Annonce

Réduire
Aucune annonce.

J'ai vu Michel Vaillant !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Pour ceux qui ont C+ en clair, y a Michel Vaillant ce soir..

    Commentaire


    • #77
      En clair ? ben mince alors, je vois trouble [img]graemlins/dork.gif[/img] [img]graemlins/buck.gif[/img]

      Pour en revenir au film, je l'ai loué en DVD l'an dernier et je l'ai trouvé assez médiocre dans l'ensemble : c'est une 'production Besson' standard dans laquelle le Mans ne fait partie que du décor en somme. Les images de la course sont toujours sympa à voir mais c'est tout.

      Je préfère largement me revoir le départ du Mans 70 avec McQueen (passage culte du film) : Esses , Tertre Rouge, Hunaudières, Mulsanne, Arnage avec les 917 et 512 en guise de bande son... [img]graemlins/bounce.gif[/img] [img]graemlins/bounce.gif[/img]

      Commentaire


      • #78
        Pour un néophyte, il est pas si mal que ça, ce film

        Pour un passionné et un connaisseur, c'est autre chose

        Commentaire


        • #79
          Comme quoi il ne faut pas confondre: reportage et fiction

          La fiction devient "culte" avec la patine du temps

          Souvenons-nous, à sa sortie, que "LE MANS" fut classé par les "Critiques" en tant que pseudo "NAVET".

          Que sera "MICHEL VAILLANT" dans 30 ans lorsque les passionnés auront oublié "l'intrigue" et les "acteurs" pour n'y voir qu'une Panoz, une Lola et consort ?

          Le mythe du "Le Mans" de Steve Mc Queen est autant du au charisme de Michael Delanney qu'aux autos rangées maintenant dans le "Shell Ferrari Maserati Historic Challenge" et les évocations aseptisées des compétitions dites "Véhicules Historiques", c.f. GP de Pau Historique ce week-end de Pentecôte. [img]graemlins/thumb.gif[/img]

          Encore que les acteurs (pilotes) se sont plus impliqués qu'ils ne se sentaient concernés. [img]graemlins/love.gif[/img]

          Beaucoup de tôles froissées (c.f. la 250 GT Competizione SWB de l'italien Corrado Cupellini après avoir tutoyé les pneus; l'Austin Healey MkI de Eric Pérou après un choc frontal; idem la Maserati 3500 GT de Giuseppe Tomasetti, ...etc., liste non exhaustive)

          [size="1"][ 17.05.2005, 09:58: Message édité par : Sportcars ][/size]

          Commentaire


          • #80
            Le problème dans ce "Michel Vaillant", c'est qu'on se retrouve parfois avec des voitures bizarres type Spider 905 et des prises de vuede virages du Bugatti, que les puristes du Mans savent ne pas faire partie du grand circuit des 24 Heures ...

            Sinon, cela retranscrit assez fidèlement l'esprit Vaillant, c'est à dire de belles voitures, des vroooar et rrrrrrrrrrrrrrrrrroooooooooooooooooooooooooowwwwww wwwwwwwwwwrrrrrrrrrrrrrrrrr, des vroummmmmmmmmm et des pan pan boum boum mais finalement un scénar pas plus épais qu'une feuille à cigarette !

            Commentaire


            • #81
              </font><blockquote>citation:</font><hr /> Pour un néophyte, il est pas si mal que ça, ce film

              Pour un passionné et un connaisseur, c'est autre chose </font>[/QUOTE]Pas faux. C'est sur que le spectateur non initié n'y vera que du feu. Mais quel intéret de faire n'importe quoi avec la réalité ?

              Ce qui m'a le plus fait rire, c'est la cavalcade pour rejoindre le circuit dans les délais après l'accident du camion transporteur, avec toutes les incohérences que cela comporte (Voiture déjà préparée dans le camion, le plein dans une station sans les embouts adaptés, le fait que les voitures n'ont pas été vérifiées, l'entrée par le virage Porsche...).

              Et je passe les voitures qui explosent comme dans tout film de série B ou l'épisode du pneu saboté.
              Je me demande si Besson avait un conseillé technique car pour produire des imbécilités pareilles...

              Mais bon, il y a quelques belles images.

              Le film Le Mans, à part la fin qui est un peu gnan-gnan, le reste tient la route.

              </font><blockquote>citation:</font><hr /> Que sera "MICHEL VAILLANT" dans 30 ans lorsque les passionnés auront oublié "l'intrigue" et les "acteurs" pour n'y voir qu'une Panoz, une Lola et consort ?
              </font>[/QUOTE]Tu as peut-etre raison. Dans 30 ans, on oubliera le scénario bidon pour se concentrer sur les images. On se dira alors, "c'était comme ça les 24h ! Ca à bien changé"

              Rendez-vous en 2035.

              Commentaire


              • #82
                Moi ce que j'en retiens, c'est que Michel Vaillant, c'est une BD à la base, le film et les incohérences collent plutot bien avec l'esprit de la BD.

                Quand à Le Mans, c'est plutot un documentaire.

                alors apres le Docu, la BD...
                à quand la télé-réalité sur M6 où ils filmeraient un pilote (pourquoi pas rallyman ) faisant petit à petit ses débuts sur piste ? [img]graemlins/jesors.gif[/img]

                Commentaire


                • #83
                  Les BD Michel Vaillant sont plus connus pour le graphisme que pour le scénario ! Je préfère pour ceux qui se rappellent Alain Chevalier.

                  Moi ce qui m'a rire (ou pleurer d'ailleurs) c'est quand il explique à la fille dont j'ai perdu le nom, qu'il freine en haut du virage, car l'ombre apporte de la fraicheur (ou une connerie dans le genre).

                  Un autre grand moment (avec le tour du circuit les yeux fermés), c'est quand ils courent sur la piste à coté du Dunlop !

                  Bref, même pour les images je ne le regarderais pas une 2nd fois.

                  Besson aurait pu associer des pilotes. Pourtant on le voit beaucoup sur des pistes de F1.

                  A oublier vite, il vaut mieux regarder ces autres films très réussis.
                  Amicalement - Laurent
                  24h-en-piste.com et 24h du Mans 2021

                  Commentaire


                  • #84
                    </font><blockquote>citation:</font><hr />Débat lancé par Don_Quichotte_raleur:
                    Pour un néophyte, il est pas si mal que ça, ce film

                    Pour un passionné et un connaisseur, c'est autre chose
                    </font>[/QUOTE]Je pense aussi qu'il faut le voir comme ça !!
                    Et que dire de "Driven" avec Sylvester Stallone ?? A part voir Jean Alési dans le film.

                    [size="1"][ 17.05.2005, 22:57: Message édité par : LM ][/size]

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X