Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Vettel, Alonso!!!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Vettel, Alonso!!!

    Qui est le meilleur entre Alonso et Vettel ?

    Qui de Fernando Alonso ou de Sebastian Vettel est le meilleur pilote ? Chacun a son avis et c’est aussi valable pour les collègues de ces deux champions.

    “Les deux sont de grands pilotes, mais je peux seulement vous dire que j’ai été heureux de me battre contre Fernando lors de ma dernière course,” déclare Mark Webber

    Felipe Massa semble indécis. “Vettel est le champion, mais Fernando est considéré comme le meilleur. Vous voulez que j’en choisisse un ? Je ne le ferai pas.”

    D’autres sont plus directs. “Je pense qu’au volant d’une Red Bull, Fernando aurait remporté le championnat encore plus facilement,” affirme Hamilton.

    “Je ne sais pas si Alonso est le meilleur, mais c’est certainement l’un des meilleurs. Est-il meilleur que Seb ? Peut-être,” ajoute Nico Rosberg.

    “Bien que Vettel ait tout gagné cette année, i est clair pour moi que Fernando Alonso est le meilleur,” déclare Sergio Perez. “Oui, Alonso est toujours le meilleur,” ajoute Esteban Gutiérrez.

    “Je ne pourrais pas le dire,” commente Jenson Button. “Si j’étais patron d’équipe… le jour où je serai le patron d’une équipe, vous verrez bien qui des deux je choisirai.”

    “Vettel est un très bon pilote, c’est évident, mais si j’étais le patron d’une équipe, c’est Fernando Alonso que je choisirais sans hésiter. Fernando est un génie,” déclare Pastor Maldonado.

    Valtteri Bottas préfère ne pas choisir. “Hum… voilà une question difficile. Je crois que je prendrais les deux dans mon équipe.”

    “C’est une question difficile et à laquelle je ne peux pas répondre,” affirme Romain Grosjean. “Impossible à dire, impossible à savoir,” ajoute Nico Hulkenberg.

    “Tout ce que je peux dire c’est que ce sont deux très bons pilotes, mais je préfère ne pas les départager,” ajoute Adrian Sutil. “C’est difficile à dire. Vettel est le champion mais Fernando… que puis-je dire lui qui n’a pas déjà été dit ?” ajoute Paul di Resta.

    “J’ai des amis allemands et espagnols et je ne veux blesser personne,” plaisante Charles Pic.

    Dans le clan Red Bull, on a fait son choix. “Je crois que je vais vous surprendre en vous disant que je pense que c’est Vettel,” déclare Jean-Eric Vergne. “J’admire Fernando, mais je choisis Seb," ajoute son équipier Daniel Ricciardo.

    Jules Bianchi se sent lui aussi un peu coincé. “Je choisis Alonso et je ne peux rien vous dire d’autre, car je travaille pour Ferrari,” déclare le français dans un large sourire.

    Et vous, quand dites vous?

  • #2
    Re : Vettel, Alonso!!!

    Moi je choisi Alonso qui est une perle rare comme l'était Senna par rapport à Prost plus calculateur qui gérait ses courses dans l'optique du championnat.

    Vettel est un bon pilote qui a bénéficié du meilleur package pendant 5 saisons, et qui en a tiré bénéfice.

    Aujourd'hui il est loin et même battu régulièrement par son coéquipier. Alors vexé il s'en prend au règlement.

    Commentaire


    • #3
      Re : Vettel, Alonso!!!



      Tout á fait! C'est dommage qu'un pilote comme lui n'ai pas une voiture autre que Ferrari qui a la grosse tête depuis des années et qui ne reconnait jamais ses erreurs. Ce n'est pas le seul pilote a en pâtir! Rappeler vous Alesi.... et tant d'autre.

      Commentaire


      • #4
        Re : Vettel, Alonso!!!

        Et maintenant à Vettel de montrer ses talents chez les rouges! Il risque d'y laisser des plumes et plus encore, on a vu cette année ce qu'il fait avec son nouveau coéquipier!!!

        Commentaire


        • #5
          Re : Vettel, Alonso!!!

          Oui je m'interroge sur Vettel cette année ! J'espère que la Ferrari lui permettra de briller ; que manque t'il à celle-ci ? 5 dixième au tour plus ou moins. Ca se gagne beaucoup avec les pneus. Quant au moteur il devrait retrouver les chevaux qui lui manquent par rapport au Mercedes (40 à 50 ch).
          D'après Alonso c'est surtout sur la longueur de la course que la voiture n'est pas homogène lors des changements de pneus. Il faut dire que celui-ci pilote à fond dès le départ.

          Commentaire


          • #6
            Re : Vettel, Alonso!!!

            Apparemment @Prosto, ce topic n'intéresse pas grands monde!, je m'en retourne á
            http://www.restoremania.org/ au moins cela en intéresse quelques uns.

            Commentaire


            • #7
              Re : Vettel, Alonso!!!

              Quel avenir pour Alonso ? D'après Motorsport celui-ci aurait signé chez McLaren !

              Je suis inquiet pour la saison prochaine. Nouvelle voiture, nouveau moteur, et nouveau pilote ! Sur une équipe qui ne brille plus depuis tant de saisons ! malgré cette année le moulin Mercedes ! Et puis cela fera la 15è année de F1 ! Attention Fernando le temps passe vite quand on ne gagne plus !

              Commentaire


              • #8
                Le passage à l'époque d'Alonso chez Mclaren, après avoir été poussé vers la sortie par Ferrari, sur le papier, n'était pas une mauvaise idée. Hélas, le remariage Mclaren/Honda avait été une catastrophe, mais comment était-il possible d'anticiper un tel désastre... surtout lorsqu'on voit le niveau du moteur Honda avec Red Bull (même sans son nom) à présent.

                ça a été une constante dans la carrière d'Alonso, avec de nombreux mauvais choix d'équipes. celui de quitter Renault pour Mclaren pour 2007 n'était pas mauvais car Alonso avait senti le déclin de Renault. Hélas, celui de revenir chez Renault pour 2008 a été la première mauvaise idée, et ça a entrainé les autres. Peut-être que choisir Toyota ou Honda aurait été mieux et aurait poussé ces constructeurs à ne pas quitter la F1 juste après.
                Là, il a fait un retour chez Alpine avec qui il n'avait aucune chance de gagner... pour partir à présent chez Aston Martin ou ça ne doit pas être le cas non plus. Il semble préférer rester en F1 pour le plaisir du pilotage que pour les résultats.


                Par contre, à l'issu de 2022, clap de fin pour Vettel en F1. Même s'il a un meilleur palmarès qu'Alonso, pour moi, Vettel est dans le cas de Piquet, avec un palmarès plus important que ce qu'il aura laissé de traces. Certes Vettel avait remonté à un moment le niveau de Ferrari, mais ses confrontations avec Hamilton ont montré pour moi que Vettel était un ton en dessous de l'anglais, comme Ullrich en cyclisme était en dessous d'Armstrong, même si au dessus du reste du peloton. 

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par JM 30 Voir le message
                  Le passage à l'époque d'Alonso chez Mclaren, après avoir été poussé vers la sortie par Ferrari, sur le papier, n'était pas une mauvaise idée. Hélas, le remariage Mclaren/Honda avait été une catastrophe, mais comment était-il possible d'anticiper un tel désastre... surtout lorsqu'on voit le niveau du moteur Honda avec Red Bull (même sans son nom) à présent.

                  ça a été une constante dans la carrière d'Alonso, avec de nombreux mauvais choix d'équipes. celui de quitter Renault pour Mclaren pour 2007 n'était pas mauvais car Alonso avait senti le déclin de Renault. Hélas, celui de revenir chez Renault pour 2008 a été la première mauvaise idée, et ça a entrainé les autres. Peut-être que choisir Toyota ou Honda aurait été mieux et aurait poussé ces constructeurs à ne pas quitter la F1 juste après.
                  Là, il a fait un retour chez Alpine avec qui il n'avait aucune chance de gagner... pour partir à présent chez Aston Martin ou ça ne doit pas être le cas non plus. Il semble préférer rester en F1 pour le plaisir du pilotage que pour les résultats.


                  Par contre, à l'issu de 2022, clap de fin pour Vettel en F1. Même s'il a un meilleur palmarès qu'Alonso, pour moi, Vettel est dans le cas de Piquet, avec un palmarès plus important que ce qu'il aura laissé de traces. Certes Vettel avait remonté à un moment le niveau de Ferrari, mais ses confrontations avec Hamilton ont montré pour moi que Vettel était un ton en dessous de l'anglais, comme Ullrich en cyclisme était en dessous d'Armstrong, même si au dessus du reste du peloton. 

                  voilà une comparaison mal à propos, Ullrich et Armstrong étant des tricheurs. Oui, tu as quelque part raison, Armstrong a battu tous les records en matière de dopage. 

                   
                  Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                  www.l-oree.org

                  Commentaire


                  • #10
                    Bon mise à part la remarque extra sportive de la CANETTE à la quelle je ne saurais répondre vu qu'en matière de pédales j'y connais rien...Bravo JM30 de ressusciter de vieux posts comme celui-là. Je partage totalement ton analyse pour ALONSO et je renforce ton jugement sur VETTEL où une fois quitté le giron RED BULL où tout était fait que pour lui ( cf BOURDAIS ou WEBBER) il n'a rien démontré et même a été mauvais chez FERRARI notamment face à LECLERC pourtant bien moins expérimenté 

                    Commentaire


                    • #11
                      Merci!

                      On peut mettre au crédit de Vettel chez Ferrari le fait qu'il ait dominé Raikkonen, lequel n'est pas n'importe qui mais dont l'implication est apparu irrégulière. Surtout chez Ferrari d'ailleurs. Ainsi que le fait que Vettel n'ait pas été aidé par l'entourage de Ferrari, surtout coté stratégie...

                      On peut noter dans les statistiques:
                      Vettel: 299 GP disputés
                      Prost:199
                      Stewart:99

                      On n'a pas des pilotes à petit palmarès juste en dessous de barres fatidiques... attention car on n'est peut-être pas à l'abri de pige pour Vettel, même si en théorie ça ne devait pas être le cas.

                      Envoyé par can the can Voir le message


                      voilà une comparaison mal à propos, Ullrich et Armstrong étant des tricheurs. Oui, tu as quelque part raison, Armstrong a battu tous les records en matière de dopage.
                      Je me méfie de l'image qu'aiment renvoyer les médias. Je considère que dans n'importe quel domaine, chacun joue avec la limite, que c'est toujours largement connu en coulisse et que si une personne ou un domaine se fait pincer c'est qu'il y a un intérêt à le faire tomber.

                      Au delà des produits, coté tactique de course, Ullrich était en dessous... moins la seule année ou il a été dans une équipe différente, chez Bianchi en 2003, au Tour. Comme Vettel chez Ferrari, mauvais environnement...

                      Commentaire


                      • #12
                        A mon avis, pour Vettel, 2 moments clés dans sa période Ferrari:

                        Bakou 2017, et son coup de sang face à Hamilton: ce jour là, c'est comme si au niveau psychologique, Hamilton avait pris l'ascendant, Vettel ayant eu la sensation sur le moment d'avoir été piégé par une manœuvre fourbe de l'anglais. A partir de là, dans leurs combats rapprochés, Vettel a semblé accepter ce type d'attitude d'Hamilton sans la dénoncer. Pas le meilleur moyen dans une lutte psychologique.

                        Hockenheim 2019, à ce moment là, Vettel se bat encore contre Hamilton au championnat. En se faisant piéger par les premières gouttes en ouvrant la piste dans le stadium, on dirait qu'à ce moment là, il a eu la sensation de perdre beaucoup. C'est comme si en interne chez Ferrari, on avait commencé à ne plus être derrière lui. De plus, chez lui, Vettel, qui n'a jamais eu la popularité de Schumacher, avait été plutôt conspué par le public. A partir de là, on ne l'a plus vu au même niveau de façon aussi régulière, comme si quelque chose s'était cassé en lui.


                        Pour Alonso, une chose amusante, on le verra en 2023 dans une voiture à la livrée vert anglais... comme lorsqu'il avait testé la Jaguar lorsqu'il était jeune!

                        i.pinimg.com

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par JM 30 Voir le message
                          Merci!
                          On peut noter dans les statistiques:
                          Vettel: 299 GP disputés
                          Prost:199
                          Stewart:99
                          Vettel a quelques records que l'ogre Hamilton, lequel lui, a battu la plupart de ceux de Schumacher, n'a pas: celui du plus jeune champion du monde, le plus jeune poleman et le nombre de victoires consécutives (9, sachant que certaines stats présentent une égalité avec Ascari et pas d'autres, ne tenant pas compte d'Indy 500 1953 ou Ascari n'était pas).
                          Par contre, ça sera dans sa dernière saison qu'il perd celui du plus grand nombre de victoires en une année (13, à égalité avec Schumacher),battu par Verstappen (15).


                          Pour une suite éventuelle, Vettel aura du mal à justifier ses idées supposément "vertes" en continuant dans le sport auto ailleurs qu'en Formule ou Extrême e, Rallycross ou Andros.
                          Etonnant de voir un individu dire que le moteur hybride, par son son et de la "m..." pour quelques années plus tard devenir un activiste vert, dans le genre d'Hamilton. Même s'il pense sans doute à un moteur propre qui fait du bruit...

                          ça serait bien qu'il repilote un jour pour BMW, histoire de boucler une boucle, lui qui a été beaucoup aidé par le constructeur à l'hélice quand il était jeune (avec qui il a fait son premier GP), comme par Red Bull.​

                          Commentaire


                          • #14
                            L'une des questions est de se demander comment Vettel a t-il pu passer de quelqu'un semblant plutôt de valeurs plutôt traditionnelles (absence des réseaux sociaux, famille protégée, activités personnelles discrètes comme la restauration de motos...) à un écolo militant style Hamilton. On peut se demander si son inconstance pour la livrée de son casque ne dénoterait-elle pas d'une absence de personnalité et donc d'être influencé par l'entourage du moment.

                            Pour son casque, les seules réelles couleurs qu'il a conservé plus durablement (avant de se livrer à nouveau à des déclinaisons multiples) furent celles qu'il avait arboré à son arrivée chez Ferrari. Mais avec un design largement ressemblant à celui de Michael Schumacher lors de ses années de karting, ce pour quoi le créateur du motif assure qu'il s'agit du hasard...
                            https://www.rtbf.be/article/polemiqu...189?id=8903189


                            La une d'Auto Hebdo pour la retraite de Vettel:

                            autohebdo.fr

                             

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par JM 30 Voir le message
                              Pour son casque, les seules réelles couleurs qu'il a conservé plus durablement (avant de se livrer à nouveau à des déclinaisons multiples) furent celles qu'il avait arboré à son arrivée chez Ferrari. 
                               
                              Voila des décorations de casque de Vettel époque Red Bull. Je ne suis même pas sur que tout y soit...

                              forumauto

                              Et en plus, aucun n'est mémorisable, trop de couleurs ou motifs compliqués... Il y a une sacrée baisse chez les designers de casques, ou sont donc les décorations assez simples dont on se souvient encore?

                              Alonso aussi a multiplié les décorations, à partir de 2006. Bien dommage. Lui, son souci tient à une personnalité qui ne plait pas à tout le monde. Son style divise beaucoup. Mais le plus gros doute vient de la fameuse affaire du "crahsgate" de Singapour 2008: Briatore et Pat Symonds avaient été déclarés coupables, mais est-ce qu'Alonso n'a t-il que profité de ceci ou était-il aussi au courant du Trafalgar? En tout cas, lorsqu'il a perdu le titre en 2010 face à Vettel à Abou Dhabi, j'ai eu l'impression que le fait qu'il perde ait contenté beaucoup de monde. Avec une étrangeté: traditionnellement, les pilotes facilitent le passage des protagonistes au titre, ce jour là, Petrov, certes jamais réellement menacé par Alonso, n'a rien facilité du tout.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X