Annonce

Réduire
Aucune annonce.

MINI 2005, Salon Auto: DOSSIER COMPLET

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • MINI 2005, Salon Auto: DOSSIER COMPLET

    Source MUNICH

    Table des matières.
    1. En un coup d’œil.
    2. Résumé.
    2.1 Première mondiale : une boîte automatique pour les top modèles MINI.
    2.2 MINI : extrême et individuelle.

    Version longue.
    3. Le dynamisme à l’état pur – MINI Cooper S automatic et MINI Cooper S Cabrio automatic.
    3.1 Garant du plaisir au volant – la mécanique.
    4. MINI à l’extrême : The Italian Job Stunt Track.
    5. John Cooper Works : un nouveau kit de préparation pour la MINI Cooper S.

    Sauf indication contraire, le présent dossier de presse se réfère aux équipements prévus pour le marché allemand. Ces dotations peuvent varier d’un pays à l’autre.

    1. En un coup d’œil.
    • Première mondiale : les modèles MINI Cooper S avec boîte automatique.
    Les fleurons de la gamme MINI équipés de la boîte automatique à six rapports avec Steptronic, parfaitement adaptée au moteur de
    170 ch, séduisent de par leur agilité, leurs excellentes reprises, leurs performances routières sportives et leur confort. Que l’on passe
    les vitesses de manière automatique ou manuelle – cette transmission optionnelle représente la cerise sur le gâteau pour les modèles
    MINI Cooper S.
    • Blocage de différentiel : les modèles MINI Cooper S à différentiel autobloquant.
    L’autobloquant mécanique à glissement limité procure à la MINI Cooper S un surplus de motricité et lui permet des vitesses plus élevées en virage. Il évite tout patinage des roues avant, sans pour autant limiter la puissance du moteur.
    • La MINI poussée à l’extrême – The Italian Job Stunt Track.
    Après le grand succès du film «The Italian Job» («Braquage à l’italienne») au cinéma, la MINI se lance dans une autre aventure «The Italian
    Job Stunt Track» présentée dans le parc d’attractions Paramount’s Kings Island. Assis dans des véhicules imitant la MINI Cooper S Cabrio, les visiteurs vivent un parfait mélange entre les effets spéciaux hollywoodiens et les fortes sensations d’un tour en montagnes russes.
    • Concentré de puissance : le kit de préparation de John Cooper Works. Le nouveau kit de préparation signé John Cooper Works fête sa
    première aux Etats-Unis. Ce «régime survitaminé» portant la puissance
    à 154 kW (210 ch) pour un couple maxi. de 245 Nm fait de la MINI Cooper S une véritable machine à piloter. Ainsi, elle abat le sprint
    de zéro à 100 km/h en 6,6 secondes et atteint une vitesse maxi.
    de 230 km/h.
    2.Résumé.
    Première mondiale à Detroit.
    La MINI Cooper S Cabrio et la MINI Cooper S dotées de la boîte automatique à six rapports fêtent leur première mondiale au Salon de Detroit (NAIAS) 2005.
    Cette boîte innovante qui rend la MINI musclée encore plus agile sans pour autant négliger le confort, devrait trouver un accueil particulièrement favorable aux Etats-Unis.
    En outre, MINI présente la MINI Cooper S Cabrio et la MINI Cooper S
    avec un nouvel autobloquant. Le nouveau kit de préparation signé
    John Cooper Works, destiné aux top modèles MINI, sera également
    dévoilé en première aux Etats-Unis.
    Sympathique et largement applaudie.
    Les automobiles MINI sont très convoitées dans le monde entier. Actuellement, la quatre places compacte, synonyme de joie au volant et d’un style indépendant, est proposée dans plus de 70 pays. La 500 000ème MINI sortie des chaînes de l’usine d’Oxford le 25 août dernier apporte la preuve de l’énorme succès de cette voiture.
    Depuis le lancement commercial de la MINI en 2002, les Etats-Unis sont devenus le deuxième débouché des automobiles MINI, derrière la
    Grande-Bretagne. Rien qu’en 2003, 36 010 MINI neuves ont trouvé acquéreur aux Etats-Unis, la MINI Cooper S ayant été le modèle le plus apprécié.
    Avec le lancement de la MINI Cabrio, la popularité de ces véhicules compacts de grand prestige continuera de s’accroître.
    Un sondage réalisé par AutoPacific, une société de conseils de l’industrie automobile américaine, qui a interrogé plus de 32 000 acheteurs de voitures neuves, a montré que 93 pour cent de tous les clients MINI étaient très satisfaits de leur produit. Les propriétaires de MINI ont des relations affectives très prononcées avec leur véhicule, ils en apprécient les possibilités de personnalisation, le rapport prix/performances et le contenu technologique.
    2.1 Première mondiale :
    une boîte automatique pour les top modèles MINI.
    Une nouvelle boîte automatique à six rapports fête sa première mondiale
    à Detroit sur la MINI Cooper S Cabrio et la MINI Cooper S. Ce train d’engrenages léger et compact doté de la fonction Steptronic, d’une commande auto-adaptative et de temps de passage des rapports d’un quart de seconde seulement confère aux deux fleurons de la gamme MINI une énorme agilité, un comportement résolument sportif et un grand agrément de conduite.
    Un convertisseur de couple hydraulique à rendement élevé adoucit les passages de rapports, tandis qu’un embrayage de prise directe élimine le glissement et réduit la consommation. Malgré les six rapports, cette
    représentante d’une nouvelle génération de boîtes de vitesses est plus légère et plus compacte grâce à un nombre réduit d’éléments de commande.
    Sportivité et confort en parfaite harmonie.
    Les performances routières impressionnantes obtenues par les versions
    à transmission automatique sont presque identiques à celles de la MINI Cooper S équipée d’une boîte mécanique. Le quatre cylindres de 1,6 litre avec compresseur et échangeur de l’air de suralimentation
    développe pas moins de 125 kW (170 ch), le couple maxi. de 220 Nm à 4 000 tr/mn assurant le punch nécessaire à l’accélération.
    Grâce à la conception sportive de la boîte automatique, la plus puissante des MINI atteint sa vitesse de pointe de 220 km/h (215 km/h pour le cabriolet)
    dès la cinquième. Départ arrêté, la MINI Cooper S Cabrio passe de zéro à cent en 7,9 secondes seulement, contre 7,7 secondes pour la version à toit rigide.
    En mode automatique, cette transmission automatique innovante permet
    de passer les vitesses de manière soit résolument sportive (mode S), soit privilégiant le confort (mode D), en fonction des différents programmes de changement de vitesse. Les palettes au volant permettent aussi de passer
    les rapports à la main (Steptronic). La commande électronique surveille
    en permanence les états dynamiques de la voiture et adapte la caractéristique de passage des vitesses de manière individuelle.
    La MINI Cooper S automatic sera lancée aux Etats-Unis et au Japon dès fin janvier 2005. A partir de fin février 2005, la MINI Cooper S automatic sera également disponible en Europe et sur les autres marchés MINI. De même, la MINI Cooper S Cabrio équipée de cette boîte innovante sera proposée dans
    le monde entier à partir de fin février 2005.
    2.2 MINI : extrême et individuelle.
    MINI à l’extrême : The Italian Job Stunt Track.
    Depuis leur apparition dans le film «Braquage à l’italienne» («The Italian Job») réalisé par Paramount Pictures, on sait que les automobiles MINI ont des qualités de cascadeurs.
    Dès le mois de mai 2005, la MINI se lancera dans une aventure de
    montagnes russes toute particulière dans une attraction proposée par la société Paramount Parks : «The Italian Job Stunt Track.» Au parc d’attractions Paramount’s Kings Island aux Etats-Unis ainsi qu’au Paramount Canada’s Wonderland au Canada, les visiteurs vivront des cascades grande vitesse avec des véhicules conçus sur le modèle de la MINI Cooper S Cabrio.
    Cette idée inédite est un mélange parfait entre des effets spéciaux hollywoodiens, les frissons que procure un tour en montagnes russes et le plaisir au volant d’une MINI Cooper S décapotée. Durant un trajet effréné,
    les passagers vivront des poursuites spectaculaires, passeront par divers plateaux et scènes de film et découvriront ainsi tous les aspects d’un thriller bourré d’action.
    MINI individuelle : un régime survitaminé pour la MINI Cooper S.
    Comme au cinéma, les adeptes de la MINI pourront également pousser
    leur propre MINI à l’extrême : le nouveau kit de préparation de 210 ch de
    John Cooper Works est déjà disponible sur le marché américain.
    Grâce à ce «tuning», la MINI Cooper S de John Cooper Works débitant une puissance de 154 kW (210 ch) pour un couple maxi. de 245 Nm à 4 500 tr/mn devient la reine du pilotage incontestée de sa catégorie. Elle abat le sprint
    de zéro à 100 km/h en 6,6 secondes et atteint une vitesse maxi. de 230 km/h.
    En quatrième, elle ne met que 5,4 secondes pour passer de 80 à 120 km/h.
    Le kit de préparation comprend entre autres un compresseur et une culasse modifiés, un boîtier de filtre à air spécifique équipé d’une valve d’air
    supplémentaire, des injecteurs à débit augmenté, une gestion moteur revue ainsi qu’une ligne d’échappement disposant d’un silencieux arrière spécifique.

    Outre le kit de préparation pour la MINI Cooper S et afin de compléter son offre, John Cooper Works propose également un «kit acoustique» pour la MINI Cooper ainsi qu’une large gamme de pièces intérieures et extérieures soulignant les performances. Sous réserve de faisabilité technique, elles seront disponibles pour toute la gamme MINI (MINI One, MINI Cooper et MINI Cooper S) ainsi que pour les versions cabriolet correspondantes. Spécialement adaptées à la MINI et parfaitement compatibles entre elles,
    les composantes de John Cooper Works forment un ensemble harmonieux, quelle que soit la composition choisie.
    Version longue.

    3. Le dynamisme à l’état pur – MINI Cooper S automatic et MINI Cooper S Cabrio automatic.
    A partir de fin janvier 2005, la MINI Cooper S et la MINI Cooper S Cabrio seront proposées avec la nouvelle boîte automatique à six rapports qui procure à ces as puissants des virages encore plus d’agilité et de plaisir au volant. Les avantages de cette boîte moderne seront donc particulièrement appréciés par les adeptes d’une conduite sportive qui ne veulent pourtant
    pas renoncer au confort d’une boîte automatique ultramoderne.
    Cette transmission automatique légère et compacte équipée d’un
    convertisseur de couple hydraulique, d’une commande auto-adaptative et de la fonction Steptronic séduit par des passages de rapports ultracourts,
    des changements de vitesse veloutés, une réponse spontanée et une consommation avantageuse.
    L’autobloquant à glissement limité (Limited Slip Differential) proposé en
    option pour tous les modèles MINI Cooper S à boîte manuelle à partir de janvier 2005 sur tous les marchés mondiaux, assure encore plus de motricité et de joie au volant dans les virages ou sur des revêtements dégradés.
    3.1 Garant du plaisir au volant –
    la mécanique. La MINI Cooper S dotée de la nouvelle boîte automatique à six rapports proposée en option détrompera tous ceux qui pensent que conduite sportive et boîte automatique se marient mal.
    Une boîte moderne procurant encore plus de plaisir.
    Au niveau des performances routières, la version automatique n’a pas
    à craindre la comparaison avec la version manuelle. Les avantages de cette boîte moderne seront donc particulièrement appréciés par les adeptes
    d’une conduite sportive qui ne veulent pourtant pas renoncer au confort d’une boîte automatique ultramoderne.
    Les temps de passage des rapports extrêmement courts, d’un quart de seconde seulement, permettent de conduire la MINI Cooper S de manière presque plus sportive que sa sœur à commande manuelle. Car même un pilote chevronné met nettement plus de temps à passer les vitesses avec la boîte manuelle pourtant facile à manipuler avec ses débattements
    courts. C’est pourquoi cette nouvelle conception favorise davantage les vertus typiquement MINI telles que le plaisir au volant et l’agilité.
    Plus performante et, malgré les six rapports, nettement plus compacte et légère que les boîtes automatiques à cinq rapports conventionnelles,
    la nouvelle boîte vise un maximum d’agilité. La MINI la plus puissante atteint donc sa vitesse de pointe de 220 km/h (215 km/h pour la MINI Cooper S Cabrio) dès la cinquième. Le sixième rapport long par contre abaisse le régime et,
    par là, les consommations.
    Plus de fonctions mais moins complexe.
    Grâce à leur conception innovante basée sur le train de pignons Lepelletier,
    les six vitesses peuvent être réalisées avec moins d’éléments et avec une seule roue libre. Si les boîtes automatiques à cinq rapports conventionnelles exigeaient huit éléments d’embrayage et quatre roues libres, le passage des six marches avant et de la marche arrière ne requiert désormais plus que
    cinq embrayages pour une seule roue libre. Un dispositif à roue libre servant à délester la chaîne cinématique en décélération n’existe que pour le premier rapport. Si la fonction Steptronic est activée, la roue libre est neutralisée afin que l’effet de freinage du moteur au rétrogradage puisse être mieux exploité.

    Un boîtier électronique auto-adaptatif performant.
    Associée à un boîtier électronique, l’unité de commande électro-hydraulique intégrée à la boîte assure un grand agrément de conduite et une agilité maximale tout en permettant des passages de rapports ultracourts et veloutés, même à pleine charge. Grâce aux échanges entre la commande auto-adaptative et les autres boîtiers via un système à bus, les programmes de changement des vitesses sont adaptés individuellement en fonction des
    états de fonctionnement et du style de conduite adopté.
    Privilégiez-vous le confort ou la sportivité ?
    La grande polyvalence de la nouvelle boîte automatique compte parmi ses principaux atouts. Ainsi, le conducteur peut choisir parmi quatre modes différents qui lui permettent de passer les rapports de manière automatique ou manuelle, en mettant l’accent soit sur le confort et la sobriété, soit sur
    la sportivité.
    C’est le conducteur qui décide s’il veut confier les changements de vitesse à la commande de boîte ou s’il préfère activer la Steptronic et passer lui-même les rapports en actionnant les palettes sous le volant fournies en équipement standard. Dans ce cas, il peut garder les deux mains au volant et agir sur les deux palettes, comme un pilote de Formule 1. Pendant le passage de vitesse, il n’a pas besoin de lever le pied, car l’électronique évite toute commande erronée et passe le rapport voulu plus vite qu’un pilote de course. De plus, la commande électronique surveille constamment l’état de conduite
    actuel (par ex. montée/descente, DSC activé) et adapte automatiquement la caractéristique de boîte à la situation. Un visuel intégré à l’instrument
    central affiche le programme de conduite sélectionné et le rapport engagé.
    Un mode automatique permettant des passages manuels.
    Le mode D est un compromis idéal entre confort et sportivité tout en assurant une consommation avantageuse. En fonction de l’état de conduite,
    la commande de boîte sélectionne les rapports de manière entièrement automatique. Dès que le pilote de la MINI a envie de reprendre les rênes, il lui suffit d’actionner les palettes pour activer la Steptronic. C’est lui qui décide alors
    du moment opportun pour rétrograder ou pour passer la vitesse supérieure.
    Un réglage sportif pour les pilotes ambitieux.
    En mode S que l’on active en poussant le sélecteur vers la droite,
    la commande de boîte choisit une caractéristique automatique axée sur la sportivité avec des temps de passage très courts, afin de privilégier l’agilité.
    Depuis ce programme, le conducteur peut également passer en mode Steptronic pour changer les vitesses de manière uniquement manuelle.


    Indépendamment de la durée des pauses entre deux passages de rapports, c’est le conducteur qui définit les points de changement en agissant sur les palettes ou le sélecteur. Ainsi, il tirera un maximum de dynamisme et d’agilité de ce concentré de puissance aux dimensions compactes. L’électronique évite seulement que le moteur ne passe en surrégime.
    Un concentré de puissance aux performances sportives.
    Le quatre cylindres de 1,6 litre doté d’un compresseur mécanique et d’un échangeur de l’air de suralimentation, qui équipe les deux fleurons de la gamme MINI depuis l’été dernier, débite pas moins de 125 kW (170 ch) à 6 000 tr/mn. Ce groupe compact se trouve en parfaite harmonie avec la boîte automatique. Le punch de ce moteur à culasse quatre soupapes contribue pour beaucoup à la joie qu’on éprouve au volant, car 80 pour cent du couple maxi. de 220 Nm sont disponibles entre 2 000 et 6 500 tr/mn.
    Pour obtenir un plaisir maximum, la transmission de la musique émanant du moteur et du compresseur vers l’habitacle a été optimisée et le système d’échappement spécialement adapté à cette version. C’est pourquoi une sonorité vigoureuse chatouille les oreilles quand la MINI fait appel à ses importantes réserves de puissance.
    Sportive, confortable et économique.
    Les performances routières impressionnantes obtenues par les versions automatiques sont presque identiques à celles de la MINI Cooper S avec boîte mécanique. Grâce à la transmission optimale du couple du moteur avant
    en position transversale sans arbre à cardan, la puissante MINI à boîte automatisée séduit par la transmission très directe du couple moteur et par ses réponses spontanées. Ainsi, la boîte automatique assure le bon niveau de régime moteur sur toute la plage des vitesses et, par là, un punch optimal.
    Le convertisseur de couple hydraulique soigneusement adapté au moteur performant permet un démarrage sportif dans la douceur. L’embrayage de prise directe fermant dès 1800 tr/mn, le top modèle MINI doté de la nouvelle boîte fait preuve d’une progressivité parfaite à l’accélération. Ce comportement est dû entre autres à l’effet amplificateur du convertisseur de couple qui produit à la roue un couple pouvant atteindre 6 000 Nm, notamment dans la plage des vitesses inférieures.
    Selon le cycle européen, la consommation de carburant est de 9,2 litres
    pour la MINI Cooper S et de 9,0 litres seulement pour la MINI Cooper S Cabrio à boîte automatique.

    Outre le Japon, les Etats-Unis sont le marché le plus important pour les automobiles MINI à boîte automatique. Après sa première mondiale à Detroit aux Etats-Unis, la MINI Cooper S dotée de la nouvelle boîte automatique
    sera disponible au Japon et aux Etats-Unis dès fin janvier 2005. L’Europe et les autres marchés mondiaux suivront fin février. La MINI Cooper S Cabrio équipée de la boîte agile sera, quant à elle, lancée pour le début de la saison de plein air en mars 2005.
    Un surplus de motricité et de sécurité active disponible en option.
    L’autobloquant à glissement limité (Limited Slip Differential) proposé en
    option pour tous les modèles MINI Cooper S à boîte manuelle à partir de janvier 2005 sur tous les marchés mondiaux, assure encore plus de motricité et de plaisir au volant dans les virages ou sur des revêtements dégradés.
    Ce différentiel à commande mécanique réagit aux différences de couple au niveau des roues avant. Si l’une des deux roues se met à patiner, le couple envoyé à cette roue est réduit automatiquement et transmis à la roue profitant de la meilleure adhérence.
    Ce nouveau différentiel intégré au carter de la boîte mécanique permet d’augmenter encore les vitesses en virage.
    De plus, ce différentiel à glissement limité accroît la sécurité active parce
    que le véhicule reste mieux maîtrisable notamment en cas de revêtements
    de route différents.
    4. MINI à l’extrême :
    The Italian Job Stunt Track.
    Depuis leur apparition dans le film «Braquage à l’italienne» («The Italian Job») réalisé par Paramount Pictures, on sait que les automobiles MINI ont des qualités de cascadeurs.
    Dès le mois de mai 2005, le fleuron décapotable de la gamme MINI se lancera dans une aventure de montagnes russes d’un autre genre : «The Italian
    Job Stunt Track.» Au parc d’attractions Paramount’s Kings Island au nord de Cincinnati/Ohio ainsi qu’au Paramount Canada’s Wonderland près de Toronto, Canada, les visiteurs vivront des cascades grande vitesse impressionnantes avec des véhicules conçus sur le modèle de la MINI Cooper S Cabrio.
    Découvrir l’univers du cinéma en MINI.
    Cette idée inédite est un mélange parfait entre des effets spéciaux hollywoodiens, les frissons que procure un tour en montagnes russes et le plaisir au volant d’une MINI Cooper S décapotée – du suspense garanti pour toute la famille !
    Durant un trajet effréné, les passagers vivront des poursuites spectaculaires, passeront par divers plateaux et scènes de film et découvriront ainsi tous les aspects d’un thriller truffé d’action.
    Dès que les visiteurs auront mis leurs ceintures de sécurité dans les voitures de cascade spécialement préparées avec des effets audio et conçues selon le style de la MINI Cooper S Cabrio, c’est déjà parti pour une poursuite déchaînée.
    Les véhicules font du dérapage dans un parking souterrain, évitent une collision au tout dernier moment, dévalent des escaliers à toute allure, foncent dans
    des tunnels et échappent de justesse à des explosions et des coups de fusils tirés depuis un hélicoptère. Un dernier crissement de pneus, et les MINI Cabrio percent un mur d’affiches pour plonger dans un aqueduc de la ville de
    Los Angeles.
    5. John Cooper Works :
    un nouveau kit de préparation pour la MINI Cooper S.
    Les adeptes de la MINI désireux de perfectionner encore les bonnes performances routières des deux top modèles MINI Cooper S et MINI Cooper S Cabrio, apprécieront le kit de préparation développé par John Cooper Works.
    Cette «cure de vitamines» permet de rehausser sensiblement la puissance du moteur et d’augmenter le couple. Grâce à ce «tuning», la MINI Cooper S débitant une puissance de 154 kW (210 ch) pour un couple maxi. de 245 Nm à 4 500 tr/mn devient la reine du pilotage incontestée de sa catégorie.
    Départ arrêté, la MINI Cooper S à la griffe John Cooper Works ne met que 6,6 secondes pour franchir la barre des 100 km/h ; jusqu’à sa vitesse de pointe de 230 km/h, elle ne montre aucun signe de faiblesse. En quatrième,
    la quatre places compacte abat le sprint de 80 à 120 km/h en 5,4 secondes seulement, apportant ainsi la preuve de ses excellentes reprises.
    Puissance dopée pour les modèles MINI Cooper S.
    Le kit de préparation John Cooper Works comprend les éléments suivants :
    –compresseur à rapport de démultiplication modifié pour augmenter le niveau de régime et de pression de suralimentation
    –culasse revue avec des conduits d’admission et d’échappement modifiés
    –boîtier de filtre à air spécifique
    –valve à air supplémentaire avec boîtier de commande électronique
    –cartouche de filtre à air spécifique pour réduire les pertes à l’écoulement
    –injecteurs à débit augmenté
    –gestion moteur modifiée
    –ligne d’échappement en acier spécial avec silencieux arrière spécifique
    –cache-moteur spécifique.
    Pour porter la puissance à 154 kW (210 ch), il a fallu intégrer de nouveaux composants haute performance au kit déjà existant. Comme par le passé, on monte un compresseur plus performant tournant à un régime encore plus élevé
    ainsi qu’une culasse modifiée, adaptée aux contraintes thermiques supérieures.
    C’est le filtre à air développé par John Cooper Works qui constitue le cœur
    du nouveau kit de préparation. Dans la plage des régimes supérieurs,
    une valve pilotée ouvre un conduit supplémentaire dans le boîtier du filtre à air augmentant ainsi le débit d’air frais amené au moteur via une cartouche filtrante spéciale. Corollaire agréable : de concert avec la ligne d’échappement, la valve d’air supplémentaire dans le boîtier de filtre à air produit une sonorité rugissante à la hauteur de la puissance.

    Vu les contraintes plus élevées, les injecteurs et les bougies d’allumage
    ont subi des modifications. La gestion moteur a, elle aussi, été adaptée aux nouvelles exigences, rendant ainsi la réponse encore plus spontanée.
    Proposé pour tous les modèles MINI Cooper S.
    Disponible en post-équipement, le kit de préparation se prête tant aux
    MINI Cooper S de 163 ch qu’à la version restylée de 170 ch. Il est installé par les concessionnaires MINI et partenaires après-vente agréés.
    John Cooper Works est le seul préparateur MINI reconnu dont les kits de préparation n’affectent en rien la garantie accordée par MINI.
    Pour les véhicules déjà équipés du kit de préparation John Cooper Works de 147 kW (200 ch), un kit d’actualisation comprenant le nouveau filtre à air et les nouveaux injecteurs est disponible. Associés à la gestion moteur adaptée,
    ces voitures délivreront alors également une puissance de 154 kW (210 ch).
    Le kit de 210 ch de John Cooper Works est disponible dès maintenant,
    y compris aux Etats-Unis.
    For your ears only : le «kit acoustique» John Cooper Works dédié
    à la MINI Cooper.
    Certes, ce «kit acoustique» de John Cooper Works destiné à la MINI Cooper ne remplacera pas la chaîne HiFi. Mais si la recherche automatique des stations radio ne suit pas le rythme élevé de la MINI Cooper se balançant d’un virage à l’autre, rabattez-vous donc sur ce kit : «radio moteur» peut être
    captée à tout moment, et sans bruits parasites. Une liaison spéciale reliant le filtre à air à l’habitacle vous permet de profiter de cette belle musique, en direct et au premier rang. A ne pas oublier les roues motrices qui en profitent aussi : aidé par un logiciel de gestion moteur modifié et un silencieux sport
    en acier spécial arborant le logo de John Cooper Works, le kit acoustique entraîne un surplus de puissance de 2 kW (3 ch), portant ainsi la puissance de la MINI Cooper kitée à 87 kW (118 ch). Un certificat signé de la main de
    Mike Cooper prouve qu’il s’agit de matériel authentique de John Cooper Works. Le lancement mondial du kit acoustique John Cooper Works est prévu pour fin février 2005.
    Châssis sport, freins sport et sièges sport de John Cooper Works.
    Le châssis sport John Cooper Works réduit de 15 mm au maximum la garde au sol de la MINI, abaissant par là le centre de gravité et les débattements. Peints en rouge, les ressorts hélicoïdaux fermes illustrent bien le résultat : une tenue de route à nouveau améliorée, une plus grande envie d’enchaîner les virages et des valeurs record sur l’échelle ouverte mesurant la joie au volant.


    Les nouveaux freins sports de John Cooper Works donnent une réponse adéquate à l’énorme dynamisme de la MINI. Grâce aux disques de freins agrandis à l’avant et aux garnitures spécifiques à l’arrière, ils sont particulièrement bien adaptés aux contraintes thermiques élevées. Rouges comme les ressorts du châssis sport – les étriers de frein le sont aussi à froid. Une couleur bien voyante qui ressort d’autant mieux lorsqu’elle s’associe aux jantes
    en alliage léger de John Cooper Works. Dans l’ensemble, les nouveaux freins sport offrent un énorme surplus de sécurité car ils assurent à tout moment qu’accélération et distance de freinage s’équivalent. Il est prévu de proposer le frein sport John Cooper Works sur tous les marchés mondiaux à partir de fin janvier 2005.
    «Move your body close to me», telle est la devise des sièges sport de
    John Cooper Works : ils épousent parfaitement le corps du conducteur et de son passager et comportent même des appuie-cuisses ajustables (proposés en option, comme les sièges chauffants). Les sièges sport
    John Cooper Works sont disponibles en plusieurs harmonies de couleurs et d’habillages (tissu ou cuir) ; l’appui lombaire et l’accès assisté pour les passagers arrière font partie de l’équipement standard. Un moulage sportif dans le style des sièges conducteur et passager est également proposée
    pour la banquette arrière.
    Les amateurs de suspensions dures choisiront la barre anti-rapprochement proposée en option pour le compartiment moteur : cette liaison rigide
    reliant les points d’articulation des jambes de suspension de l’essieu avant évite la moindre déformation du châssis en cas de contraintes maximum.
    Enfin, les roues en alliage léger de 18 pouces de type Star-Spoke R95 apportent la dernière touche à l’allure sportive de la MINI. Elles soulignent le look typiquement MINI et confèrent à tous les modèles une impression de grande légèreté.
    Du carbone à l’intérieur et à l’extérieur.
    Avec autant de force intérieure, la MINI peut se permettre quelques «fantaisies» discrètes. A condition bien sûr qu’il s’agisse, là aussi, de la meilleure qualité. John Cooper Works propose une série d’éléments
    en carbone haut de gamme qui accentuent encore l’allure sportive de la MINI et ajoutent quelques touches de couleur intéressantes. Ainsi, la prise d’air aménagée dans le capot moteur (MINI Cooper S seulement), les caches de rétroviseurs et la poignée de hayon sont proposés dans ce matériau allégé exclusif. Des enjoliveurs correspondants sont disponibles pour l’habitacle.


    Point d’orgue incontesté de ces éléments de «toilettage» : le béquet de toit arrière. Egalement réalisé en carbone, ce joyau tant technique qu’esthétique régalera les adeptes MINI – qui n’hésiteront certainement pas à exhiber un deuxième exemplaire dans leur vitrine de salon éclairée.
    Toutes les pièces rapportées en carbone signées John Cooper Works
    sont déjà disponibles dans le monde entier ; seul pour le béquet de toit arrière, il faudra encore patienter jusqu’à fin février 2005.
    Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
    www.labelgica.be

  • #2
    je viens de l'imprimer, je pense mettre moins de temps à le lire que le temps d'impression
    m i n i c o o p e r f o r e v e r

    Commentaire


    • #3
      Pas mal d'accessoires JCW, c'est bien mais c'est surtout cher tout ça !
      Cooper S R56 '10 PW/B (Hong-Kong) + Cooper CVT '04 EB/W + 997 Turbo cab (France)

      Commentaire

      Chargement...
      X