Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le quizz aux étoiles

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Le quizz aux étoiles


    Novembre 1967.
    Cet excentrique gentleman décide de faire une infidélité à la marque de Charles et d'Henry et acquiert une 600 de couleur verte, mais seulement qu'après qu'un carrossier français ait accepté de réaliser un aménagement très spécial, ce que l'usine à Stuttgart lui avait toujours refusé.



    Quel était le nom de ce gentleman ?
    Quel était le nom du carrossier français ?
    Quel était l'aménagement en question ?
    "Il y a toujours plus dans deux têtes que dans une"

    Commentaire


    • Re : Le quizz aux étoiles

      Hormis son côté Landru, ce monsieur ne me dit rien.
      Un travail portant sur le confort, demandé à Chapron qui conservait un remarquable savoir-faire des aménagements intérieurs ?
      www.etoilespassion.com

      Commentaire


      • Re : Le quizz aux étoiles


        Bien vu, mon cher Watson, c'est Chapron à Paris qui aménagea cette 600.
        Mais si plusieurs améliorations touchaient au confort, c'est d'une modification plus "dramatic", comme disent les Britanniques, qu'il s'agit ici.
        Dernière modification par Eisenbrecher, 04 July 2008, 12h19.
        "Il y a toujours plus dans deux têtes que dans une"

        Commentaire


        • Re : Le quizz aux étoiles

          Spectaculaire ? Un toit ouvrant complet ? "Tout du long" comme disent les enfants.
          www.etoilespassion.com

          Commentaire


          • Re : Le quizz aux étoiles

            La 600 avait un toit en plexi, un compteur de vitesse aux places arrières, une radio aux places arrières et je ne me souviens pas bien une séparation chauffeur
            Capable du meilleur comme du pire, mais c\'est dans le pire que je suis le meilleur

            Commentaire


            • Re : Le quizz aux étoiles

              Pour le toit en plexi, on comprend que Mercedes ait reculé. Pour le reste, hormis le câblage plutôt long pour le deuxième tachymètre, un transistor à l'arrière convenait aussi bien (les piles sont dans la boite à gants) .

              Lancia avait produit fin 61 une Flaminia longue à toit tout plexiglas.



              Et le monsieur exigeant à la 600, qui est-ce ?
              www.etoilespassion.com

              Commentaire


              • Re : Le quizz aux étoiles


                Cet excentrique personnage, c'était Nubar GULBENKIAN, connu aussi comme "Monsieur 5%".
                Cet Arménien de nationalité iranienne était en effet un intermédiaire dans la vente du pétrole, et touchait la commission correspondante en échange de ses services, ce qui lui a permis de mener une vie de dandy mondain, sans se soucier de ses dépenses.

                Il fut un client régulier de Rolls-Royce et de Hooper, qui réalisa pour lui plusieurs limousines dans le célèbre style "Razor Edge". La plus extravagante fut surement celle équipée d'un hard-top en perspex transparent, de couleur verte avec l'intérieur en cuir vert (même les deux tableaux de bord en étaient recouverts), d'une capote intérieure et d'une climatisation. Cette voiture lui avait permis de réaliser son voeu : être vu.

                C'est cette voiture qui trônait sur le podium de la vente aux enchères de BONHAMS en février dernier.

                Désirant transposer cette extravagance sur une Mercedes, il obtint de CHAPRON le montage sur cette 600 verte à empattement court, d'un pavillon en plexiglas teinté vert, d'un tableau de bord à l'arrière, d'une bibliothèque pour 17 volumes, d'un réfrigérateur, d'un bar, d'un téléphone, d'un télex, et de fauteuils sur mesure garnis de cuir blanc. Le prix de la voiture s'élevait à 82.000 DM, le prix des aménagements à l'équivalent de 100.000 DM.

                Cette voiture était à vendre il y a quelques années dans l'est de la France.
                "Il y a toujours plus dans deux têtes que dans une"

                Commentaire


                • Re : Le quizz aux étoiles

                  Et c'est pour cette raison que je la connais, elle était à vendre un certain temps, de mémoire elle s'est vendue aux alentours de 35000 euros, les allemands n'en voulant pas car pas d'origine...
                  Capable du meilleur comme du pire, mais c\'est dans le pire que je suis le meilleur

                  Commentaire


                  • Re : Le quizz aux étoiles

                    Une erreur s'est glissée dans ce dessin de JM Guivarc'h.

                    "Sauras-tu la trouver ?"

                    www.etoilespassion.com

                    Commentaire


                    • Re : Le quizz aux étoiles

                      Non, il n'y a aucune erreur dans ce dessin de la Panamericana 1952... c'est une vue d'artiste !
                      Bravo gjm !

                      Commentaire


                      • Re : Le quizz aux étoiles

                        Rien à dire sur le roadster qui est aux petits oignons !
                        Mais dans les bulles ?
                        www.etoilespassion.com

                        Commentaire


                        • Re : Le quizz aux étoiles

                          Quoi... c'est l'accent trop "teuton" d'Eugen Geiger ou pas assez américain de John Fitch qui te dérange ?...
                          Tu chipotes... :king:

                          EDIT: A moins que tu nous fasses le coup de l'invention du "barbu" lors de la Mille Miglia 55...?
                          Dernière modification par dilettante, 09 July 2008, 12h38.

                          Commentaire


                          • Re : Le quizz aux étoiles

                            Tu as mis le doigt dessus ! Pas plus de Hans dans la voiture que de Huhu (et c'est d'ailleurs bien dommage, on aurait surement gagné ! :king
                            www.etoilespassion.com

                            Commentaire


                            • Re : Le quizz aux étoiles

                              Ok pour le principe du "road book" de Jenkinson en 1955... mais es-tu sûr que les "notes" n'existaient pas avant ? (vrai question à poser aux spécialistes du rallye...)

                              Commentaire


                              • Re : Le quizz aux étoiles

                                Bien sûr qu'elles existaient avant ! Disons que ce moyen mécanique fut "certainement" le premier road-book hors carnet à spirales ...

                                Et puis zut, hein !!
                                www.etoilespassion.com

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X