Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quick Vic Elford

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re: Re : Quick Vic Elford

    Envoyé par CMTARGA Voir le message
    Et maintenant la F1

    L'arrivée de Vic en F1 tient autant de son talent et opiniâtreté que des circonstances.....

    Tout d'abord il convient d'évoquer la situation particulière de l'équipe COOPER en cette saison 1968.

    Je ne vous ferai pas l'injure de vous retracer l'histoire de cette équipe dont le palmarès en F1 s'enorgueillit de deux titres pilote et constructeur et de pas moins de 16 victoires en GP depuis ses débuts en 1958 et qui fut un précurseur en imposant le moteur central qui révolutionna les F1 des années 50.

    Seulement cette belle équipe en ces sixties est plus sur le déclin qu'au sommet de sa gloire car mise à part la sympathique victoire de Pedro RODRIGUEZ au GP d'Afrique du Sud 1967, son palmarès est bien maigre depuis le passage de la F1 à 3000 cm3 en 1966. Il est vrai que les moteurs V12 MASERATI (dont la conception date des 250F des années 50.....) qui équipent les bolides de John COOPER se sont avérés aussi inefficaces que lourds et fragiles ce qui fait qu'au terme de la saison 1967 le patron décida de passer à la concurrence ( si ce n'est à l'ennemi) en s'équipant du V12 BRM.

    Bien lui en pris, puisque depuis le début de l'année, les belles COOPER T86 ont retrouvé de la verve avec deux superbes 3ème places de Brian REDMAN en ESPAGNE et Lucien BIANCHI à MONACO. Par contre l'équipe semble poursuivie par la malchance au niveau de ses pilotes; c'est d'abord Lodovico SCARFIOTTI qui trouve la mort dans une course de côte, puis REDMAN est gravement accidenté au GP de BELGIQUE ce qui fait que John COOPER est à la recherche de bons pilotes au milieu de la saison et que ceux-ci sont rares car déjà engagés dans leur programme mais c'est sans compter sur ce stakhanoviste de Vic ELFORD.

    Lorsque John COOPER lui propose le volant de la F1 de son compatriote blessé , Vic ne se fait pas prier et même si il a un doute sur les qualités de la machine et de son entretien ( son pote REDMAN a certainement dû l'en avertir, son accident étant imputable à la rupture d'un bras de suspension ce que COOPER refusa d'admettre jusqu'à ce qu'un photographe en apporte la preuve irréfutable....)

    Voilà donc notre héros parti pour une nouvelle aventure bien loin des routes des rallyes de ses débuts car à l'occasion du GP de FRANCE qui se déroule sur le circuit de ROUEN LES ESSARTS, non seulement Vic va faire ses débuts en F1 mais aussi en monoplace ....

    Pour ce GP ,son coéquipier du jour grâce à ELF est Johnny SERVOZ-GAVIN autrement plus expérimenté en monoplace et qui sera donc sa référence d'autant que Vic n'est guère aidé par les circonstances pluvieuses de ce GP sur un circuit qu'il découvrait également ainsi que de nombreux ennuis techniques aux essais le reléguant en dernière ligne aux côtés du malheureux Jo SCHLESSER.

    Cela n'empêche pas Vic de prendre un bon départ et à la fin du premier tour il a gagné 3 places.Puis la pluie s'en mêle et au 10ème tour il est 7ème et est de plus en plus à l'aise sur ce terrain gras-glissant qui convient bien à son style rallyman. Alors que pour les autres c'est plutôt la bérézina, il atteint la 4ème place à la quelle il achèvera son premier GP non sans avoir fait un tête à queue sans conséquence. Cette superbe performance, qui constituera son meilleur classement dans la discipline, passera malheureusement un peu inaperçue du fait de l'accident mortel de SCHLESSER et de la première victoire de ICKX en GP sur une FERRARI. Dommage !

    Vic pour la première fois dans le cockpit d'une monoplace


    Des essais perturbés par de nombreux pépins


    Une course menée avec panache


    Et une 4ème place finale malgré ce tête à queue sous la pluie normande
    J'aime bien la dernière photo, non pas à cause du tête-à-queue mais pour l'ambiance du circuit de Rouen, sous la pluie.
    Avant c'était mieux

    Commentaire


    • Re : Quick Vic Elford

      A peine achevé son premier GP F1 que Vic saute dans un avion direction les USA pour disputer les 6 heures de WATKINS GLEN où il retrouve son comparse vainqueur avec lui au NURBURGRING, Jo SIFFERT sur une des 4 908 expédiées par PORSCHE preuve de son engagement total pour conquérir le titre.

      Malheureusement le résultat ne sera pas là et pire c'est à un doublé de GT 40 WYER emmené par le duo belge ICKX-BIANCHI qui l'emportera au nez et à la barbe des bolides teutons qui tous abandonnèrent . Pour notre duo malgré une brillante pole position, la course s'arrêtera à la 4ème heure suite à de multiples problèmes de roulement de roues qui semble un point faible de la 908.

      En pole au départ aux côtés de la GT40 de ICKX et devant les autres 908


      Déroute aux states pour les 908

      Commentaire


      • Re: Re : Quick Vic Elford

        Envoyé par CMTARGA Voir le message
        A peine achevé son premier GP F1 que Vic saute dans un avion direction les USA pour disputer les 6 heures de WATKINS GLEN où il retrouve son comparse vainqueur avec lui au NURBURGRING, Jo SIFFERT sur une des 4 908 expédiées par PORSCHE preuve de son engagement total pour conquérir le titre.

        Malheureusement le résultat ne sera pas là et pire c'est à un doublé de GT 40 WYER emmené par le duo belge ICKX-BIANCHI qui l'emportera au nez et à la barbe des bolides teutons qui tous abandonnèrent . Pour notre duo malgré une brillante pole position, la course s'arrêtera à la 4ème heure suite à de multiples problèmes de roulement de roues qui semble un point faible de la 908.

        En pole au départ aux côtés de la GT40 de ICKX et devant les autres 908


        Déroute aux states pour les 908
        A quoi servait la prise d'air sur l'aile gauche ?
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • Re : Quick Vic Elford

          Bonne question....je me la suis également posée et je n'ai pas la réponse.....

          En tous les cas il ne s'agit pas d'un mauvais ajustement du capot, les autres 908 étant identiques et il en sera de même à ZELTWEG

          Donc si quelqu'un a une explication à cette énormité anti-aérodynamique ....

          Commentaire


          • Re : Quick Vic Elford

            En attendant une éventuelle réponse....

            Retour à la F1 pour son GP national à BRANDS HATCH, Vic retrouve sa COOPER-BRM et un nouveau coéquipier en la personne de son compatriote Robin WIDDOWS novice en F1.

            A signaler que Lucien BIANCHI aux essais fait débuter une version équipée du V8 ALFA-ROMEO qui ne participera pas à cette manche du championnat, ni a aucune autre...

            Qualifié en 17ème position juste devant son équipier, Vic abandonnera dès le 26ème tour moteur cassé sans avoir prouvé grand chose si ce n'est devancer son équipier qui lui aussi ne finira pas.

            Concentration sur la grille de départ


            Devant RINDT ( BRABHAM REPCO) quand même.... avant son abandon


            Toute la beauté des F1 encore dépourvues d'appendices aéro ....ça ne va pas durer....

            Commentaire


            • Re : Quick Vic Elford

              Le weekend suivant Vic est à HOCKENHEIM pour disputer avec son comparse BRADLEY et sa 910, la SOLITUDE RENNEN ( le circuit de solitude n'étant plus homologué).....4ème et pas de photo juste le programme....


              et le weekend d'après le MUGELLO avec la même 910 et Van LENNEP de nouveau comme équipier mais Vic sortit aux essais d'où un forfait qui faillit le transformer en pilote ALFA ROMEO en remplacement de VACCARELLA souffrant.Refus des organisateurs ( dommage car c'était la voiture vainqueur) aussi Vic limita à agiter le drapeau du départ, maigre consolation pour le long voyage en Italie .......(pas de photo non plus, ni programme...)

              Commentaire


              • Re : Quick Vic Elford

                En attendant que ça veuille bien démarrer à SEBRING....un temps un peu identique à ce qui suit .... :evillaugh

                Et en arrivant au NURBUGRING pour le GP d'ALLEMAGNE, Vic pourra constater que chez COOPER on a sacrifié à la mode des ailerons puisque sa T86B est dotée d'une belle aile au-dessus du moteur comme les FERRARI et MATRA ce qui semble beaucoup amuser le pilote britannique transformé en mitrailleur.....et son patron.



                Un petit coin de parapluie.....


                Est-ce cet appendice qui a donné "des ailes" à sa modeste COOPER ou plus certainement son talent d'équilibriste issu des rallyes et la parfaite connaissance du terrain de Vic qui lui permet de décrocher une formidable 5ème place sur la grille rien moins que devant STEWART ( ho combien fantastique vainqueur du GP) SURTEES, SIFFERT HULME etc....son équipier du jour Lucien BIANCHI qui n'est pourtant pas un manche, devant se contenter du 19ème et avant dernier temps.

                Mais les essais et la course c'est autre chose...et le lendemain dans une purée de poids épouvantable qui vaudrait aujourd'hui l'annulation pure et simple de la course, Vic va confondre vitesse et précipitation et à peine après quelques kilomètres, il est sorti de la piste sans dommage pour lui.

                Au départ dans des conditions dantesques tout en haut de la grille derrière ICKX-AMON-RINT et à côtes de G.HILL


                Vic penaud constate l'étendue des dégâts...

                Commentaire


                • Re : Quick Vic Elford

                  Enfin un peu de repos pour le moins bien mérité et retour à la course avec les 500 KM de ZELTWEG ou.... GP d'AUTRICHE ?

                  Tracé sur l'insipide aérodrome qui vit l'unique victoire F1 de Lorenzo BANDINI ( voir son "excellente" bio par ailleurs ),pour cette épreuve atypique comptant pour le championnat, PORSCHE n'hésita pas à inscrire pas moins de 4 coupés 908 alors que mise à part ALPINE, en préparation du MANS repoussé en septembre because "mai 68", venu avec sa nouvelle A220 3L, les autres protagonistes du championnat dont WYER sont absents.
                  La distance réduite de cette épreuve ne nécessitant à priori qu'un seul titulaire par voiture SIFFERT, HERMANN, NEERPASH et Vic disposent chacun d'une auto mais AHRENS et LINS sont présents pour épauler éventuellement.
                  Aux essais 3 908 dans l'ordre SIFFERT-ELFORD-HERMANN devancent l'ALPINE, NEERPASCH victime de problèmes mécaniques n'étant que 9ème.
                  En course Vic après un superbe départ où il pointe en tête est obligé de laisser passer SIFFERT qui y restera jusqu'à l'arrivée, puis très vite est victime d'ennuis d'alimentation qui vont le faire dégringoler au classement pour finir 8ème seulement.

                  Le coupé 908 de Vic dans les garages particuliers de l'aérodrome de ZELTWEG


                  Sur la grille, Vic à l'extrême droite, Hermann et l'ALPINE qui n'ira pas bien loin ( manque SIFFERT invisible mais pole man)


                  Vic victime de soucis d'alimentation devra se contenter d'une mauvaise 8ème place (la fameuse prise d'air ????)

                  Commentaire


                  • Re : Quick Vic Elford

                    Tout petit retour en arrière grâce à nos "amis" d'AUTODIVA....

                    Pour illustrer le MUGELLO une capture d'écran de Vic donnant le départ ...

                    Commentaire


                    • Re : Quick Vic Elford

                      Avant d'aller à MONZA pour le GP d'ITALIE une petite halte à IMOLA pour y disputer les 500 KM sur la 910 de l'italien Antonio NICODEMI (abandon).

                      (NICODEMI au volant seule photo)


                      Pour ce GP d'ITALIE Vic va être le chouchou de John COOPER pour la simple raison qu'il est le seul pilote de l'écurie britannique ( WIDDOWS blessé et BIANCHI à la Coupes Alpes)

                      Pour autant sa performance ne sera pas transcendante puisque denier qualifié à plus de 5 secondes du poleman SURTEES et sa HONDA. Il faut dire à sa décharge que son copain et coéquipier chez PORSCHE, SIFFERT voulant l'aider pour la qualif, le tira dans son aspiration tant et si bien que les deux compères s'accrochèrent et la meilleure COOPER abîmée, Vic dû se rabattre sur le mulet pour la course perdant ainsi ses meilleurs temps.

                      En course ce fut pire dès le deuxième tour accident sur panne de freins...décidément les GP de Vic sont très écourtés...

                      A MONZA les ailerons ne sont pas utiles


                      2 petits tours et c'est fini

                      Commentaire


                      • Re: Re : Quick Vic Elford

                        Envoyé par CMTARGA Voir le message
                        Avant d'aller à MONZA pour le GP d'ITALIE une petite halte à IMOLA pour y disputer les 500 KM sur la 910 de l'italien Antonio NICODEMI (abandon).

                        (NICODEMI au volant seule photo)


                        Pour ce GP d'ITALIE Vic va être le chouchou de John COOPER pour la simple raison qu'il est le seul pilote de l'écurie britannique ( WIDDOWS blessé et BIANCHI à la Coupes Alpes)

                        Pour autant sa performance ne sera pas transcendante puisque denier qualifié à plus de 5 secondes du poleman SURTEES et sa HONDA. Il faut dire à sa décharge que son copain et coéquipier chez PORSCHE, SIFFERT voulant l'aider pour la qualif, le tira dans son aspiration tant et si bien que les deux compères s'accrochèrent et la meilleure COOPER abîmée, Vic dû se rabattre sur le mulet pour la course perdant ainsi ses meilleurs temps.

                        En course ce fut pire dès le deuxième tour accident sur panne de freins...décidément les GP de Vic sont très écourtés...

                        A MONZA les ailerons ne sont pas utiles


                        2 petits tours et c'est fini

                        Imola, j'ai quelque chose, mais comme l'italien n'est pas ma tasse de thé, j'essaie de comprendre avant de poster. J'ai l'impression qu'il a conduit 2 Porsche 910.
                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • Re: Re : Quick Vic Elford

                          Envoyé par CMTARGA Voir le message
                          Avant d'aller à MONZA pour le GP d'ITALIE une petite halte à IMOLA pour y disputer les 500 KM sur la 910 de l'italien Antonio NICODEMI (abandon).

                          (NICODEMI au volant seule photo)

                          Ici Nicodemi au volant de sa 907 (surement en 69), conduite à droite alors que 910 conduite à gauche.
                          D'après Auto-Italiana, Elford casse le moteur de sa 910 (privée, laquelle ?) aux essais, effectue les qualifs avec la 910 de Nicodemi-Facetti au cas ou…




                          … après coup de téléphone attend sagement un nouveau moteur de Stuttgart…



                          … qui arrive le dimanche matin, est installé dans sa 910...



                          … et qui casse également au 38e tour de la course.



                          Merci Auto-Italiana.
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • Re : Quick Vic Elford

                            Encore une fois SUPER CAMERAT (au fait pourquoi ce nom ? Si tu veux bien nous le dire....)

                            Quelle incroyable quantité de documents précis et de qualité...une véritable encyclopédie....moi je parais bien petit

                            Au cas précis pour dénouer le vrai du faux ....notamment ma grave erreur pour la photo de NOCODEMI

                            Commentaire


                            • Re : Quick Vic Elford

                              Petit indice pour les deux 910 selon RSC il y en avait que 2 sur cette course ici
                              http://www.racingsportscars.com/resu...-15-4277.htmlc

                              Celle de NICODEMI donc mais aussi celle de FACETTI. Vic n'aurait-il pas conduit les 2 tout au moins aux essais comme pilote usine ça n'aurait rien d'étonnant ?

                              Commentaire


                              • Re : Quick Vic Elford

                                Retour à la F1

                                Pour une fois Vic n'a pas mis à profit les 15 jours séparant deux GP pour aller courir ailleurs. Il est vrai que le GP suivant est au CANADA et qu'il faut y aller....

                                C'est donc sur la très belle piste du MONT TREMBLANT à 100 KM de MONTREAL que le petit monde de la F1 s'est donné rendez-vous pour ce deuxième GP du CANADA de son histoire.

                                Je dis petit, j'aurai du dire imposant car comme chaque année, attirées par les primes substantielles des organisateurs nord- américains les équipes n'hésitent pas à engager des voitures supplémentaires.
                                LOTUS, MATRA BRM sont dans ce cas ce qui fait que la concurrence est encore plus rude pour les petits comme COOPER. Vic retrouve son coéquipier Lucien BIANCHI qu'il devance sur la grille respectivement 17ème et 19ème.

                                Ce GP fut une course par élimination puisque seulement 6 voitures franchirent la ligne d'arrivée dont Vic qui voyait à nouveau le drapeau à damiers à bord de sa F1 ce qui ne lui était pas arrivé depuis la France et qui plus est à la 5ème place synonyme de deux points au championnat s'ajoutant au 3 de ROUEN.

                                Début de course Vic en bonne compagnie derrière McLAREN et devant PESCA et SERVOZ sur les MATRA


                                Un bon résultat plus dû à la régularité du pilote qu'à la performance de la machine

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X