Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ferrari 348

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    La 1ere chose à faire est de controler l'etat des connectiques des 2 capteurs PMH sur la poulie avant moteur. En effet il est fréquent qu'elles soient defectueuses coté faisceau moteur, et non coté capteur.
    Les symptomes sont: problème de démarage, voyant check engine s'allume par intermitence, perte de puissance passagère, .... ect ect

    Laisser un commentaire:


  • Constance
    a répondu
    Re : Ferrari 348

    Pour la lambda, mesure la tension de sortie, il te faut un voltmètre précis, c'est de l'ordre de moins d'un volt, et compare si les deux indiquent les mêmes valeurs.

    En principe tu as également un thermocouple (sonde de température) sur chaque collecteurs d'échappement. ils sont constitués de conducteurs en matière différentes, et sous l'effet de la chaleur produisent une faible tension par effet galvanique. Là aussi on peut comparer les valeurs.

    Question:
    Arrive-t-il que le voyant ''check engine'' s'allume un court instant sur le tableau de bord ?

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    Si après démarrage ton moteur a un régime de ralenti stable, que lors d'accélérations tu ne constates aucun "trous", "pétarades" ou manque de couple, ça veut dire que tes sondes sont probablement ok; qd elles lâchent, le calculo passe sur des cartos de "retrait" et ça se sent bien en terme de comportement moteur. De plus savoir entre la G & la D laquelle disfonctionne, ?....
    Côté sonde de t°, c'est plus simple, il n'y en a qu'une. Elle est entre les deux culasses sur le haut moteur, côté boîte de vitesse (assez accessible donc). Controlable à l'ohm-mètre: à 20° environ 2500ohms et à 80° environ 350ohms.

    Laisser un commentaire:


  • Constance
    a répondu
    Re : Ferrari 348

    Voici la liste des composants ainsi que leur fonctions au sein du système d'allumage et injection de ta 348;

    [img][/img]
    [img][/img]
    [img][/img]

    A première vue, les deux composants qui serait susceptibles de poser un problème thermique sont la sonde de température d'eau et la lambda.
    Si la sonde de température d'eau ne fonction pas correctement, l'indication sur le tableau de bord est erratique, ce qui ne semble pas être le cas, à moins que.....?
    ne reste que la lambda, et c'est par là que je commencerai mes recherches.
    Une bon trouble shooting commence par une inspection visuelle. Vérifier les connecteurs et les câblages électrique s'ils ne sont pas endommagés par frottement ou surchauffés. Les anciennes sondes lambda possèdent une résistance interne leur servant de préchauffage au démarrage, un court-circuit ou une coupure interne dans le câblage dû à la proximité du collecteur d'échappement pourrait être une raison de dysfonctionnement.
    Dernière modification par Constance, 18 janvier 2009, 16h43.

    Laisser un commentaire:


  • Constance
    a répondu
    Re : Ferrari 348

    Le DVA est à contrôler lors d'un changement de disque d'embrayage, c'est en supplément une heurs de main d'œuvre à 75 euros et 30 euros de graisse et de produit de nettoyage.

    L'équation entre les capteurs de repère, sonde de température et vitesse de rotation est faussée quand à chaud la sonde thermique inique une valeur erratique. Le calculateur s'emmêle alors les pinceaux et provoque une avance sur allumage incorrecte au démarrage, c'est une hypothèse je ne connais pas la 348 en particulier, faudrait jeter un coup d'œil dans les schémas électrique du circuit d'allumage pour voir ce qui est réellement pris en compte et comment les informations sont traitées.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    Ok pour le côté boite de vitesse, mais vis à vis de l'allumage moteur, le capteur de PMH est de l'autre côté du vilebrequin, côté opposé à la boîte! Si la masse de ton DVA ne fait plus office de filtrage, tu amplifie tes acyclismes et le capteur les voit à l'autre bout; d'ou les pbs de phase & de démarrage si l'effet amortissement ne remplit plus son rôle.
    Avant de s'ataquer à ça (le + lourd et cher), tu as raison il y a d'autres pts à vérifier; c'est pour ça que je parlais du diag par quelqu'un ayant les compétences et éventuellement le matériel (valise ctrl moteur).

    Laisser un commentaire:


  • Constance
    a répondu
    Re : Ferrari 348

    Personnellement j'abandonnerais provisoirement le probleme du volant amortisseur (DVA) pour résoudre le probleme de démarrage à chaud pour la raison suivante:

    l'acyclisme se traduit par une alternance entre la phase de couple positif et celle du couple négatif.

    je m'explique;
    Durant la phase de détente le moteur produit de l'énergie, il est en couple positif, il accélère.
    Durant la compression le moteur consomme de l'énergie, il est en couple négatif, il ralentit.
    Ces variations de vitesse se produisent ainsi plusieurs fois à chaque rotation du vilebrequin. Le double volant amortisseur va donc emmagasiner l'énergie produite durant la phase de couple positif dans des ressort, et la restituer durant la phase de couple négatif. Il agit donc qu'en aval, sur la boite de vitesse, différentiel, et en assurer une isolation pratiquement complète des vibrations de torsion.
    Tout ce qui se trouve en amont du DVA reste donc soumis à ces vibrations de torsion, à l'acyclisme.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    Un connaisseur! Merci pour la ref que je ne connaissait pas; je n'ai ni les compérences ni le matériel pour réaliser cette opération, mais si ce pb doit m'arriver....

    Un pt lien sur un site ou on trouve pas mal d'info (en Anglais!)

    http://www.theferrari348.com/forum/showthread.php?p=618

    et le texte si pb d'accès.

    ***********Not sure how technical you guys on this forum get but I thought my recent experience of repacking the flywheel on a 348 TB would be of interest and maybe some use.
    It took a great deal of investigating to find out exactly what grease should be used and eventually I found the correct stuff. For those who may undertake this task (common to many Ferraris), the grease you need (and you need to buy around 200g) is "UNISILCON GLK 1301" manufactured by Kluber.
    Kluber have offices in the UK and are very helpful. I bought 250g and the cost was around £25. It is very unusual and expensive stuff!

    What was also of interest was the response from several Ferrari main dealers. They said "Oh, we just use Molycoat white grease. Its fine for that job. Get it from a motor factor." It isnt fine at all!
    It liquifies, it leaks and it doesnt do the correct job.

    When I stripped the flywheel, the grease that was in it literally trickled out. It should be thick and sticky. The last people to do the job had used standard Moly grease.

    The correct grease is very adhesive, unaffected by temperature and unaffected by the considerable centrifugal force of a flywheel rotating at 7500rpm.

    Ask which grease it to be used, next time you are having this job done. Klubers technical guys say that it makes a world of difference.

    It was also interesting to note that main dealers don't necessarily use Ferrari original parts if a cheap OEM part is available from a factor. That goes for anything that doesn't have 'Ferrari' moulded into it!**************

    Laisser un commentaire:


  • Constance
    a répondu
    Re : Ferrari 348

    Un DVA pour 348 (1989-1989), référence 146572, coute 3245 USD, (dispo en stock)
    Une autre solution, le démonter et graisser avec Unisilicon GLK 1301 (Kluber)

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    J'en possède une de 91 et ne peux te donner que deux indications:
    1°) j'ai connu ces pbs de démarrage à chaud; ils ont disparu depuis que j'ai changé la batterie. Ce que j'ai constaté entre les deux batteries, c'est qu'avec la neuve le régime de démarrage est beaucoup plus stable; ça a manifestement un effet.
    2°) Pour assez bien connaître les moteurs, les causes de difficultés de démarrage à chaud sont nombreuses; j'ai vécu ça une fois à cause d'un capteur de point mort haut qui aléatoirement commençait à lâcher. Pour revenir à la 348, ça fait déjà 2 ou 3 fois que j'entend des propriétaires dire qu'on leur a changé le volant amortisseur, à cause du vieillissement de l'huile interne; et ça ne se trouve plus en pièces neuves semble t il! Ce vieillissement donne parrait il des assyclismes au régime de démarrage. J'ai lu également sur des forums US que pour contrer ces pbs d'acyclisme, pas mal de priprios montent un kit relai Bosh additionnel.

    En fait, seul un bon diag pourrait permettre de savoir ou est le pb. Et pour ça, il faut un bon pro avec le matériel!....ou être un excellent bricoleur (au sens noble du terme!).

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    Bonjour, je recherche des documents technique pour la 348 tb. des infos sur la raison d un demarrage difficile à chaud le catalytique etc... Merci d 'avance

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    Bonjour. Je suis nouveau sur ce forum et possède une 348 tb de 91 depuis presque 2 ans. J'ai mis deux ans à la trouver! j'ai pris mon temps comme certains d'entre vous l'ont déjà expliqué; résultat, aucun problème grave parce que sévèrement sélectionnée.
    Donc parmis les conseils pour diminuer les risques de tomber sur une mauvaise voiture:
    1°) La qualité du choix; se faire accompagner par une personne ayant des compétences en méca et carrosserie.
    2°) Abolir les voitures accidentées.
    3°) Abolir les voitures de loc ou avec trop de km sur circuits (difficile à savoir!)
    4°) Historique complet des factures ET DES PROPRIETAIRES!...
    5°) Jauger l'état du véhicule, il est très souvent le reflet du respect que porte le propriétaire à sa mécanique au sens large (et j'en ai vu certains...)

    Si tu arrives à faire tout ça bien (dur dur, je sais...), tu as de très fortes de chances d'éviter les voitures à galères.

    Pour le côté subjectif, soit le plaisir de posséder et conduire une 348, il n'y a pas de règles! C'est perso! Moi j'ai une pratique de conduite "Lambda du W.E.", et je suis loin de mettre en défaut la voiture malgré la mauvaise réputation qu'elle a sur sa difficulté de maîtrise en longues courbes à haute vitesse. C'est très stable à plus de 200 (elle est bien réglée), jouissif en ptes routes sinueuses! Erreurs interdites sur sol humide!!!
    En résumé, je ne suis pas près d'en changer car je lui trouve un look unique (commun à sa gde soeur Testarossa) et elle procure des sensations me satisfaisant pleinement.
    Je te souhaite d'en posséder une un jour, tu ne la regretteras pas!!!!

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    Salut Stefs,
    pour la 348, je peux te faire part d'un petite mésaventure qui est arrivé à mon beau frère.
    Il a acheté l'année dernière une 348 GTB (80000kms), avec le carnet, les factures... tout ce qui va bien.
    Au mois de septembre il a voulut faire changer l'embrayage parce que ca faisait du bruit.
    Résultat, le bruit venait d'un peu plus loin et le diagnostic a été saignant: boite de vitesses HS. Par miracle on a pu retrouvé une boite de vitesses mais le cout total de l'opération a été d'environ 8000 euros. Même si il avait prévu un budget pour les imprévus ca a été quand même un peu dur. Aujourd'hui il est obliger de la brader pour pouvoir reprendre rapidement un peu d'air financièrement.
    Tout ca pour dire que l'entretien sur une Ferrari est primordial, il peut arriver des gros pépins sur des autos entretenues alors une auto qui ne l'est pas , je te laisse imaginer.
    En tout cas, après le changement de boite, il n'y avait pas photo, l'auto avait retrouvé un bruit clair, net, sans bruits parasites, prete à refaire 80000kms!
    Bonne recherche!

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Re : Ferrari 348

    merci deeplow pour ta reponse

    Laisser un commentaire:


  • DeepLow
    a répondu
    Re : Ferrari 348

    Ce n'est pas tres chère mais d'apres ce que j'ai pu lire un peu partout il faut avoir des renseignement sur l'historique de l'auto, le nombre de prorpiétaire, l'entretient réseau ou non, accident, ... et vérifier qu'elle est bien saine dans ce cas le kilometrage importe peu.
    Voila, mais j'ai pu lire aussi qu'il ne fallais pas se précipiter sous peine de désillusion... bon courage

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X