Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualité Endurance & Protos

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Actualité Endurance & Protos

    Tom Kristensen n'est JAMAIS devenu Monsieur Le Mans ou alors, il s'est autoproclamé !
    Dans l'imagerie populaire, Monsieur Le Mans, baptisé ainsi par les journalistes de l'époque est toujours le Belge Jacky ICKX. Mais PESCAROLO le mériterait tout autant, car il a animé à la fois comme pilote et comme constructeur et un qui n'est pas mal non plus, c'est Yannick DALMAS qui a gagné 4 fois mais.... sur 4 voitures différentes !
    John Woolfe, mort au Mans le 14 juin 1969 www.l-oree.org

    Commentaire


    • Re : Actualité Endurance & Protos

      – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

      19/80 : 1939, Bugatti et Jean-Pierre Wimille signent leur 2° victoire et fin d’une époque.

      Pour la dernière épreuve avant la seconde mondiale Jean Pierre Wimille double la mise pour Bugatti associé cette fois à Pierre Veyron.

      La dix septième édition se déroulera dix ans plus tard.

      ML

      Commentaire


      • Re : Actualité Endurance & Protos

        – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

        20/80 : 1969, Jacky ICKX sur Ford GT 40, un départ qui à fait le tour du monde, puis la victoire pour 120 mètres.

        13° sur la grille Jacky Ickx, associé à Jackie Oliver, se dirige en marchant vers sa GT 40 alors que tous les autres pilotes se précipitent vers leurs bolides. Il veut ainsi protester contre cette manière de donner le départ allant à l’encontre de toute sécurité.

        24 Heures plus tard il franchit la ligne d’arrivée en tête après un magnifique duel avec la Porsche 908 de Herrmann-Larrousse.

        Certainement le plus beau final de l’histoire des 24 heures du Mans.

        LM

        Commentaire


        • Re : Actualité Endurance & Protos

          – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

          21/80 : 1955, Et soudain le pire. 82 vies anéanties.

          Jaguar-Ferrari-Mercedes…. Puis le drame, les cris, l’horreur. Fangio, Hawthorn, Macklin, Levegh. La victoire de Jaguar et Hawthorn.

          Neubauer, Mercedes, l’Allemagne, la France, la Suisse. Les retombées sportives, économiques, politiques.

          Tout a été dit, mais ce qui est sur, c’est que rien ne sera plus comme avant.

          LM

          Commentaire


          • Re : Actualité Endurance & Protos

            – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

            22/80 : 1994, Victoire pour M.Baldi, Y. Dalmas et H. Haywood sur (Dauer)-Porsche.

            Est-ce la 1ère pour Dauer ou la treizième pour Porsche, à vous de juger ?

            Saluons tout de même l’américain de Jacksonville qui ajoute un troisième trophée manceau à ces cinq succès de Daytona et son doublé aux 12 heures de Sebring.

            Son voisin varois vainqueur ici pour la seconde fois peut rêver de posséder un palmarès identique.

            LM

            Commentaire


            • Re : Actualité Endurance & Protos

              – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

              23/80 : 1950, Le bal des débutants et la victoire en famille pour Louis et J-Louis Rosier.

              Jean Behra, Juan-Manuel Fangio, Froilan Gonzales et Maurice Trintignant débutent dans la Sarthe.

              Sur la Talbot-Lago T 26 GS les deux Rosier se partagent une victoire historique, Louis conduira 23 heures et 50 minutes et Jean-Louis 10 minutes !

              LM

              Commentaire


              • Re : Actualité Endurance & Protos

                – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                24/80 : 1974, 3° victoire consécutive pour Henri Pescarolo, associé à Gérard Larrousse, et Matra-Simca.

                Sur les quatre voitures engagées par Matra-Simca, la n° 6 et la n°8 cassent leur moteur dans la neuvième heure, la n° 9 souffre de surchauffe et la MS 670 B de Pescarolo-Larrousse perd quarante-cinq minutes pour réparer sa boite de vitesse.

                Heureusement le ciel et avec les bleus et la n° 7 franchit la ligne d’arrivée avec 6 tours d’avance.

                LM

                Commentaire


                • Re : Actualité Endurance & Protos

                  – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                  25/80 : 1937, Bugatti ; onze ans après la Lorraine c’est l’Alsace qui est à l’honneur avec J.P. Wimille et P. Benoist .

                  Emile Darl’Mat (« tiens bon » en breton) engage trois Peugeot 2 litres pour barrer la route aux allemandes Alder et aux germano-britanniques Frazer –Nash à moteur Bmw.

                  Une excellente fiabilité permet de retrouver les trois voitures à l’arrivée aux 7°, 8° et 10° places malgré leur moteur de faible cylindrée.

                  LM

                  Commentaire


                  • Re : Actualité Endurance & Protos

                    – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                    26/80 : 2011, Partie en pôle-position l’Audi rescapée résiste à quatre lionnes déchainées et signe la victoire.

                    Réduit à une seule unité avant la mi-course suite aux spectaculaires accidents d’ A. Mac Nish et M. Rockenfeller le Team Audi compte sur la voiture numéro 2 pour remporter la victoire.

                    M. Fassler, A. Lotterer et B. Treluyer ne lâchent rien face aux quatre Peugeot et remportent leur première victoire et la 10eme d’Audi au Mans.

                    LM

                    Commentaire


                    • Re : Actualité Endurance & Protos

                      – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                      27/80 : 1983, Porsche, Porsche, Porsche, Porsche, Porsche, Porsche, Porsche, Porsche…………. !

                      Un tiers du plateau en groupe C est constitué de Porsche 956 que l’usine a commercialisé en début de saison.

                      Huit voitures aux huit premières places, dix voitures de Stuttgart dans les onze premiers, un seul intrus : la Sauber C 7.

                      LM
                      Dernière modification par GORDUCHE, 15 juin 2012, 21h52.

                      Commentaire


                      • Re : Actualité Endurance & Protos

                        – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                        28/80 : 1932, Associée à « Sabipa » (Louis Charavel), Odette Siko mène son Alfa-Roméo 6 C à la 4eme place.

                        Odette Siko participera à quatre éditions des 24 H du Mans entre 1930 et 1933. Avec cette 4ème place elle obtient le meilleur résultat d’une femme dans cette épreuve.

                        Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas. En 1933 elle sera victime d’un spectaculaire accident, heureusement sans dommage corporel.

                        LM
                        Dernière modification par GORDUCHE, 15 juin 2012, 21h53.

                        Commentaire


                        • Re : Actualité Endurance & Protos

                          GORDUCHE, je me suis ( peut être) fâché avec certains en prenant ta défense. Mais là, tu nous ennuis !!!! c'est quoi cette litanie ?
                          On dirait un ordinateur qui déroule l'histoire des 24 heures sans tenir compte des intervenants.
                          Dans ces conditions, on se fout de tes histoires , basta mec !!!!!!!!!
                          John Woolfe, mort au Mans le 14 juin 1969 www.l-oree.org

                          Commentaire


                          • Re : Actualité Endurance & Protos

                            – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                            29/80: 1998, La Porsche 911 GT1 de A. Mac Nish, L. Aiello, S. Ortelli victorieuse.

                            Signe des temps c’est une voiture de la catégorie GT1 qui s’impose au général, la première LMP1, Ferrari 333 SP, occupe seulement la 8eme place.

                            Pour la petite histoire, le numéro 26 et le 26° numéro qui orne une voiture victorieuse.

                            LM

                            Commentaire


                            • Re : Actualité Endurance & Protos

                              – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                              30/80: 1977, Jacky Ickx abandonne et remporte la course.

                              Contraint à l’abandon lors de la 4eme heure avec la Porsche n° 3 qu’il partage avec Henri Pescarolo, Jacky Ickx rejoint J. Barth et H. Haywood sur la n° 4 et remporte sa 4° victoire avec une voiture bien mal en point.

                              LM

                              Commentaire


                              • Re : Actualité Endurance & Protos

                                – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                                31/80: 1964, 8° victoire de Ferrari avec la 275 P de J. Guichet et N. Vaccarella.

                                Plus que la 8° victoire de Ferrari, c’est le débarquement des américains lors de cette 32° édition qui marque les esprits.

                                Trois Ford et deux Cobra viennent tâter le bitume sarthois. Si les premières se retirent prématurément la Cobra n° 5 chipe la 4° place au général et la coupe Grand Tourisme à la Ferrari 250 GTO. Les premiers jalons sont posés.

                                LM

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X