Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 heures du Mans 1956

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #46
    Re : 24 heures du Mans 1956

    n°14 Aston-Martin DBR1 Aston-Martin DBR1/1 Tony Brooks – Reg Parnell



    Avant c'était mieux

    Commentaire


    • #47
      Re : 24 heures du Mans 1956

      Première apparition en course d'un DBR 1 qui n'est sortie qu'il y a un mois des ateliers Aston Martin.
      Étant classée en catégorie prototype, elle voit sa cylindrée limitée à 2500cc, et est un peu moins puissante que les deux DB3S
      qui elles sont comme les type D en catégorie Sport (plus de 25 exemplaires construits).

      Elle est confiée à Tony Brooks qui dispute son deuxième Le Mans, et au pilote de référence de la marque, Reg Parnell
      qui en est à son huitième, toujours pour le groupe de David Brown.
      Reg ne va pas tarder à remiser son casque et devenir le bras droit de John Wyer..

      Quatrièmes à mi-course, ils renoncent au cours de la 22ème heure, pont arrière défaillant.
      Pas mal pour une débutante.
      Il faudra attendre 1959 pour voir une Aston Martin s’imposer ici.

      Commentaire


      • #48
        Re : 24 heures du Mans 1956

        Heureusement qu'ensuite ils aient changé la forme des custodes de phare et de la calandre ce qui donnera à la DBR1 cette silhouette si fluide et belle.
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • #49
          Re : 24 heures du Mans 1956

          n°15 Gordini 15S Gordini 15/0043 Robert Manzon – Jean Guichet





          Avant c'était mieux

          Commentaire


          • #50
            Re : 24 heures du Mans 1956

            Amédée Gordini a associé le débutant Jean Guichet au chevronné Robert Manzon (6 participations).
            Les deux hommes sont partis très fort : 5èmes pendant les trois premières heures de course,
            ils sont 7èmes lorsqu'ils sont lachés par leur moteur au cours de la huitième heure.

            Commentaire


            • #51
              Re : 24 heures du Mans 1956

              Envoyé par camerat Voir le message
              n°15 Gordini 15S Gordini 15/0043 Robert Manzon – Jean Guichet

              Hello,

              C'est André GUELFI au volant sur cette photo.
              Lui il sera sur la #16.
              Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
              26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

              Commentaire


              • #52
                Re : 24 heures du Mans 1956

                Envoyé par Haine Kane Voir le message
                Hello,

                C'est André GUELFI au volant sur cette photo.
                Lui il sera sur la #16.
                Bien vu
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • #53
                  Re : 24 heures du Mans 1956

                  Pas de photo au pesage de la Gordini n°16. J’ai utilisé une autre photo “dessinée” par un logiciel.

                  n°16 Gordini 23S Gordini 15/0044 Nano Da Silva Ramos – André Guelfi



                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • #54
                    Re : 24 heures du Mans 1956

                    Nano da Silva Ramos et Dédé la Sardine sont 7èmes derrière la voiture de Manzon-Guichet au bout de 3 heures de course.
                    Ils vont alors rétrograder progressivement avant de renoncer, sans embrayage, à mi-course.

                    Les deux voitures sont en classe prototype 2500cc.
                    La 6 cylindres des méridionaux, pendant les huit heures où elle fut en course, devança la 8 cylindres brésilo-marocaine.

                    Il me revient une anecdote macabre qui n’a rien à voir avec l’édition 1956 :
                    André Guelfi verra deux fois ses coéquipiers se tuer lors de la course : Jean Larivière en 1951 et ''Mary'' Jean-Marie Brussin en 1958.

                    Commentaire


                    • #55
                      Re : 24 heures du Mans 1956

                      Si un connaisseur Gordini passe par ici, question:
                      Je n'ai pas trouvé d'autres courses pour cette 23S, cette carrosserie.
                      A-t-elle fait autre chose que les 24 heures 1956 ?
                      Avant c'était mieux

                      Commentaire


                      • #56
                        Re : 24 heures du Mans 1956

                        J'ai essayé sans succès, et j'ai l'impression que ce n'est pas très facile de se retrouver
                        dans la dénomination des types de voiture et des numéros de châssis.

                        Commentaire


                        • #57
                          Re : 24 heures du Mans 1956

                          Envoyé par tipo 151 Voir le message
                          J'ai essayé sans succès, et j'ai l'impression que ce n'est pas très facile de se retrouver
                          dans la dénomination des types de voiture et des numéros de châssis.
                          Oui je suis surpris par l'étroitesse du capot avant.
                          Il faudrait quelqu'un qui ait le Gordini de Christian Huet.
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • #58
                            Re : 24 heures du Mans 1956

                            n°17 Talbot-Lago Maserati Talbot 138 Louis Rosier – Jean Behra













                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • #59
                              Re : 24 heures du Mans 1956

                              Pour sa 6ème participation, Jean Behra fait une infidélité à Gordini en rejoignant le clan Talbot.
                              Louis Rosier, lui retrouve la marque avec laquelle il a débuté ici en 1938 et gagné en 1950.

                              La voiture est propulsée par un ensemble moteur boite de 250 F1 pas vraiment conçu pour tenir 24 heures.
                              Les deux hommes ont du la mener prudemment, car naviguant en début de course aux alentours de la dixième position,
                              ils n’abandonneront que dimanche en fin de matinée alors qu'ils sont en huitième position.

                              Commentaire


                              • #60
                                Re : 24 heures du Mans 1956

                                Envoyé par camerat Voir le message
                                Oui je suis surpris par l'étroitesse du capot avant.
                                Il faudrait quelqu'un qui ait le Gordini de Christian Huet.
                                Hello Camerat,

                                J'ai le HUET, le JARRAUD et le SMITH( en anglais), mais je ne suis pas à la maison.
                                Je regarde ce soir si je te trouve des infos

                                Bonne journée à tous
                                Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                                26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X