Annonce

Réduire
Aucune annonce.

A Mamy Alice

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • A Mamy Alice

    A Mamy Alice

    Février 2000.Francillienne, un dimanche matin 08h00.
    J’ai sorti le Bertone, le dimanche de bonne heure, il n’y a personne sur la route.
    A la hauteur de l’hippodrome d’Evry, à la sortie de la station d’essence, je vois une toute petite Mamie qui fais du stop avec un Jerrycan de 10 Litres.

    Il est presque plus gros qu’elle tellement elle est frêle.
    Je m’arrête :
    Ba - je peux vous aider.
    Ma- Tu vas où ?
    Ba - Ou vous voulez, je promène la voiture.
    Ma- Je suis tombé en panne de G-oil à 10 kilomètre d’ici sur la route de Maroles. Un de mes bons à rien de fils m’a laissé la voiture sans G-oil et la voiture est devant un camp de Manouche.
    Ba - C’est pas grave (je l’installe dans le Bertone, le bidon est presque plus lourd qu’elle) et les Gibsy King, en général, devant chez eux, il ne font surtout pas de vagues.
    Ma - T’es sur, je ne vais pas le retrouver dépouillé ???
    Ba - Peu de chance…

    Et nous voila parti.
    Entre temps, on tombe sur un bouchon, scotché sur place pendant 3 quarts d’heure
    Ma- il est beau ton Bertone.
    Wahhh, Mamy elle connaît les Bertone.
    Ma- Mon Rony, il avait acheter le même pour nos 20 ans de mariage, en 1963.
    Alors là, Mamy, elle me coupe en 2.
    Rony, c’est Ronald son mari, un américain pilote de chasse de l’armée américaine pendant la deuxième, abattu au dessus de l’Allemagne, puis commandant de bord sur la Pamam jusqu’à sa retraite en 1978, et bouffer par le crabe en 1980. Mais ça je le saurai plus tard.


    Entre temps, dans le bouchon, elle me pose plein de questions sur les Alfa, de plus en plus insidieuses et précises. Elle branche sur les 2300/2500/2900-6/8C.
    Je lui répond que je les connais un peu, mais que surtout elles sont très difficiles a identifiées, parce que ce ne sont pas des caisses de séries, que plusieurs carrossiers les ont habillées, et question répertoriation, l’histoire d’Alfa est très vague et trop floue. J’ai eu plusieurs fois la chance d’en conduire et de les transporter pour des collectionneurs dans les années 80. Aussi bien en épaves que restaurées totalement.

    On arrive à sa voiture, un énorme 4X4 Japonais Turbomazout, toutes options, boite auto….
    Ba - En voila une bien grosse voiture pour une toute petite Mamie.
    Ma - Ca se conduit comme un vélo ces gros machin.

    Nous sommes devant le camp des Gibsy King.
    Ba - Vous voyez, personne n’y a touché..
    Arrivent 2 jeunes, qui nous proposent le coup de main, puis une ancienne.
    L’ancienne, elle explique à Mamie que c’est elle qui a demandé à un des jeunes de la déposer à la station d’essence. Elle invite tout le monde à boire un café dans sa caravane.

    Au moment de repartir,
    Ma - Suis moi, je vais te montrer quelque chose qui devrait te plaire.

    On arrive chez elle, un immense pavillon 200m2 rien que la salle à manger/salon, les chambres en haut. Il y a 2 clodos dans les canapés.
    Ma- C’est mes 2 fils, fais pas attention, c’est des loques, ils doivent avoir ton age (48/55ans) des bons à rien, s’ont jamais bossé de leur vie. La seule chose qu’ils attendent, c’est que je disparaisse….

    On descend au sous sol, aménagé aussi en appart, et dans le salon, il y a : Aaaaarrrrffff Glups, ouflaouf : Une Bugatti 37, une Hispano Suiza roue bois, une Renault 4L à hayon double et déflecteur de vitre arrière, et une Alfa 2500-6C.

    Ma- T’as l’air de bien les connaître, elle n’a pas roulé depuis la mort de mon Rony, est ce que tu peux faire quelque chose.
    Ba - Alors la, vous m’avez tendu un piège ou une embuscade. Je veux bien regarder, mais je ne vous promet rien.

    Je fais un contrôle général de la CHOSE, les niveaux sont corrects. Je repasse à la maison chez moi prendre quelques glingues, un gonfleur à main, des câbles de batterie, je tombe la batterie de ma Citroën CX, je prends du 98 sp avec son Jerrycan…..et à 11h00, moment fatidique, au bout de 2 minutes, elle pète sur 1 cylindre, puis 2, puis tous les 6.
    Je suis pas fier pour 2 rondelles, je transpire à grosses gouttes.

    Surtout, j’enfume grave la pièce.
    Mamie, elle a un sourire de jeune fille incroyable, elle ne marche plus, elle danse comme une jeune fille en ouvrant toutes les fenêtres, malgré le froid extérieur.

    Ma - Emmène moi.
    Ba - Attendez, les freins je ne suis pas sur, la pédale est en bas…
    Je soulève la pédale à la main, c’est une « freins Hydrauliques », et je pompe tout doucement, puis elle reprend sa hauteur normale. Je n’en reviens pas, elle n’est même pas désamorcée
    Je monte dedans, je passe la première (non synchro), j’avance de 2 mètres, je freine, elle s’arrête. Tout va bien….

    Ma - Alors, on y va ????
    Ba - Ouais mais tout doucement

    Je sors par la baie vitrée, et nous voila parti.
    C’est un Spider 2500-6 cylindres, carrossée certainement par Touring mais je ne suis pas sur du tout, bleu vert, intérieur cuir bleu foncé, sans capote (elle n’est même pas prévu, genre voiture californienne), bien sur volant à droite mais ça ne me gêne pas, tout petit pare-brise symbolique, freinage par 4 énormes tambours en alu, 4 roues indépendantes et suspension par barres de torsion, comme une Renault 16. Roues à rayons et papillon central.
    Ah le bruit de ce berlingue, et de la boite à pignons, assez rapide mais pas discrète.
    Un saut de pas loin de 60ans en arrière.

    En plus, je me gèle.
    Mamie, elle est aux anges sur le siège de gauche, elle n’a pas froid. Elle a la tête en arrière et elle a fermé les yeux. Elle sourit.

    Au bout d’une demie heure, je rentre.
    Ma – Personne d’autre n’avait conduit cette voiture, à part mon Rony, même moi je ne l’ai jamais conduite. Je ne sais même pas comment tu t’appelles, moi c’est Alice.
    Ba - Moi c’est Baboon, enchanté Mamy Alice.

    Et c’est comme cela qu’on a sympathisé tout les 2.
    Régulièrement, pendant 2 ans, toute les 4/5 semaines, elle m’appelait, je passait le samedi ou le dimanche matin de bonne heure, pour l’emmener faire un tour dans son spider.

    Il y avait quelque chose de romantique à cela. Quand je roulais, elle penchait toujours la tête en arrière, fermait les yeux, et affichait un fabuleux sourire de jeune fille. Je ne lui posais jamais de questions, mais je crois que ça devait lui rappeler ses ballades avec son Rony.
    Le temps s’était arrêté. Elle n’ouvrait les yeux que lorsque je marquais un arrêt.

    Un jour :
    Ma- Elle te plait cette voiture.
    Ba - C’est tout de même une voiture exceptionnelle.
    Je ne lui poserais jamais la question sur l’année de la voiture, son origine, comment son Rony l’avait acquise. C’est aussi vulgaire que demander l’age d’une belle femme….
    Ma- Tu sait, Baboon, j’ai plus de 80 ans et je ne suis pas éternelle.
    Ba - Ouais mais vous avez encore la patate et toute votre tête, c’est vachement bien….
    Ma –Un jour, je vais partir….
    Ba - Si vous partez sans moi, je vous fais la gueule.
    Ma - T’as pas compris.
    Ba - Mais si j’ai compris, mais faut pas parler de ces choses là, et on n’est pas encore là.
    Ma- Je te la donne.
    Ba - Quoi ?
    Ma- La voiture.
    Ba - Jamais, je ne suis pas un profiteur, ni un mange merde.
    Ma - Mes 2 crétins de fils n’attendent qu’une chose pour vendre les voitures, la maison, les appartements (elle possède une vingtaine d’appart dans le 15/16/17ème) et des actions de Rony dans des grosses firmes américaines)….
    Ba - M’en fout, moi ça me fait super plaisir de vous promener comme ça et c’est bien comme ça.

    Entre temps, je lui remettrais en route la Bug et la 4 L. Par contre, je me suis dégonflé devant l’Hyspano.

    Et pendant 2 ans comme cela, j’ai promené Mamy Alice.

    Puis plus de nouvelles. 3mois plus tard, je passe devant chez elle.
    Sur le portail, il y a un panneau « vendu par Dufion et Trouduc Immobilier ».

    Je me renseigne auprès des voisins.

    Mamy Alice, un matin, le réveil n’a pas sonné pour elle, dans la nuit elle a prit son « allez simple » à l’aéroport des anges, et quand l’avion s’est posé, son Rony l’attendait au bout de la piste avec un immense sourire.

    Que sont devenus les voitures et les 2 crétins ????


    A bientôt.
    Baboon


    Ps : La voiture est très approchante de celle-ci, mais sans capote, petit pare brise, et d’une seule couleur.
    http://www.classicmarina.de/fr/magazine/3400.asp?id=488
    [img]graemlins/thumb.gif[/img]
    http://alfa-classic-club.forumactif.com

    http://img347.imageshack.us/img347/3...sc068584ei.jpg

  • #2
    snifff, c'est trop beau!! voilà que j'inonde mon clavier !! [img]graemlins/love.gif[/img] [img]graemlins/thumb.gif[/img]

    Commentaire


    • #3
      ça pourrait faire un film !!!
      belle histoire !! [img]graemlins/love.gif[/img]
      vroom vroom !!

      Commentaire


      • #4
        tres emouvant [img]smile.gif[/img]
        les Alfa et les belles histoires sont elles liees? (apres l histoire du Bertone tout neuf).

        Commentaire

        Chargement...
        X