Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Duser
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    En un tour ils n'avaient pas eu le temps de degager la voiture de Sutil

    Si j’ai bien compris, mais c’est pas facile,
    avec le système de recupération d’energie, le freinage d’urgence est d’une grande violence et incontrolable par le pilote
    D’où un système imposé par la FIA qui doit couper le moteur en cas de freinage intense, mais non présent sur la Marussia

    La vraie question est quand–même pourquoi un lourd engin en action pendant la course
    (Remarque. J’ai vu encore hier en Indy, 2 interventions de vehicules sur piste pendant le drapeau jaune)

    Laisser un commentaire:


  • Michel Lovaty
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    @"Duser" : merci pour ta réponse.
    Je suis perplexe : mettre en cause un pilote,sous prétexte qu'il n'a pas assez
    ralenti. Par rapport à quoi ? ou à qui ?
    Le constructeur "Marussia" et son système de freins incompatible. Avec quoi ?
    Enfin,pourquoi l'engin de dépannage(secourant la "Sauber")est-il resté sur place,
    dans la zone de dégagement ?? Normalement,une fois sa mission terminée,il
    aurait dû retrouver sa place,à l'arrière.
    Voilà mes humbles interrogations sur ce drame.
    Bien à toi.

    Laisser un commentaire:


  • Duser
    a répondu
    Re : Bianchi Jules

    J'hésitais à en parler depuis un moment
    Ce n’etait peut- etre pas l’endroit ideal pour traiter ce sujet
    Et guère le moment tant que le destin de Jules n’etait pas encore connu.

    Resultat d’une mission d’enquete sous la presidence de Peter Wright,
    president de la Commission Securite FIA :
    un coupable designé : le pilote qui n’a pas assez ralenti
    un coupable presumé : le constructeur Marussia et son systeme de freins incompatible
    Pas de responsabilite pour celui qui a supervisé l’operation de secours envers
    la Sauber de Sutil et qui a fait entrer l’engin de depannage.

    Laisser un commentaire:


  • Michel Lovaty
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    @"Duser": tu pourrais nous en dire plus sur l'enquête à charge,visant le
    pilote et son équipe,que tu évoques ?
    Car,là,j'avoue mon ignorance. Merci.

    Laisser un commentaire:


  • Duser
    a répondu
    Jules Bianchi


    De longs mois d’attente pour en arriver à cette fatale issue
    On a apprécié les hommages rendus par la profession, notamment lors du GP de Hongrie

    Mais on n’oubliera pas la conclusion de l’enquête à charge qui n’a pas épargné le pilote et son équipe

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    Il me reviens à penser à Lucien en ce jour du 30 mars 1969 ou je errais avec mon épouse sur le circuit à l'ambiance glaciale et désertique ou nous vîmes passé 2 fois l'Alfa n° 19 à la sortie des "S" du tertre rouge, avec un regret de ne pas l'avoir photographiée. J'ai appris plus tard à la radio son terrible accident !

    Ci-jointe, l'Alfa T33 lors des essais en 1968 : Bianchi-Zeccoli

    Dernière modification par prosto, 19 juillet 2015, 16h03.

    Laisser un commentaire:


  • loicbrz
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    Oui mais mes pensées vont aussi, et peut-être surtout, à Christine et Philippe, ses parents et à Mélanie et Tom, sa sœur et son frère ...

    Laisser un commentaire:


  • Michel Lovaty
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    Tristesse,aujourd'hui... Jules est décédé sans n'être sorti du coma. Il disposait d'un
    potentiel,représentant notre meilleur espoir depuis longtemps.
    En ce jour funeste,je pense,aussi,à Mauro et à Lucien ...

    Laisser un commentaire:


  • Duser
    a répondu
    Re : Bianchi Jules

    Faute de nouvelles rassurantes du champion gravement touché en 2014,
    un bel hommage à lui a été rendu dans le débriefing du n°2003 d'AUTOhebdo
    par John Booth, Team Principal de Manor F1.

    "Je pense à Jules, pratiquement tous les jours. Je pense à Jules, et je me dis qu'il devrait être avec nous pour partager notre joie d'être là, à Melbourne. Nous n'avons pas été en mesure de mettre les voitures en piste, mais nous n'en avons pas moins remporté notre combat. Qu'est ce que j'aimerais que Jules remporte aussi le sien...

    Sans lui, sans les deux points qu'il est allé chercher à Monaco l'an passé, nous ne serions pas là. Au final, ce sont eux qui ont convaincu les nouveaux investisseurs du potentiel de l'écurie. Je pense à Jules, et je pense aussi à Philippe, son père, qui m'a dit, dans les couloirs de l'hôpital de Nice, que nous devions trouver un moyen de continuer. Coûte que coûte. Il connaissait nos grandes difficultés, mais il pensait que nous devions cela à Jules. À ses yeux, disparaître, c'était comme le laisser tomber. Nous n'avons pas disparu et nous serons toujours à ses côtés.

    Être ici, c'est aussi notre façon de dire à Jules que la course n'est pas terminée tant que le drapeau à damier n'est pas tombé. Je ne sais pas si notre présence sur les grilles peut être aussi d'une quelconque aide à Philippe et son épouse, mais je le souhaite. Aussi infime et dérisoire soit-elle. Je ne vais pas dire que Jules est une source d'inspiration pour nous car, en fait, il l'a toujours été et le restera. La manière dont il a mené sa vie, dont il s'est comporté et avec laquelle, il a surmonté les épreuves parlent pour lui.

    Son combat est aujourd'hui le nôtre, comme le nôtre fut le sien. Nos destinées sont liées, et elles le resteront. Ensemble, nous avons connu les plus grandes joies et les plus grandes peines, reçu de beaux encouragements et traversé bien des épreuves.

    Aujourd'hui, nous sommes les premiers à sortir de la pire épreuve que Manor a jamais connue, et je ne doute pas que Jules y parvienne lui aussi. Ce que nous sommes parvenus à reconstruire au cours de l'hiverne montre-t-il pas que la foi peut déplacer des montagnes, qu'il y a toujours un espoir tant que l'on y croit ? Moi j'y crois, Manor y croit."

    Beau texte! qui méritait d'être repris!!

    Laisser un commentaire:


  • Duser
    a répondu
    Re : Bianchi Jules

    Avant le départ du 1er GP de Russie de l'histoire ,
    les 21 pilotes engagés ont rendu un hommage symbolique
    au Français Jules Bianchi, une semaine après son terrible accident au Japon

    "Jules, nous te soutenons tous"

    http://www.metronews.fr/x/metro/2014...a-15-35-03.jpg

    Laisser un commentaire:


  • ferrari p4
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    Bonjour, justement, il n'y a rien à comprendre. Comme pour Schumi, il est inutile de faire des discours. Attendons le résultat. L'état de Jules est grave et il ne sera transporté dans un hôpital de Tokyo que si son état s'arrange. Attendre, Michel, attendre, il n'y a rien d'autre à faire. Point.

    Laisser un commentaire:


  • can the can
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    Je viens de visionner les images pour la première fois, ici même, quelle violence... Vous avez remarqué, le commissaire voit la voiture arriver au dernier moment, lâche tout et s'écarte.
    Les nouvelles sont contradictoires ce soir:

    D'un côté, son père fait état d'une situation clinique désespérée, s'attendant à chaque coup de téléphone à apprendre la mort de son fils, et d'un autre côté ne désespère pas le rapatrier. a ne rien y comprendre.

    Laisser un commentaire:


  • Fan 24
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    La solidarité avec Jules Bianchi au Mans le week end dernier lors des 24h Camion Vu par Ferrari P4 sur les nascars europe




    Laisser un commentaire:


  • cocojojo22
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    j'en ai froid dans le dos.

    Laisser un commentaire:


  • Dominique
    a répondu
    Re : Bianchi Jules, Lucien, Mauro…

    Bonjour,
    Mauvais pour l'organisateur, très mauvais....
    JK

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X