Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Camaro/Firebird: c'est la fin.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Camaro/Firebird: c'est la fin.

    Le 29 août prochain, la seule usine d'assemblage d'autos au Québec arrêtera définitivement la production des Camaro et Firebird. Toutes les voitures de la quatrième génération de ces "muscle cars" (1993-2002) y auront été produites.

    Ainsi, tandis que Ford améliorait sans cesse sa Mustang, GM ne rajeunissait pas ses Camaro et ses Firebird qui ont pris un coup de vieux au cours des années 90. Les consommateurs avaient le choix entre une belle voiture neuve et excitante et des voitures qui semblaient directement sorties des années 80; que pensez-vous qu'ils ont fait?

    La page est tournée. "Le seul avenir du Québec dans l'automobile repose maintenant sur ses richesses naturelles. De l'aluminium et du magnésium en abondance, de l'électricité pas chère: il y a là de quoi construire les pièces des voitures de demain," raisonne le premier ministre Bernard Landry.

    L'usine d'assemblage de Boisbriand en banlieue de Montréal avait été construite en 1965. GM entend ensuite y conserver pendant quelques mois environ 200 travailleurs sur un effectif total de 1300 actuellement, qui veilleront à l'entretien des installations ainsi qu'au retrait de l'équipement. Elle prévoit ensuite sa démolition.

    En septembre dernier, GM avait invoqué la faible demande des modèles Camaro et Firebird qui sont construits à Boisbriand ainsi qu'une surcapacité de production en Amérique du Nord pour justifier la fermeture de cette usine. 73131 voitures ont été produites en 2000. (L'année 1978 avait été un record pour ces modèles avec 448413.) R.I.P.


  • #2
    Les derniers jours de production de l'usine General Motors de Boisbriand s'annoncent difficiles.

    Un petit groupe de syndiqués qui seront bientôt en chômage ont lancé hier un appel à un boycottage pan-québécois des produits General Motors, pour protester contre le refus de GM de rembourser d'avance des prêts sans intérêt de 220 millions sur 30 ans accordés en 1987 par les gouvernements fédéral et provincial.

    De plus, à la fin de la journée de travail hier, une manifestation spontanée a eu lieu durant une demi-heure sur le terrain de GM, durant laquelle environ 200 employés de la chaîne de montage ont ralenti la circulation en bloquant une moitié de la route. Les employés se sont regroupés autour de l'organisateur du boycottage, Mario Cayer, un technicien de maintenance de l'équipement d'assemblage entré à la GM en 1978.

    Voir: http://pages.infinit.net/boycott

    Commentaire

    Chargement...
    X