Annonce

Réduire
Aucune annonce.

John Woolfe, un livre bientôt

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : John Woolfe, un livre bientôt

    Je ne sais pas ce qui se passe depuis quelques jours, cher Claude, mais j'ai relevé trois phrases qui en disent long sur ton état d'esprit :

    " Michel (...)ne penses tu pas que la récup systématique de tout fait te permettant de parler de John Woolfe est un peu too much. RIP #247.

    " Ce que je vois ici, ce sont des gens un peu aveugles par une dévotion à un type...

    " Désolé d'avoir froissé l'égo de son Altesse L'auteur... "

    Pas très sympa tout çà. Nous, petites gens, on essaie de faire vivre notre sujet au gré des informations et de la doc qui nous parviennent sans chercher à faire le buzz. Et notamment cette coupure de presse Italienne envoyé par René BOZEC, où l'on voit enfin Zeccoli expliquer ce qu'il a vu.
    Oui, John Woolfe a été imprudent et présomptueux. Oui il n'aurait jamais du monter en premier dans cette 917. Mais c'était sa voiture, et il pensait que sa famille était dans les tribunes, il était tellement fier d'avoir l'outil pour gagner LE MANS.
    Nous essayons de mettre de l'humain, avec toutes les faiblesses qu'elles contiennent, dans cet homme qui n'a pas abdiqué.
    Treutlin, son mécanicien en chef, l'avait mis en garde bien avant la course, en insistant sur le fait que çà durait 24 heures...
    Il lui avait répondu : " Je serai à fond de la première à la dernière heure. " Alors que dans le même temps, il déclarait à la presse: " Je ne bougerai pas pendant les douze premières heures. "

    à venir, le témoignage de Tony WARD, son mécano qui a réceptionné la 917.

    Commentaire


    • Re : John Woolfe, un livre bientôt

      Cher Michel,

      Mon etat d'esprit est celui de quelqu'un qui a d'une facon generale una passion pour la course automobile et plus particulierement pour Les 24 H du Mans du milieu des annees 60 jusqu'a ce que les reglements fassent que ce sont les autocollants qui de nos jours nous fassent reconaitre une LMP et qui marque la fin de mon interet majeur pour cette course.
      Mon etat d'esprit est celui de quelqu'un qui a alimente sa passion notamment des Porsche depuis ma plus tendre enfance et qui a vu les 917 en 1971 au Mans, ou j'habitais a ce moment la, et dont la passion a grandi au point d'en savoir un petit peu plus que certains sur le sujet.
      Mon etat d'esprit est celui de quelqu'un qui cherche des infos qui vont lui apprendre des choses.
      Voila, mon etat d'esprit.
      Que tu juges mes ecrits "pas tres sympas", je ne trouve pas toujours tes ecrits tres sympas envers certains ici et ailleurs ( l'acharnement contre Mustang 66 en est un bel exemple! )
      Depuis la disparition de celui que tu appelais " le chef " alias Sportscar, il semble que tu te sentes investi du role de celui qui doit initier, repondre et "animer" ce forum...
      Nous sommes ici pour s'apporter des infos, du vecu, de l'humain, mais la personalite des contributeurs ne doit pas, a mon sens, etre l'element majeur des posts, ou alors, ca deviens sans interet. En d'autres mots, il y a les emails et MP pour les echanges amicaux entre individus?
      Quand je dis apporter des infos, je ne souhaite pas que Motorlegend devienne "endurance-infos", loin de la, le facteur humain a sa place mais avec mesure...
      Voila, c'est juste pour essayer de definir mon etat d'esprit.
      Bien amicalement,
      claudeUS1

      Commentaire


      • Re : John Woolfe, un livre bientôt

        Voilà donc le problème exposé au grand jour ! Mon style te dérange.

        Oui, je pense poser par mon côté candide certaines questions qui permettent de relancer les débats, un certain humour aussi, et une certaine animation également. Tu as raison sur tout.
        Mais je ne revendique rien. Je suis mon petit bonhomme de chemin, en restant à ma place, j'ai ouvert ou contribué à certains sujets que j'avais à coeur.

        Et je suis fier, c'est vrai, avec Prosto, d'avoir amené une petite pierre à l'édifice de la fabuleuse histoire des 24 heures du Mans.
        Tu sais que j'ai des idées sur tout, et je continuerai, tant bien que mal.
        Je suis content de retrouver chaque jour mes potes d'ici, j'en ai besoin !

        Eh oui ! J'ai d'autres façons d'exister, évidemment, mais Motorlegend en fait partie.

        Salut mon Claude.

        Commentaire


        • Re : John Woolfe, un livre bientôt

          Pas si candide que ça, Can the Can...

          Anderstorp 68, si déjà postée...je ne vais pas refaire tout le sujet pour vérifier.



          Uploaded with ImageShack.us
          RECHERCHE SOLIDO FERRARI 312P 512S 512M

          Commentaire


          • Re : John Woolfe, un livre bientôt

            Je vais apporter ma pierre à l'édifice de Michel. Tout ce qu'il fait, il le fait par passion pour la course et spécialement sur les 24 h. Notre livre en grande partie à été pensé par lui, dans le rythme et la séquence de la mise en page. Nous avons travaillé ensemble de la façon la plus honnête possible. Rendez-compte nous nous sommes vus que 3 fois. Tout c'est passé par téléphone et internet. Il a plein d'idées et déborde de vitalité. Parfois il est excessif, mais toujours parce que la passion l'emporte. Je suis fier un vieux routier comme moi de la pub de le connaître.
            Amen !

            Commentaire


            • Re : John Woolfe, un livre bientôt

              Bonsoir ,

              juste un petit passage sur ce forum pour dire que j'ai dévoré la première partie du livre, je découvre John Woolfe pilote qui était pour moi, cet "amateur" qui n'aurait pas résisté au "rodéo " de la 917 débutante ....

              Je reviendrai !

              Commentaire


              • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                En cherchant quelque chose, j'ai relu ce que Vic Elford a ecrit dans son livre "Reflections on a golden era in motorsports " sur l'episode John Woolfe au Mans cette annee la...

                je traduis " John Woolfe, un enthousiaste Anglais fortune, a d'une certaine facon persuade Porsche de lui vendre une 917, qu'il engagea au Mans avec Digby Martland, un autre pilote de club Anglais, comme co-pilote..........pendant les essais, ils ont eu de nombreux problemes avec la voiture et lorsque les ingenieurs de Porsche ont estime que les problemes etaient resolus, Rolf Stomelen la conduisit pour etablir un temps de position de grille. Malheureusement, il qualifia la 917 en 9eme position, ce qui, bien que considerablement plus lent que Rolf dans sa propre voiture et moi, etait suffisamment rapide pour etre dans le peloton de tete.. Uncore une fois, nombre d'amis de John ont essaye de le persuader de laisser Herbert prendre le depart, mais a nouveau il refusa; ca faisait partie de son reve. Pour ajouter au potentiel d'une catastrophe, , il fit un bon depart et fut emporte dans le peloton de tete, bien qu'il etait au dessus de sa tete, en ce qui concerne ses capacites de pilotage. "

                Maintenant, pour minimiser l'importance de la porte de la 917 de Woolfe ouverte ou pas, voici ce que le meme Vic Elford raconte de son propre debut de course juste apres ce que j'ai traduit au dessus...

                je traduis " Mes problemes au depart furent mineurs en comparaison. Alors que j'accelerai dans la ligne droite des Hunaudieres, j'ai vu que ma porte ne s'etait pas bien ferme. La ligne droite etait le seul endroit ou je pouvait me permettre d'utiliser une main et d'essayer de la pousser vers le haut contre le flux de l'air et la laisser claquer pour la fermer, mais le flux d'air etait si fort que je ne pouvais pas le faire. Donc apres seulement quelques tours, je suis rentre aux stands pour que les mecaniciens le fassent pour moi. "

                Bien amicalement,
                claudeUS1

                PS: je viens de suprimer ma derniere phrase ou je faisais reference au film Le Mans...j'ai du faire rire quelques specialistes! ca devait etre les efluves de la dinde de Thanksgiving qui m'intoxiquaient...oui, je sais: des excuses, toujours des excuses...alors que c'est l'age qui me guette...
                Dernière modification par claudeUS1, 25 November 2011, 16h47.

                Commentaire


                • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                  Alors, precisement 60 vues depuis que j'ai poste ca et pas une ligne?...decidemment, c'est mort ici...

                  Commentaire


                  • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                    Je suis moi-même étonné. Après avoir lu ton message hier soir (dans la nuit pour les Européens), je pensais trouver ce soir des commentaires ....

                    Rien ............... le désert!

                    Dommage!

                    Commentaire


                    • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                      Envoyé par claudeUS1 Voir le message
                      Pour ceux qui n'auraient pas ca en memoire, il avait fait la pole et Siffert lui a ravi le commandement quil retrouva dans la ligne droite des Hunaudieres, commme montre dans le film Le Mans.

                      Bien amicalement,
                      claudeUS1
                      Sauf erreur de ma part, la pole avait été faite par Stommelen en 1969 et non par Elford

                      Commentaire


                      • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                        tres juste loicbrz, Vic etait seulement 2eme sur la grille! Merci d'aider un mec au dessus de la cinquantaine ( voir le PS ajoute ce jour dans le post original un peu plus haut )
                        Bien amicalement,
                        claudeUS1

                        Commentaire


                        • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                          a tous,

                          Suite a la lecture d'un email d'un ami de ce forum me demandant s'il est bien necessaire de " relancer " Michel sur le sujet je tiens a clarifier ma position et la teneur de ce que j'ecris ici: il y a une 10ene d'annees, je m'etais interrese aux forums existants sur le sport automobile pour realiser que le niveau de discussion etait assez pueril et donc une perte de temps et je suis reste longtemps eloigne des forums. Par un heureux hasard, j'ai mis le doigt ( ou plutot les yeux ) sur ce forum ou le niveau de discussion m'apportait quelque chose.

                          Ma demarche n'est pas de prendre le contre pied systematique de ce qu'ecrit untel ou untel, je suis pour le debat d'idees et l'apport d'infos qui se croisent et font avancer les choses. Desole de faire de la pub pour le forum d'en face mais c'est exactement ce qui s'y passe...et si vous n'avez pas la memoire trop courte, cette meme qualite d'avancement des questions posees avait lieu ici, avec les memes intervenants qui , pour certains, ont ete chasses et les autres ont disparu d'ici, sans bruit, pour apporter leur pierre a l'edifice en face! Messieurs, il faut parfois faire face aux evidences?

                          Donc, est ce necessaire de relancer Michel sur le sujet?...oui, mais ce n'est pas Michel en particulier que j'interpelle, je souhaite que les intervenants rebondissent comme l'ont fait Guy et loicbrz, mais il en faut beaucoup plus!...quand je vois 60 vues du sujet et pas une ligne nouvelle, c'est desesperant! Reveillez-vous Messieurs! c'est pitoyable!...et ceux qui pensent qu'ils n'ont rien a dire se trompent, une differente facon d'apprecier une meme situation peux suggerer des reflexions qui donnent matiere a rebondir sur le sujet et le faire evoluer et des reactions en cascades peuvent amener de nouveaux aspects a un meme sujet?

                          Et pour conclure, il est etonnant de constater qu'a une epoque ou nous avons des moyens de communiquer exeptionnels grace entre autres a l'internet, il semble que la communication entre les individus soit devenue tres compliquee et pour revenir a ce temoignage de Vic Elford que j'ai poste plus haut, l'attitude qui consiste a ignorer ce que j'ecris comme une forme de mepris ne fait pas avancer les choses...debattez Messieurs, debattez!...avec de la communication, des solutions se font toujours jour...( food for thought! comme on dit ici )

                          Voila mon billet a 2 balles du matin
                          Et bien amicalement,
                          claudeUS1

                          Commentaire


                          • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                            Bonsoir, je récapitule, après la porte de la 917 de John Woolfe ou rien n'est démontré, il y a celle de Vic Elford, qui lui, explique le problème dans un livre, conaissez vous dans toutes les courses qu'ont disputés les 917 à travers le monde, si ce problème de portière est revenu?

                            Commentaire


                            • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                              A la bonne heure, voila quelqu'un qui a lu ce que je viens d'ecrire...mais je sais que tu n'as pas besoin de mes ecrits pour rebondir sur un sujet! Merci Ferrari P4.

                              Je pense que ce qui s'est passe au Mans est du a la caracteristique du Mans de l'epoque ou les pilotes traversaient la piste et sautaient dans leurs autos et dans la precipitation de prendre un bon depart, certains faisaient abstraction du bouclage du harnais et il est facile de penser qu'ils ne prenaient pas soin de verifier la bonne fermeture de la porte?...a la differnce des autres circuits ou ils etaient deja harnaches dans leurs autos et les mecaniciens s'assuraient certainement de la bonne fermeture de leur porte?
                              Qu'en pensez-vous Messieurs?
                              claudeUS1

                              Commentaire


                              • Re : John Woolfe, un livre bientôt

                                Oui claudeUS1, c'était une caractéristique de ce départ au Mans. Dans le livre Teddy Pilette le confirme "On ne prenais pas le temps de mettre la ceinture, on la bouclait quand on était tranquille dans la ligne droite, parfois après plusieurs tours".
                                Quant à la fermeture de la porte c'était bien la même chose.
                                Les propos de Elford concernant sa portière se confirme au passage lors du 1er tour à Arnage, où sur le film la ronde infernale, on voit en plein milieu du virage ouvrir et fermer sa portière droite.
                                Sinon vous savez on peut toujours réveiller Michel sur Woolfe...!

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X