer les pilotes de rallye la remonter à bloc
    Même s'il n'y a pas grand monde, une marge de sécurité obligatoire est de mise dans la mesure où la visibilité est réduite !!

    Les paysages sont magnifiques






    Après une petite heure seulement, la pluie fait tranquillement son apparition. Va falloir accélérer pour pas être mouillé

    J'enchaîne sur le col Saint-Martin,



    puis sur le col de la Couillole (ça ne s'invente pas ) La montée est vraiment très étroite. Je suis content de ne pas avoir une voiture avec de trop grosses fesses mais pour autant, pas question d'envoyer du gros sans prendre de risque inconsidéré au cas où un autochtone déboulerait en face... Quoi qu'il en soit, la route est superbe









    Lors de la descente, puis de la "liaison" vers le col de la Cayolle, la pluie s'intensifie vraiment.



    Je retarde mon arrêt au maximum, mais mon appareil photo et le siège passager commencent vraiment à prendre l'eau... Je recapote donc et je repars

    La montée du col de la Cayolle, (de toute façon très peu roulante) ressemble vraiment à l'apocalypse !! Oui, on est bien le 16 juin





    En route vers le sommet, cela ne s'arrange pas du tout.





    Lors de la descente, la météo s'améliore enfin !! J'en profite pour m'arrêter et re-décapoter. Comme depuis le début de la journée, la descente est... peu roulante. Je reste même sagement derrière un groupe de cyclistes (oui, ces malaaaaates roulent même par ce temps ) durant un certain temps.





    Mais, sur le bas de la descente, la route s'élargit enfin, la qualité du revêtement est top et la visibilité très bonne. GAZ !! S'ensuit un enchaînement qui permet enfin vraiment de se lâcher. Quel pied :P



    Je me dirige ensuite vers le col de Vars, que je monte en compagnie d'un trio de motards avec qui on s'amuse bien. Petit salut au sommet et j’enchaîne sur la descente, dont je garde un souvenir de dingue. La route est top, sèche, quasi déserte !! Grosse attaque sans arrière pensée. C'est énorme



    Malheureusement, je dois encore m'arrêter pour recapoter car le vent s'est à nouveau levé et les nuages s'assombrissent

    Je reprends ensuite la route pour attaquer le dernier morceau de mon périple du jour : le col d'Izoard via la Casse Déserte / col de la Platrière :P



    La montée est vraiment très belle, la route de très bonne qualité mais la météo incite à rester sur ses gardes... et pour cause bel orage de grêle !!!



    Malgré tout, la récompense est superbe une fois arrivé !!











    La descente se fera dans les mêmes conditions délicates. Pour autant et comme depuis le début de la journée, la voiture est un régal de chaque instant :thumbup: :thumbup: :thumbup:



    Je m'arrête pour passer la nuit à Briançon, après une belle journée de conduite 7h52 pour 338 Kms

    Laisser un commentaire:


  • keke
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    ah zut alors!

    Laisser un commentaire:


  • celtyk
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    Pas de RGA cette année

    Laisser un commentaire:


  • Minimarj
    a répondu
    Re : Routes des Grandes Alpes

    J'aimerais mieux en 2018...

    Laisser un commentaire:


  • keke
    a crée une discussion Routes des Grandes Alpes

    Routes des Grandes Alpes

    Vous la faites alors cette année?
Chargement...
X