Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

    «Go sports !» – réinterprétation d’une idée ingénieuse.
    La MINI Concept Detroit marie un moteur sportif et une ambiance sportive dans l’habitacle avec une exploitation flexible et astucieuse de l’espace
    disponible. Les amis sont toujours les bienvenus à bord. Les équipements de sport ont leur place et des galeries et coffres de transport innovants
    dégagent des volumes de chargement supplémentaires. Au début de l’année 2006, centenaire du créateur de la Mini, Sir Alec Issigonis, MINI dévoile
    au Salon de Detroit (NAIAS) la MINI Concept Detroit – une étude de style qui, sous la devise «Go sports !», fournit en ce début du 21e siècle une interprétation moderne de l’idée-force véhiculée par la MINI Traveller.
    Une allure de coupé sans montants centraux.
    L’allure globale de la MINI Concept Detroit se distingue par des lignes
    fermes et des surfaces lisses. En même temps, des éléments comme les passages de roue, la ligne scapulaire et le dôme de puissance sont bien
    mis en valeur grâce à leur modelé marquant. La MINI Concept Detroit affiche bien son ambition : c’est une voiture de belle stature rayonnant vigueur
    et en même temps élégance. Les montants centraux étant supprimés,
    la MINI Concept Detroit dégage une impression de liberté que l’on n’éprouve normalement qu’à bord d’un coupé ou d’un cabriolet.
    L’ingéniosité typiquement MINI pour le concept automobile.
    Faciliter «l’accès et le chargement» a été l’idée directrice lors de la conception de la MINI Concept Detroit. Toutes les portes (conducteur, passager,
    arrière) font appel à une fixation à cinématique en parallélogramme ; elles pivotent à la fois sur le côté et vers l’avant dégageant ainsi une section d’ouverture maximale. L’ouverture des vitres latérales arrière coulissantes
    est à commande électrique.
    Boîte cargo dans le compartiment à bagages, girafon dans le toit.
    Le compartiment à bagages de la MINI Concept Detroit est doté d’une boîte cargo modulaire dont l’utilisateur peut par exemple extraire le plancher-couvercle vers l’arrière pour faciliter le chargement du coffre. De plus, le couvercle transparent de la boîte peut pivoter vers le haut et servir ainsi de cloison entre l’habitacle et le compartiment à bagages. La partie arrière du toit peut s’ouvrir (girafon) et servir ainsi comme volet de chargement.

    Sports Utility Box et coffre de toit – des rangements interchangeables.
    La Sports Utility Box est un rangement multifonctionnel supplémentaire
    interchangeable qui s’accroche dans l’ouverture de la vitre latérale arrière. Cette boîte est dotée d’un volet des deux côtés, permettant de la charger
    ou de la décharger tant de l’extérieur que depuis l’habitacle ; elle est aussi pratique pour passer des objets. Le coffre de toit offre, quant à lui, un système comparable et tout aussi pratique qui prend place dans le girafon de la
    MINI Concept Detroit.
    Peinture métallisée Satellite Silver et contours en néoprène.
    La MINI Concept Detroit se présente sous une couleur argentée étincelant sous la lumière. Les surfaces qui, de la perspective de l’observateur,
    ne sont pas exposées directement à la lumière, brillent d’un gris discret.
    Des touches de rouge et de bleu confèrent un look particulièrement dynamique à l’étude. La bande de contour latérale noire caractéristique, longeant les bas de caisse et les passages de roue, est en néoprène souple.
    «Floating elements» pour marquer l’intérieur de leur empreinte.
    Des sièges pivotants pour faciliter l’accès à l’arrière.
    Le concept des «éléments flottants» («floating elements») surprend les
    personnes montant à bord par une impression d’espace ouvert et généreux. Les sièges ancrés sur le tunnel de transmission semblent planer
    dans l’habitacle et la planche de bord également «flottante» avec le «Center Speedo», instrument rotatif à affichage numérique et analogique en
    position centrale, rappelle l’impression d’espace. Quatre personnes prennent place confortablement à bord de la MINI Concept Detroit, l’accès aux
    places arrière est facilité par la rotation des sièges avant. Une fois rabattus,
    les dossiers des sièges arrière forment une surface plane avec le plancher
    du compartiment à bagages.
    Cuir, chrome et aluminium, les matériaux dominants.
    A l’intérieur, du cuir blanc présentant différentes surfaces souligne l’impression d’un espace généreux moderne et crée un esthétisme et une ambiance
    raffinés. Un tissu de fibres de verre revêtu d’aluminium orne les panneaux de porte intérieurs, alors que le plancher associe le look fibres de carbone
    à des tapis intégrés en nylon tressé adoptant le bleu contrastant que l’on trouve aussi dans les inserts des sièges et les accoudoirs.
    Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
    www.labelgica.be

  • #2
    Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

    46 ans de Mini Traveller.
    C’est en septembre 1960 que la Mini à quatre places et compartiment à bagages agrandi est entrée en scène, sous le nom de Austin Seven Countryman et de Morris Mini Traveller. Le nom de «Traveller» indique que ce
    modèle Mini était déjà à l’époque destiné à un groupe cible appréciant la vie active. Entre 1960 et 1982, plus de 400 000 unités de cette voiture ont
    été vendues, y compris une variante de la Mini Clubman lancée en 1969.
    2006 : le centenaire du créateur de la MINI, Alec Issigonis.
    Fils d’un père grec et d’une mère allemande, Alexander Arnold Constantine Issigonis est né le 18 novembre 1906 dans l’actuelle Turquie. Pour aller
    à l’école et faire des études, il a été envoyé à Londres où il devait plus tard devenir l’un des grands parmi les constructeurs automobiles anglais.

    2. MINI Concept Detroit.
    Individualité sportive
    au début du 21e siècle.
    «Go sports !» – sport, plaisir, vitesse.
    Lancer une tendance en toute sportivité, de nos jours, cela signifie être toujours prêt à accueillir ce qui est nouveau, à réagir vite et à prendre
    des décisions spontanées. La MINI Concept Detroit est la voiture idéale pour ce faire : elle associe un moteur sportif et une ambiance sportive dans l’habitacle à une exploitation modulable et astucieuse de l’espace disponible. Les amis sont toujours les bienvenus à bord. La MINI Concept Detroit offre
    de la place pour quatre personnes et leurs équipements. En hiver, le plaisir du freeride dans la neige est ainsi garanti, tout comme les joies du kite-surf au bord de la mer en été. La galerie et les coffres de transport innovants dégagent des volumes de chargement supplémentaires et pour le retour, il y a même des rangements adéquats pour les vêtements ou chaussures mouillés.
    Réinterprétation d’une ambiance innovante et d’un style sportif.
    Originale, maniable, ingénieuse – dès le premier jour, la Mini a été la
    compagne idéale des lanceurs de tendances. Au début des années 1960, les activités sportives de plein air, l’évasion à la campagne avec les copains
    et une belle journée sur la plage viennent complémenter le savoir-vivre raffiné. La Mini Traveller à empattement allongé, ligne de toit légèrement rehaussée
    et portes arrière pratiques a été la compagne de route idéale pour ces activités. Elle alliait le chic inégalé de la Mini avec un espace plus vaste mieux utilisable. C’est ainsi qu’avec la Mini Traveller, on a toujours pu voyager
    avec style. Au début de l’année 2006, centenaire de créateur de la Mini,
    Sir Alec Issigonis, MINI dévoile au Salon de Detroit (NAIAS) la MINI Concept Detroit – une étude de style qui, sous la devise «Go sports !», fournit en
    ce début du 21e siècle une interprétation moderne de l’idée-force véhiculée par la MINI comme un petit génie d’espace et d’agilité.
    Bien des éléments nous sont familiers, mais pourtant tout est nouveau :
    la présentation globale originale, le museau, la silhouette et de nombreux détails de style devenus icônes portent indéniablement la griffe MINI. Comme d’ailleurs les innovations que l’on repère tant à l’intérieur qu’à l’extérieur :
    les portes s’ouvrant en grand, grâce à leur cinématique intelligente en parallélogramme en font partie, tout comme la ligne digne d’un coupé sans montants centraux. L’étude brille de plus d’une nouvelle peinture
    métallisée argentée et de matériaux sublimes mis en œuvre dans l’habitacle. Enfin, la MINI Concept Detroit évoque son aïeule entre autres de par son look de familiale élégante, une porte à deux battants symétriques à l’arrière et des vitres latérales arrière divisées pour les passagers de la deuxième rangée.

    Dans l’ensemble, la MINI Concept Detroit se distingue par une conception dans laquelle toutes les fonctions présentées sont nées d’une utilité bien définie et tous les éléments de style peaufinés jusque dans le moindre détail. En même temps, son nom est tout un programme : MINI a ses racines
    dans l’environnement urbain, ce qui explique aussi que chaque numéro du magazine MINI International est dédié à une grande métropole animée.
    La MINI Concept Detroit est en même temps un hommage aux hôtes et à la ville du NAIAS. N’oublions pas que c’est à Detroit que la MINI Cabrio très prisée aux Etats-Unis a fêté en 2004 sa première mondiale.
    Go sports ! Individualité et style parfait pour toutes les
    sorties. De nouvelles surfaces et de nouveaux matériaux
    pour la MINI Concept Detroit.
    Le «Satellite Silver», une peinture de carrosserie multicouches argent et gris
    à effet changeant, du cuir blanc produisant des surfaces différentes et un toucher différent, un tissu innovant en fibres de verre pour les revêtements intérieurs des portes et le look carbone métallique dans l’espace jambes associé à des tapis en nylon tressé adoptant le bleu contrastant que l’on retrouve aussi dans les inserts des sièges et les accoudoirs – tout cela montre ce que l’individualité sportive signifie pour MINI en ce début du 21e siècle.
    «Go sports !» – c’est une ambiance exceptionnelle et une utilisation habile de l’espace, matérialisées avec authenticité par MINI sur l’étude MINI Concept Detroit.
    Comme la Mini Traveller classique à son époque, l’étude de style que
    MINI présente au Salon de Detroit 2006 est conçue pour faire voyager jusqu’à quatre personnes dans une ambiance généreuse dégageant luxe et style, pour les amener sur le lieu des leurs activités sportives et les faire profiter de leur temps libre. Elle s’appuie pour cela sur de nouvelles idées pour
    l’exploitation de l’espace, allant de la boîte cargo dans le compartiment à bagages aux sièges conducteur et passager qui semblent flotter dans l’habitacle.
    Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
    www.labelgica.be

    Commentaire


    • #3
      Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

      2.1 Le style est typique,
      mais chaque pouce est nouveau.
      MINI Concept Detroit – l’extérieur.
      Indéniable : une MINI comme on l’aime.
      Il suffit d’un coup d’œil : même en respectant les impératifs d’une étude de concept, la MINI reste une voiture «aussi petite que possible et aussi grande que nécessaire». Mais c’était là justement le défi particulier à relever par l’équipe des stylistes MINI, car la MINI Concept Detroit est une automobile
      à part, de la calandre hexagonale typée à l’avant à la porte à deux battants ultrafonctionnelle à l’arrière.
      La MINI Concept Detroit incorpore aussi des éléments grâce auxquels le style MINI est devenu un label au fil des décennies. Parmi ces éléments, il faut compter la ligne scapulaire et la ligne de toit toutes droites, la première étant légèrement ascendante. Elle est ainsi à l’origine de la silhouette cunéiforme tendue de toute MINI authentique, encore accentuée ici par la longueur accrue. Les roues repoussées aux quatre coins, les portes immenses côté conducteur et passager (plus de 160 cm de long) par rapport à la longueur
      du véhicule et le jeu caractéristique des joints autour des répétiteurs latéraux des clignotants illustrent l’évolution du langage de style de la MINI Concept Detroit. Le joint diagonal entre le répétiteur de clignotant et la porte latérale est un élément devenu icône, qui a son origine dans la soudure parcourant la
      Mini, première du nom. Avec la bande vitrée entièrement fermée et l’absence de montants centraux, le toit semble flotter dans l’air. Comme les poignées de portes typées MINI, il s’agit là d’un élément de style marquant de cette étude de concept.
      Ferme, sportive, masculine.
      Bien des éléments sont familiers – et pourtant, tout est différent. L’allure globale de la MINI Concept Detroit se distingue par des lignes fermes et
      des surfaces lisses. En même temps, des éléments comme les passages de
      roue, la ligne scapulaire et le dôme de puissance sont bien mis en valeur, grâce à leur modelé marquant. La MINI Concept Detroit affiche bien son ambition : c’est une voiture de belle stature rayonnant vigueur et en même temps élégance. Cet effet est renforcé par les phares plus verticaux sous verre lisse et par la calandre hexagonale d’une seule pièce. Ils confèrent à l’étude
      un visage particulièrement vigilant et résolu, mais pourtant sympathique et charmeur.




      Capot moteur articulé à l’avant.
      L’allure sportive est aussi soulignée par le capot moteur articulé à l’avant, les ailes et la calandre formant avec lui une pièce homogène d’un seul jet.
      A l’ouverture, il pivote vers l’avant et le haut comme sur une voiture de sport classique, alors que les phares ne changent pas de position. L’accès au compartiment moteur est optimal. Même sous le capot, le style est noble et les matériaux sont prestigieux : les ailes et la périphérie visible du moteur
      sont entièrement peintes en Satellite Silver comme la carrosserie et le moteur s’expose presque comme dans une vitrine.
      Or, il ne faut pas seulement que le sport fasse plaisir, se rendre sur le lieu
      de l’action est en effet aussi une question de plaisir : c’est pourquoi
      la MINI Concept Detroit est animée par un moteur de MINI Cooper S comme le signalent bien la prise d’air supplémentaire ménagée dans le capot
      moteur ainsi que l’échappement à double sortie. Avec, en plus, l’empattement long, la voie large et les porte-à-faux réduits, toutes les conditions sont
      réunies pour créer des sensations façon karting, typiques de toute MINI.
      Au début de l’année 2006, une insigne apposée sur la grille de calandre rappelle le centenaire du créateur de la Mini.
      La MINI Concept Detroit s’ouvre sur la gauche et sur la droite,
      vers l’arrière et vers le haut. Cinématique en parallélogramme sur toutes les portes.
      La place dégagée à l’intérieur doit bien évidemment être facile d’accès. Rendre «l’accès et le chargement» aussi faciles que possible – voilà ce qui a donc été la devise pour l’aménagement de la MINI Concept Detroit. Pour
      les portes conducteur et passager et la double porte arrière, MINI propose une idée susceptible d’améliorer sensiblement l’accès à bord ainsi que le
      chargement/déchargement même s’il n’y a guère de place autour de la voiture. Toutes les portes bénéficient en effet d’une fixation intelligente faisant
      appel à une cinématique en parallélogramme : en un seul mouvement,
      les portes s’ouvrent légèrement sur le côté tout en avançant au maximum. Elles nécessitent ainsi très peu de place autour de la voiture pour s’ouvrir
      en grand, mais libèrent pourtant un accès largement dégagé à l’utilisateur
      de la voiture.

      Une allure de coupé favorisant l’accessibilité. Portes latérales longues, absence de montants centraux, vitres latérales arrière divisées.
      La cinématique en parallélogramme transforme l’angle d’ouverture
      généralement moins important des longues portes de coupé en un avantage inhérent au concept. Et ce d’autant plus que les portes latérales de
      cette étude de style font plus de 160 centimètres de long. Important dans ce contexte : comme sur toute MINI, les vitres des portes sont dépourvues
      de cadre.
      Mais cette sportive cosmopolite intègre aussi d’autres éléments caractérisant les coupés à deux portes, favorisant en même temps le concept de l’accès
      et du chargement faciles. Ainsi, l’absence de montants centraux attire
      tout d’abord le regard et souligne encore l’allure globale dynamique de la
      MINI Concept Detroit. Les vitres latérales arrière divisées forment, quant
      à elles, une surface homogène sans joint visible avec les vitres des portes.
      A l’ouverture électrique, la partie avant vient se glisser derrière la partie
      arrière. Le principe des vitres divisées est connu de la Traveller classique et trouve ici une nouvelle interprétation.
      Dépourvue de montants centraux, la MINI Concept Detroit produit une impression d’espace généreux réservée en règle générale aux coupés
      et cabriolets, surtout lorsque les vitres latérales avant et arrière sont entièrement ouvertes. De plus, les montants centraux étant supprimés,
      les sièges arrière sont plus faciles d’accès lorsqu’on monte à bord.
      Un empattement allongé pour augmenter la place à l’intérieur.
      La MINI Concept Detroit laisse plus de place aux décisions spontanées et permet ainsi, par exemple, de charger rapidement l’équipement pour son sport favori et de partir pour l’entraînement. Le long empattement dégage plus
      de place pour les passagers de la deuxième rangée. La disposition des roues «aux quatre coins» apporte une contribution importante aux qualités routières exceptionnelles, typiquement MINI. Pour ne pas revenir sur ce principe MINI,
      la MINI Concept Detroit présente un porte-à-faux arrière aussi court que tous les autres modèles MINI. La porte arrière double avec ses deux battants articulés à droite et à gauche s’ouvre en grand, si bien que charger le coffre est un jeu d’enfant.
      Boîte cargo – le groom chargé des bagages.
      Derrière cette porte, la MINI Concept Detroit logera les bagages à transporter sur deux niveaux. Une astuce réalisée grâce à la boîte cargo modulaire
      noyée dans le plancher du coffre. Cette boîte s’avère être un groom dévoué qui prend en charge les petits bagages comme les grands. Ainsi par exemple,
      Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
      www.labelgica.be

      Commentaire


      • #4
        Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

        son plancher-couvercle peut être tiré vers l’arrière au niveau du seuil de chargement et il suffit alors d’y déposer les sacs de commissions, puis de repousser le plancher dans la voiture. Il est aussi possible de redresser
        ce plancher-couvercle en position verticale pour qu’il fasse cloison entre l’habitacle et le compartiment à bagages. Un geste suffit pour sortir toute
        la boîte cargo vers le haut et vers l’arrière ; elle vient alors s’installer dans l’ouverture des portes arrière et permet ainsi, par exemple après le sport,
        de ranger confortablement les vêtements et autres chaussures mouillés.
        Les vitres de la double porte arrière, elles aussi sans cadre, peuvent être entièrement abaissées pour laisser entrer plus d’air frais et permettre d’accéder au compartiment à bagages sans devoir ouvrir la porte arrière.
        Sports Utility Box : emporter ce que le programme du jour prévoit.
        Le ski ou le patinage en hiver, le jogging sur la plage pour se mettre en forme en été – la sortie avec les copains sera d’autant plus réussie que l’on
        peut emporter le bon équipement. Rien de plus facile pour la MINI Concept Detroit : il suffit d’accrocher la Sports Utility Box appropriée dans la vitre latérale arrière ouverte et c’est parti !
        La Sports Utility Box est un rangement interchangeable multifonctionnel en matière synthétique estampée qui offre un surplus de place. Sa longueur
        et sa hauteur correspondant à celles de la vitre latérale arrière et c’est là qu’elle se fixe. Pour ce faire, il suffit d’ouvrir la vitre subdivisée dans le sens vertical
        (la partie avant se glisse derrière la partie arrière par voie électrique) et
        d’accrocher la boîte dans l’ouverture avec sa partie plus profonde. La Sports Utility Box est dotée d’un volet des deux côtés, permettant de la charger
        ou de la décharger tant de l’extérieur que depuis l’habitacle ; elle est aussi pratique pour passer des objets. La partie moins profonde s’étend sur l’extérieur de la voiture jusqu’au montant arrière.
        La MINI Concept Detroit prévoit l’utilisation simultanée flexible de plusieurs Sports Utility Boxes, en fonction des projets de l’utilisateur.
        Ouvert vers le ciel : toit panoramique, girafon, galerie et coffre de toit.
        Le toit panoramique qui s’étend pratiquement sur toute la longueur du toit de la MINI Concept Detroit met de l’ambiance à bord de la voiture. Les passagers ont l’impression d’espace illimité, lorsque le soleil ou les lumières de la grande ville inondent l’intérieur de luminosité.
        Dans le respect du concept d’utilisation ingénieux, l’étude de style propose d’ailleurs encore une possibilité d’accès. En effet, au-dessus de la porte arrière à deux battants symétriques, le toit peut être ouvert, permettant non seulement de laisser entrer l’air frais, mais aussi de passer par exemple

        l’équipement de freeride par en haut. Transporter les objets longs en les laissant tout simplement dépasser en haut, par ce girafon, et pas à l’arrière n’est pas seulement cool, mais aussi pratique et moins gênant dans la circulation routière.
        Lorsqu’on invite des copains et que l’on a donc besoin de plus de
        rangements, la MINI Concept Detroit séduit par son système de galerie innovant. Celui-ci se compose de deux barres longitudinales présentant chacune un rail sur leur face intérieure. Deux barres transversales servent
        de base à des porte-charge individuels se prêtant au transport sécurisé de différents équipements de sport – comme les skis en hiver ou le kiteboard
        en été. Coulissant librement dans les rails sur toute la longueur du toit, les barres transversales s’adaptent particulièrement bien aux besoins du moment. Lorsqu’elles sont repoussées entièrement à l’arrière et fixées à fleur dans
        cette position, les deux barres se transforment en béquet de toit de par leur fonction et leur style, ajoutant ainsi à l’allure sportive de la MINI Concept Detroit.
        L’idée de la Sports Utility Box – créer des volumes de chargement supplémentaires en accrochant des boîtes interchangeables dans une ouverture de
        la voiture – trouve sa suite logique dans le coffre de toit. Alors que la Sports Utility Box s’ancre dans les vitres latérales ouvertes, le coffre de toit
        prend place dans le girafon au-dessus des portes arrière. Il s’étend sur toute la largeur du toit et, à l’extérieur, jusqu’au toit panoramique, alors qu’à l’intérieur,
        il occupe la partie supérieure du compartiment de chargement. Comme la Sports Utility Box, le coffre de toit, lui aussi, en matière synthétique estampée est accessible de l’extérieur comme de l’intérieur.
        Jantes multifonctionnelles au look bicolore.
        Une roue à mille facettes : avec les jantes multifonctionnelles, la MINI Concept Detroit permet à l’automobiliste de personnaliser le style et l’expression de
        sa voiture sans devoir changer le train de roues complet et, donc, de dépenser. Au Salon de Detroit, l’étude s’exhibe avec des roues d’un gris discret
        rappelant des pièces de fonte raffinées. Chaque roue arbore cinq inserts trapézoïdaux peints en bleu qui confèrent une expression à la fois technique
        et dynamique à l’étude.
        La jante multifonctionnelle de la MINI Concept Detroit est en fait une roue porteuse de construction allégée composée d’une jante de base et du pneu. La roue porteuse dispose de nombreux points de fixation et flasques d’appui permettant de visser des éléments personnalisés, voire de les interchanger
        Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
        www.labelgica.be

        Commentaire


        • #5
          Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

          en un tournemain. Les roues sont un élément de style central de toute
          voiture. En les repoussant aux quatre coins et en leur conférant des dimensions généreuses, MINI attire encore plus le regard sur ces éléments autour desquels tout gravite.
          Esthétisme puriste à effet chaméléon. Les surfaces de
          la MINI Concept Detroit.
          La MINI Concept Detroit emprunte de nouvelles voies non seulement dans les approches techniques et fonctionnelles, mais aussi dans le traité des surfaces pour lesquelles l’équipe de style MINI a également fait preuve d’ingéniosité.
          Le mélange exclusif de surfaces blanches et argentées rayonne une élégance moderne, des contrastes de couleur rouge et surtout bleue véhiculent activité et sportivité. L’allure de la voiture ne paraît jamais exubérant ou surchargé,
          mais se concentre plutôt sur un message clair, à la manière de toute MINI.
          Son esthétisme minimaliste est renforcé à un double égard : d’une part par la qualité sublime et l’originalité des matériaux mis en œuvre. D’autre part
          par la couleur particulière de la carrosserie qui change avec la perspective de l’observateur tout en reflétant l’environnement réel du véhicule.
          La MINI Concept Detroit prend ainsi des airs de chaméléon : elle participe
          au tumulte joyeux qui l’entoure tout en en restant le point de mire.
          Couleur de carrosserie Satellite Silver : une touche hivernale.
          La peinture de l’étude MINI offre un esthétisme inédit, une dualité captivante entre couleur unie et couleur métallisée : sous la lumière, le «Satellite Silver» brille d’un éclat argenté, alors que les surfaces qui, de la perspective de l’observateur, ne sont pas exposées directement à la lumière, luisent d’un gris raffiné. MINI obtient cet effet grâce à une peinture métallisée gris
          argent appliquée en deux couches dont la couleur est légèrement nuancée.
          Rouge flamme et bleu ciel : des couleurs contrastées actives pour la Sports Utility Box, les bandes de capot et les coquilles de rétroviseur.
          MINI Concept Detroit fait appel à des couleurs contrastées pour souligner ses performances sportives individuelles et assimile ainsi un autre élément de style typique de toute MINI : les innombrables possibilités de personnaliser la voiture, par exemple en agrémentant le modèle de série de bandes de capot, de coquilles de rétroviseur ou d’un toit de couleur contrastée.
          Sur la MINI Concept Detroit, la Sports Utility Box bleu ciel du côté passager fournit un tel contraste. Des lignes de couleur rouge flamme et des étoiles isolées créent des variations discrètes sur le thème des «Stars and Stripes» (étoiles et rayures). Elles sont estampées dans le matériau de la boîte et
          apparaissent donc en relief. Comme les bandes de capot qui – à l’instar d’un

          écusson noble – sont également saillantes et paraissent ainsi particulièrement raffinées. Quant aux coquilles de rétroviseur de couleur contrastée,
          elles sont également un détail indispensable de toute MINI ultrasportive. Sur la MINI Concept Detroit, elles adoptent la couleur bleu ciel.
          La zone autour des répétiteurs latéraux des clignotants avec le joint diagnoal et la prise d’air est un autre trait de style MINI : ici, c’est un segment en aluminium poli qui pare La MINI Concept Detroit.
          Contours en néoprène noir.
          En règle générale, ce sont les surfeurs et autres planchistes qui enfilent
          les combinaisons en néoprène pour se protéger du froid. La MINI Concept Detroit fait appel au néoprène pour matérialiser aussi un nouveau concept haptique sur la carrosserie.
          Les qualités particulières du néoprène produisent plusieurs effets fascinants
          à la fois. La surface raffinée d’un velouté mat contraste avec le «Satellite Silver» brillant de la carrosserie, alors que la surface dure des portes et des ailes
          s’oppose à la structure de mousse souple des bordures de néoprène. Lorsqu’on les enfonce légèrement, elles reprennent automatiquement leur forme initiale. Le néoprène offre ainsi une perception haptique unique
          que l’on n’a encore jamais vue dans l’automobile. En choisissant ce matériau, normalement réservé aux sports actifs de plein air, la MINI Concept Detroit souligne sa vocation sportive.
          L’aluminium exprime légèreté et noblesse.
          De l’aluminium tantôt brillant tantôt mat souligne l’extérieur de la MINI Concept Detroit et transmet ainsi un message particulier. Et ce surtout là où l’étude a repris des éléments de style de la Traveller classique. Citons comme exemple la vue arrière, sur laquelle dominent les montants arrière au look aluminium marquant. Les embouts d’échappement et, à l’avant, la calandre et l’entourage des phares font appel à l’aluminium et dégagent à la fois un air de haute
          performance et de luxe.
          Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
          www.labelgica.be

          Commentaire


          • #6
            Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

            2.2 Floating Elements.
            MINI Concept Detroit – l’intérieur.
            MINI pour tous moments de la journée et pour tous
            les tempéraments. Les «éléments flottants» marquent
            l’intérieur de leur empreinte.
            Remettre en question les éléments familiers et habituels et trouver des
            réponses peu conventionnelles – c’est en partant d’une conception et
            d’émotions fortes que la MINI Concept Detroit sait répondre exactement à cette attente. C’est tout aussi vrai pour le style extérieur que pour le
            style intérieur de l’étude MINI : une sensation d’espace inédite naît dans cet habitacle qui propose des solutions ingénieuses pour des aventures
            toujours nouvelles à découvrir jour après jour avec la MINI. L’harmonie des couleurs et des matériaux reprend parfaitement le message de l’extérieur :
            la fonctionnalité sportive, la bonne exploitation de l’espace et la richesse
            des matériaux sont au premier plan à l’intérieur. MINI, la petite touche de luxe sportif pour vous accompagner tout au long de la journée et pour conférer
            à chaque jour un petit quelque chose de plus.
            Bien qu’affichant de nombreuses innovations sur le plan de la fonctionnalité, des matériaux et des formes, maint élément de l’intérieur des MINI actuelles se retrouve aussi sur cette étude – du grand instrument central évolué
            aux revêtements des portes conducteur et passager avec leur forme elliptique, caractéristiques de toute MINI mais nettement plus grands ici, jusqu’aux interrupteurs à bascule typés MINI : le plaisir du détail n’est jamais négligé,
            on ne cesse d’en découvrir de nouveaux.
            Les sièges conducteur et passagers semblent flotter dans l’habitacle. Ancrage horizontal et système de ceintures intégré.
            A l’ouverture des portes conducteur et passager, la MINI Concept Detroit surprend par un espace généreux et ouvert : ancrés par leur face intérieure sur la partie avant de la console centrale, grâce à des bras de suspension
            spéciaux, les sièges conducteur et passager avant semblent planer. Cela ne libère pas seulement de l’espace supplémentaire pour les pieds des passagers arrière, mais s’avère de plus être une solution très avantageuse pour la sensation d’espace, parce que le plancher semble ainsi totalement dégagé.
            Cette impression est renforcée par la finesse des sièges qui sont essentiellement constitués de deux coques rappelant les deux moitiés d’une coquille ouverte. Pour rendre l’accès aussi facile et confortable que possible aussi pour

            les passagers arrière, les sièges avant sont dotés d’un système «easy entry» inédit : animé par un moteur électrique, le siège glisse vers l’avant tout en pivotant vers l’extérieur avec son assise.
            Le dossier du siège conducteur/passager s’efface ainsi dans un mouvement de rotation (sans être rabattu) et dégage un accès confortable aux places arrière. Ensuite, le siège est ramené automatiquement dans sa position initiale. Les deux sièges avant possèdent de plus un système de ceintures intégré. Les ceintures sont ainsi toujours faciles à boucler et ne gênent pas les
            personnes accédant aux places arrière.
            De la place pour s’asseoir et pour les bagages à l’arrière.
            Grâce à l’empattement long, la deuxième rangée de sièges offre assez de place pour deux personnes. Les dossiers des sièges arrière peuvent être rabattus individuellement pour former une surface plane avec le plancher du compartiment à bagages. Les sacs et autres bagages peuvent ainsi
            être chargés sans aucun problème tant par la double porte arrière que par les portes avant et il est facile de ranger convenablement les équipements
            de sport embarqués. D’autre part, le compartiment à bagages avec son grand plancher plan accepte aussi du matériel plus volumineux. L’accoudoir central entre les deux sièges est intégré dans la surface plane et offre un volume de rangement supplémentaire.
            Les deux battants de la porte arrière s’ouvrent en grand et dégagent
            une section d’ouverture correspondant presque à celle du compartiment
            à bagages ; à cela s’ajoute un seuil de chargement particulièrement bas.
            Mais même lorsque les dossiers des deux sièges arrière ne sont pas rabattus, les occupants de la voiture disposent d’un volume de chargement acceptable vu les dimensions de la voiture.
            Porte-gobelet : pour avoir les boissons à portée de main
            et à la bonne température.
            Il y a deux choses qui sont incompatibles avec «Go sports !» : du coca-cola tiède après une journée chaude sur la plage et du thé tiède après une journée de ski. Mais le «service de bord» de la MINI Concept Detroit a bien
            évidemment prévu une solution : les bagues entourant les sorties d’aération latérales peuvent être rabattues et se transforment alors en porte-gobelet. Ceux-ci se trouvent alors exactement au bon endroit : non seulement les boissons sont toujours à portée de main – et boire beaucoup est important dans tout sport –, mais le coca-cola reste frais même lorsqu’il fait chaud,
            parce que la climatisation envoie de l’air frais par les sorties d’aération sur les porte-gobelet. Et les jours d’hiver, l’air chaud ne désembue pas seulement
            les vitres latérales, mais garde aussi le thé bien chaud.
            Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
            www.labelgica.be

            Commentaire


            • #7
              Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

              «Center Speedo» rotatif à affichage numérique et instruments
              de sport classiques.
              Le grand instrument central sur le tableau de bord de la MINI occupe une place particulière parmi les icônes de style des petites Anglaises – c’est du culte pur. C’est ainsi qu’à bord de la MINI Concept Detroit, il prend de
              l’assurance et se place au centre de l’intérêt sous forme de «Center Speedo», de compteur de vitesse central rotatif présentant des affichages au recto comme au verso. La face numérique arbore le «Cruise Mate» avec un visuel d’information pour le système de navigation et un «syntoniseur» futuriste préfigurant un élément de commande central pour de nombreuses fonctions de la voiture.
              Tourné de 180 degrés autour de son axe vertical, le compteur central indique sur son verso la température de l’eau et de l’huile moteur ainsi que la pression d’huile, grâce à des indicateurs classiques propres à toute voiture sportive. Pour tourner le compteur, le conducteur passe par une commande logée sur la console centrale.
              La MINI Concept Detroit ajoute une fonction supplémentaire aux tâches habituelles d’un volant multifonctions : une troisième branche en position «six heures» sert de logement à un thermomètre/altimètre à affichage analogique se fixant au moyen d’un clip.
              Le fin du fin à l’intérieur. Cuir, chrome et aluminium,
              les matériaux dominants.
              A l’intérieur, du cuir blanc souligne l’impression d’un espace généreux
              moderne et crée une ambiance empreinte de noblesse. Le blanc accentue
              de plus les lignes sobres de la MINI Concept Detroit.
              Le cuir haut de gamme présente différentes surfaces. Du cuir bovin grenu garnit les appuie-tête et l’intérieur des portes avant et de la double porte arrière. Fortement structuré, ce cuir évoque une qualité durable et sportive et contraste ainsi avec le cuir souple habillant les dossiers de sièges et le volant. Le ciel de pavillon est tendu d’alcantara particulièrement souple et soyeux au toucher.
              Le cuir velouté, particulièrement tendre et doux au toucher qui est mis en œuvre sur le porte-instruments «flottant» et les accoudoirs intégrés aux portes avant, est quant à lui, un matériau particulièrement intéressant pour les yeux
              et les mains. Les accoudoirs, les sièges et les tapis de sol ainsi que les bagues des porte-gobelet font entrer à l’intérieur le bleu, couleur contrastée de la carrosserie.

              Les surfaces naturelles et souples luisant d’un blanc immaculé se voient compléter par des surfaces métalliques qui paraissent froides. Ainsi, un tissu de fibres de verre revêtu d’aluminium orne les revêtements ovales des
              portes, alors que des tapis en fibres de carbone d’un look identique donnent son éclat à l’espace jambes dont le plancher fait aussi appel à des
              inserts en nylon tressé, un matériau innovant réservé jusqu’ici au mobilier.
              De nombreux autres détails intérieurs sont en aluminium massif.
              Les instruments ronds sont sertis de bagues chromées brillantes. Et les bras de suspension des sièges arborent une surface métallique mate brossée.
              Conduire demain : la clé comme interface multifonctionnelle entre l’homme et la machine.
              L’îlot supportant la console centrale entre les sièges avant constitue pour
              ainsi dire l’épine dorsale de la MINI Concept Detroit : les sièges conducteur et passager y sont suspendus, et avec ses éléments au look blanc porcelaine,
              il appose une touche visuelle peu habituelle. Et puis, c’est ici que convergent tous les nerfs : ainsi par exemple, on pourrait s’imaginer une clé Marche/Arrêt
              à montre intégrée comme un objet tactile agréable au toucher, faisant office d’interface multifonctionnelle entre la voiture et son utilisateur. Cette clé
              se mettrait sur un élément logé sur la partie avant de la console centrale et pourrait alors servir de bouton-poussoir. Arrêt/Marche du moteur, réglages individuels (sièges, climatisation, système audio), commande du lecteur
              MP3 – l’équipe de style MINI n’est pas à court d’idées pour faire travailler ce petit génie.

              3. La Mini Traveller de 1960.
              Expression d’un nouveau style de vie actif et mobile.
              C’est en septembre 1960 que la Mini Estate (break) à quatre places et compartiment à bagages agrandi est entrée en scène, sous le nom de Austin Seven Countryman et de Morris Mini Traveller. Le nom de «Traveller»
              indique que ce modèle Mini était déjà à l’époque destinée à un groupe cible appréciant un style de vie actif encore nouveau. Outre les éléments de
              style typiquement Mini et la double porte arrière, on se souvient surtout des boiseries extérieures ornant la carrosserie de ces Mini sur la partie arrière,
              à partir des montants centraux. La Morris Mini Traveller a aussi été disponible sans ces boiseries à partir de 1961 en dehors du Royaume-Uni et à partir
              de 1962 sur son marché domestique. En 1969, la Mini Clubman Estate est venue remplacer les modèles Traveller et Countryman. Toutes versions
              confondues, la Mini Estate a été vendue à plus de 400 000 unités entre 1960 et 1982.
              Techniquement, la Mini Estate était basée sur la Mini Van à deux places,
              présentée dès janvier 1960. Par rapport à la Mini Saloon (la toute première Mini), la longueur hors tout était passée de 3 050 à 3 300 millimètres, l’empattement ayant été allongé de 110 millimètres pour atteindre 2140 millimètres et le toit rehaussé de 10 millimètres.
              Dotée d’un châssis renforcé et acceptant une charge utile accrue, elle
              répondait à toutes les exigences formulées vis-à-vis d’un break élégant.
              Et avec ses qualités routières dignes d’un kart, elle était en même
              temps le break de loin le plus maniable. Sur la même base technique, une Mini Pick-up fut proposée à partir de 1961.

              4. Bon anniversaire, Sir Alec.
              2006 sous le signe du
              centenaire du créateur de la Mini,
              Alec Issigonis.
              47 ans après la première mondiale du tout premier modèle Mini, le petit bolide sportif originaire d’Angleterre continue à remporter un vif succès dans près
              de 80 pays répartis dans le monde entier. Si la MINI moderne est cosmopolite, son créateur l’était également : fils d’un père grec et d’une mère allemande, Alexander Arnold Constantine Issigonis est né le 18 novembre 1906 dans l’actuelle Turquie. Pour aller à l’école et faire des études, il a été envoyé
              à Londres où il devait plus tard devenir l’un des grands parmi les constructeurs automobiles anglais.
              Pour montrer que cette voiture avait été conçue par quelqu’un qui a abordé le thème de la locomotion sous un angle bien différent, il n’y a pas que les
              nombreuses innovations techniques dont la première Mini a pu se vanter, mais aussi son allure irrésistible : «Les mathématiques sont l’ennemi du génie
              vraiment créatif», voilà comment Alec Issigonis a résumé son crédo.
              La petite Mini a été d’emblée une voiture suscitant les émotions, chic et citadine et par dessus tout un as des virages hors pair. Des premiers croquis au prototype en ordre de marche, il n’a fallu que sept mois. La Mini est entrée sur la scène mondiale en 1959. Ce faisant, la conception ingénieuse signée Issigonis anticipait déjà à l’époque le principe de la traction avec un moteur avant en position transversale, principe qui allait devenir le standard dans le segment des voitures compactes dans les années 70 du 20e siècle.
              En 1995, les ventes de Mini avaient atteint le premier million, la petite Anglaise avait gagné le Rallye de Monte-Carlo et la course sur le Green Valley Raceway dans le Texas. En 1969, en récompense de ces succès, Alec Issigonis a été armé chevalier par la Reine d’Angleterre. Ensuite, Sir Alec – il avait alors droit à ce titre – s’est retiré petit à petit de la vie active. En 1988 – entre-temps, plus de quatre millions de Mini avaient quitté les chaînes –, Sir Alec est décédé
              à l’âge de 82 ans.
              Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
              www.labelgica.be

              Commentaire


              • #8
                Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                sources: MUNICH
                Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
                www.labelgica.be

                Commentaire


                • #9
                  Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                  Pour illustrer : le concept Wagon au salon de Détroit
                  Cooper S R56 '10 PW/B (Hong-Kong) + Cooper CVT '04 EB/W + 997 Turbo cab (France)

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                    C'est vrai, une photo aurait suffit
                    R56 MCS Pepper White - Toit noir - Bandes noires
                    EX-R53 MCS Chili Red - Toit blanc - Bandes blanches -
                    Mini 1000

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                      Oui mais c'est pas juste un concept comme ça, c'est juste que Mini va vraiment lancer une Mini Wagon fin 2007, on pourra la voir sur nos routes dès 2008 !
                      Cooper S R56 '10 PW/B (Hong-Kong) + Cooper CVT '04 EB/W + 997 Turbo cab (France)

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                        http://motoringfile.com/2006/01/10/m...to-production/

                        en effet, je viens d'apprendre la nouvelle. Le concept rentre en production, livraison prévue fin 2008!!!
                        Président Fondateur du Club-Nouvelle-MINI
                        www.labelgica.be

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                          c'est décidememnt pas tres joli... vais garder ma mini 10 ans moi...
                          Mini One Park Lane Royal Grey

                          Commentaire


                          • #14
                            Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                            Moi j'aime bien le concept Wagon !
                            Bien sûr il sera différent une fois présenté "prêt à rouler" !
                            Une Mini Wagon et une Lotus Elise dans mon garage dans quelques années
                            Peut-être que BMW va mettre un moteur hybride ? Il va falloir s'y mettre, les japonnais y sont déjà !
                            Cooper S R56 '10 PW/B (Hong-Kong) + Cooper CVT '04 EB/W + 997 Turbo cab (France)

                            Commentaire


                            • #15
                              Re : Tous les détails du MINI Concept qui donnera naissance à la MINI "wagon"

                              pppfff c long tout ça à lire, j'suis un peu flémarde là ...

                              Les Minis de Tam & Ludo

                              Mini Cooper Electric Blue
                              Ex-Cooper R50 Chili Red
                              Austin Mini Twinings 1000 - Austin Mini Special 1000

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X