Annonce

Réduire
Aucune annonce.

En memoire de Jo Gartner

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Re : En memoire de Jo Gartner

    Heu...reparti à 2h40, avec un temps de 3.45 au tour, et si l'accident s'est produit à 3h17, cela ferait plutôt 9 à 10 tours...

    J'étais aux "S" de l'ancienne forêt. Drôle d'ambiance, avec le long défilé pendant d'interminables minutes, et l'annonce crainte....D'un coup, il faisait beaucoup plus froid, durant cette nuit.
    Dernière modification par xpatval, 25 janvier 2012, 19h22.

    Commentaire


    • #17
      Re : Re: En memoire de Jo Gartner

      Envoyé par flatout911 Voir le message
      Hello !

      As i said in the "Pilotes" thread on this site i don't speak french, so i have to write in english.

      I am really impressed that you french guys remember my fellow countryman Jo Gartner. In Austria sadly he is almost forgotten.

      Did you know that Jo,before his racing career, was a technical engineer in the workshops of Kurt Bergmann and was drawing the Formula V cars, which was built there.

      respect messieurs
      Hello Flatout,
      j'ai un souvenir personnel (très émouvant pour moi) avec Jo Gartner.
      A l'arrivée du Grand Prix de Pau 1983, dans le paddock du circuit, je discutais avec un ami. Arrive alors un ami belge qui bénéficiait d"une accréditation presse.
      Il nous annonce que la Maurer d'Alain Ferté, vaiqueur de l'épreuve va être disqualifiée pour poids insuffisant. Il faut dire que la fin de course avait été épique entre Jo Gartner et le pilote français, ils s'étaient accrochés et le français avait perdu son capot avant (je ne sais pas si c'est ce qui explique le poids insuffisant de sa monoplace...).
      Quelques minutes après un officiel vient afficher un communiqué de presse qui officialise la disqualification de Ferté. Je m'approche du panneau d'affichage et juste à ce moment-là arrive Jo Gartner : comme le communiqué est en français, je lui propose de le traduire en anglais (je ne parle pas allemand... malgré 5 ans de cours ).
      En fait c'est moi qui lui ai annoncé qu'il était le vainqueur de la course !!!
      Je n'oublierai jamais son regard incrédule et ses tapes amicales sur l'épaule.
      Voilà, vous comprenez maintenant mon émotion quand j'ai appris ce qui lui était arrivé en ce triste matin de juin 1986...

      Dear Flatout,I don't speak well enough English to write this whole message in this language, but I hope you can translate it.

      Commentaire


      • #18
        Re: En memoire de Jo Gartner

        Hello endurancefan !

        This are nice memories.
        I can understand that you are very proud upon this !

        merci







        This pics are for you. I don't know if you know it.
        from the the book 180 Rennfahrer of Joseph Emonts-pohl and Burhhard Nuppeney

        greetings from austria

        Commentaire


        • #19
          Re : En memoire de Jo Gartner

          Thank you Flatout, it's very nice.

          Commentaire


          • #20
            Re : En memoire de Jo Gartner

            Vers 2 heures 40 cette nuit cela fera 27 ans que Jo Gartner a disparu au coeur de la nuit du Mans, a l'amorce de la ligne droite des Hunaudiéres .
            J'ai une pensée pour lui ...j'etais a quelques centaines de métres, au Tertre Rouge , quand cela est arrivé...https://encrypted-tbn1.gstatic.com/i...nX0R-8qa8BsUdw

            Commentaire


            • #21
              Re : En memoire de Jo Gartner

              Salut Wolleck ! Tu fais bien de rappeler le souvenir de ce pilote, je devais être à quelques encablures de toi, présent moi aussi au tertre rouge, dans le virage précédent les Hunaudières, ce jour là.
              Mes souvenirs sont vagues, mais il me semble que le haut parleur a signalé l'accident, en tout cas on a su avant d'aller dormir.
              Neutralisation à l'époque ? je ne sais plus.

              Commentaire


              • #22
                Re : En memoire de Jo Gartner

                Bonsoir l'after Can,


                Confer post #9 pour les explications ...


                Bonne soirée !

                Commentaire


                • #23
                  Re: En memoire de Jo Gartner

                  oui , de mémoire , longue neutralisation qui m'a réveillé (! ) alors que je dormais dans ma voiture tout près du circuit ...
                  Dernière modification par Papiyv, 03 juin 2013, 11h32.
                  L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

                  Commentaire


                  • #24
                    Re : En memoire de Jo Gartner

                    Bonjour, idem à Papyve. J'étais commissaire et c'était mes heures de pause. Je dormais, et le changement de rythme de passage des voitures, avec de longs temps de silence m'a réveillé très rapidement.

                    Commentaire


                    • #25
                      Re: En memoire de Jo Gartner

                      Cela fera 30 ans la nuit derniére que Jo Gartner , nous a quittés..

                      Commentaire


                      • #26
                        Re: En memoire de Jo Gartner

                        Envoyé par wollek956 Voir le message
                        Cela fera 30 ans la nuit derniére que Jo Gartner , nous a quittés..
                        Ça me touche beaucoup , vous comprendrez pourquoi en relisant mon message de la page précédente.

                        Commentaire


                        • #27
                          Re : Re: En memoire de Jo Gartner

                          Envoyé par wollek956 Voir le message
                          Cela fera 30 ans la nuit derniére que Jo Gartner , nous a quittés..
                          Très bonne initiative Wolleck.

                          Cobra, j'ai lu et je comprend effectivement que tu sois touché. J'étais comme beaucoup au tertre rouge derrière le grillage au moment du crash.

                          Ne l'oublions pas.
                          Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                          www.l-oree.org

                          Commentaire


                          • #28
                            Re : En memoire de Jo Gartner

                            Bonjour,

                            Suite à une recherche sur la toile cette semaine, je viens de relire la vidéo de l'extrait de l'époque que j'avais déposé [confer post #9]. Et je me permets de reconfirmer l'horaire annoncé - soit 3h12 du matin.

                            Si les anglophones chevronnés que vous êtes tendent l'oreille, ils entendront et comprendront le commentateur dire " [...] At twelve minutes past three [...]". [timing vidéo à 0:53]
                            Dernière modification par Titounet, 26 juin 2016, 10h58.

                            Commentaire


                            • #29
                              Re : Re: En memoire de Jo Gartner

                              Envoyé par can the can Voir le message
                              Très bonne initiative Wolleck.

                              Cobra, j'ai lu et je comprend effectivement que tu sois touché. J'étais comme beaucoup au tertre rouge derrière le grillage au moment du crash.

                              Ne l'oublions pas.
                              " Wollek " ne prend toujours pas de " c " ................
                              L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

                              Commentaire


                              • #30
                                Re : En memoire de Jo Gartner

                                Je vous laisse là ma traduction de l'extrait en question [timing vidéo de 0:53 à 2:06] puisque c'est ce qui "nous" intéresse:

                                "[…] A 3h12, la PORSCHE KREMER de Jo Gartner quitte la route à au moins 180 miles par heure, arrachant 100 mètres de glissières de sécurité un peu avant le restaurant des Hunaudières. La voiture est d’abord lancée contre un poteau télégraphique puis les arbres, se désintégrant sur plus de 200 mètres. Le célèbre pilote autrichien âgé de 32 ans est tué sur le coup. Les commissaires de piste travailleront pendant deux heures et demies pour reconstruire les glissières, temps pendant lequel les 30 voitures continuent de rouler en suivant le pace car. […]"

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X