Annonce

Réduire

*** IMPORTANT *** Nouveau Forum

Chers membres,

Nous venons de mettre à jour le moteur de nos forums et les avons migrés sur de nouveaux serveurs. Nous activerons progressivement de nouvelles fonctionnalités. Si vous remarquez quoi que ce soit d’anormal nous vous invitons à nous l’indiquer directement dans cette discussion.

ATTENTION:
Votre identifiant forum est désormais indépendant de votre identifiant pour le reste du site Motorlegend.com. Le site et les forums disposent désormais chacun de leur propre gestion de comptes utilisateurs ce qui signifie que si vous changez d’identifiant, de mail ou de mot de passe sur l’un ce ne sera pas répercuté sur l’autre.
Voir plus
Voir moins

Les non-partants des 24 heures

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Re : Les non-partants des 24 heures

    C'est bien cela "sefac" Tiens, il y a une société de chez Ferrari ici

    Pour apporter de l'eau au moulin de "camerat", trouvé dans le livre "AUSTIN HEALEY un hommage à la BIG" ETAI 2005 (Bill Piggott 2002) pages 26 et 27;

    NOJ 391 (#33) eut un accident avant le départ - donc, lors du run samedi matin -.
    Donald Healey avait envoyé trois NOJ (plaques 391 - 392 et 393) pour le Mans et grâce au troisième châssis, NOJ 393 fut transformé en NOJ 391.

    Ne possèdant pas la grille de départ ni les temps des essais, je ne puis affirmer que celle-ci se retrouva en dernière ligne ?


    [SIZE="1"]Copyright Douglas Loveridge pour Lionel Clegg, reproductions interdites, droits exclusifs de l'auteur c.f. ouvrage référencé[/SIZE]

    A suivre:
    Dernière modification par Sportcars, 01 mars 2007, 15h30. Motif: fautes d'orthographe
    Plus je prends de l'âge moins je me sens devenir vieux.

    Commentaire


    • #62
      Re : Les non-partants des 24 heures

      Envoyé par Sportcars Voir le message
      C'est bien cela "sefac" Tiens, il y a une société de chez Ferrari ici

      Pour apporter de l'eau aux moulin de "camerat", trouvé dans le livre "AUSTIN HEALEY un hommage à la BIG" ETAI 2005 (Bill Piggott 2002) pages 26 et 27;

      NOJ 391 (#33) eut un accident avant le départ - donc, lors du run samedi matin -.
      Donald Healey avait envoyé trois NOJ (plaques 391 - 392 et 393) pour le Mans et grâce au troisième châssis, NOJ 393 fut transformé en NOJ 391.

      Ne possèdant pas la grille de départ ni les temps des essais, je ne puis affirmer que celle-ci se retrouva en dernière ligne ?



      A suivre:
      Cà c'est de l'info précise et joliment documentée avec une très belle photo couleur en plus, gatés que nous sommes. Magnifique le "cul" des Healey Nash.

      Je rajouterai dans la liste une Austin en 53 lors de la prochaine mise à jour, ainsi qu'une Aston en 57, j'ai un doute sur la présence réelle au pesage des suppléants n° 64 Talbot et n° 65 Jaguar, n'ayant pas ces voitures dans les listes des journaux de l'époque.
      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • #63
        Re : Les non-partants des 24 heures

        [QUOTE=Sportcars;382137]


        NOJ 391 (#33) eut un accident avant le départ - donc, lors du run samedi matin -.


        Dans ces temps là, il n'y avait pas de warm-up le samedi matin, doit-on comprendre " sur le chemin entre le garage et le circuit du Mans" ?
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • #64
          Re : Les non-partants des 24 heures

          [QUOTE=Phicanam;382142]Quelques unes des non-partantes de 88
          Les deux Sauber

          Merci, ne manque plus que la Sauber 61T pour compléter cete année 88.
          Je remets la Chevron B36 n°114 refusée au pesage. En passant, le prénom de Berdal ?
          Photo du livre "Jaguar Victory 88" de Ken Wells.

          Avant c'était mieux

          Commentaire


          • #65
            Re : Les non-partants des 24 heures

            Envoyé par camerat Voir le message

            NOJ 391 (#33) eut un accident avant le départ - donc, lors du run samedi matin -.
            Dans ces temps là, il n'y avait pas de warm-up le samedi matin, doit-on comprendre " sur le chemin entre le garage et le circuit du Mans" ?
            Oui bien sûr.

            Autre cliché du même bouquin:


            [SIZE="1"]Copyright Lionel Clegg, reproduction interdite, droits exclusifs de l'auteur, c.f. ouvrage référencé[/SIZE]

            Légende de ce cliché: Cour du château choisit par Geoffrey Healey pour installer le "garage".
            En haut à gauche, à demi-caché, NOJ 391 avant d'être accidentée, les deux Nash-Heayley carrosserie "spéciale"; #10 s/n X15 pilotée par Yves Giraud-Cabantous et Pierre Veyron lequel n'eut pas loisir de la piloter en course car la voiture abandonne au 9e tour, pression d'huile réduite à néant; #11 s/n NH2023 termine 11e après 265 tours, pilotée par les britanniques Bert Hadley et Leslie Johnson.
            Avec de bons yeux, on aperçoit sur la #34 le réservoir logé dans la malle, beaucoup plus volumineux; en bas à droite une "BIG" prototype immat: MWD 360*, voiture personnelle de Donald Healey; à gauche le long du fourgon, la camionette des gens de chez Mintex, spécialistes des freins; à droite, face au mur, une XK120 appartenant à Lionel Clegg, auteur de ce cliché et responsable des freins Mintex.

            *MWD fut prêtée à des journalistes - Peter Reece et Gregor Grant - de "Autosport", engagés dans le Lyon-Charbonnière de mars 1953.

            Complément d'info sur la Healey #33; la première #33 (!) s/n SPL226B est remplacée (comme écrit plus haut c.f. autre post) par NOJ 393 s/n SPL224B et NOJ 392 #34 est gravée s/n SPL225B C.Q.F.D.

            Extrait de l'Automobile: -> pour l'Histoire

            Dernière modification par Sportcars, 01 mars 2007, 15h38.
            Plus je prends de l'âge moins je me sens devenir vieux.

            Commentaire


            • #66
              Re : Les non-partants des 24 heures

              Les non partantes 1954

              voiture qui ne prit pas le départ:
              - #23 Aston Martin DB3S s/n 5 pour Nigel H. Mann (qui engage la voiture)/Charles Blackenberry

              Voiture de réserve non partante:
              - #66 Austin Healey 100 Jean-Paul Colas/Hermano "Nano" da Silva Ramos

              Voitures forfaits:
              - #1 Allard-Cadillac J2R Sydney Allard
              - #3 Lagonda DP115 Eric Thompson/Dennis Poore/Pat Griffith et Graham Whithead
              - #7 Ferrari 250 Monza Maurice Trintignant/Giannino Marzotto Piero Carini
              - #18, 19, 20 Lancia D24 Alberto Ascari/Luigi"Gigi" Villoresi; Juan-Manuel Fangio/Pierro Taruffi; Robert Manzon/Eugenio Castellotti
              - #28 Austin Healey 100 Lance Macklin/Prince Bira
              - #29 (?) Austin Healey 100 George Huntoon/Ed Lunken
              - #30 (?) Austin Healey 100 Ron Flockhart/Louis Chiron

              - #29 (?) Maserati 250S "Mike Sparken"/Roberto Mieres
              - #30 (?) Maserati 250S Sergio Montovani/Bruno Venezian
              - #41 OSCA MT4 Porfirio Rubirosa/Otto Linton

              Avaient sollicité des engagements: Mercedes-Benz 300SL #21, 22 et 23; trois Renault 4cv privées pour: #73 Jean Hébert; #74 Jacques Lecat; #75 Louis Rosier.

              Voitures dont les engagements ne furent pas acceptés:
              deux Kieft-Turner Sport 750cc et 500cc; une Frazer Nash Armstrong-Siddeley Le Mans Sport 5000cc; une Cunningham-Offenhauser C6R Sport 5000cc; une Ferrari pour Louis Rosier; une Jaguar XKC s/n 037; une Nardi et une SIMCA Aronde pour Jacques Conte.
              Plus je prends de l'âge moins je me sens devenir vieux.

              Commentaire


              • #67
                Re : Les non-partants des 24 heures

                Je me souviens qu'il y avait une MG n°40 non parti en 1955.
                http://ferrari1955.labrute.fr

                L'homme a créé Dieu, l'inverse reste à prouver.

                Commentaire


                • #68
                  Re : Les non-partants des 24 heures

                  Envoyé par Sportcars Voir le message
                  Les non partantes 1954



                  Voiture de réserve non partante:
                  - #66 Austin Healey 100 Jean-Paul Colas/Hermano "Nano" da Silva Ramos

                  et une SIMCA Aronde pour Jacques Conte.
                  Encore un soucis de numéro, le 66 en 54 est cette belle 4CV (photo d'une revue ?) et dommage qu'on ait raté une Simca Aronde, il y avait de la place, que 57 partants pour 60 places à cette époque.

                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • #69
                    Re : Les non-partants des 24 heures

                    Envoyé par Tool-43 Voir le message
                    Je me souviens qu'il y avait une MG n°40 non parti en 1955.
                    Le numéro 40 sera modifié en 42 pendant les vérifs mais je recherche quand même la photo de la MG avec le n° 40 et vous la poste plus tard.
                    Avant c'était mieux

                    Commentaire


                    • #70
                      Re : Les non-partants des 24 heures

                      En attendant la MG, toujours en 55 la Talbot de Rosier et Grignard, qui se souvient d'ou vient cette photo ?
                      J'ai trouvé, de la revue Fanauto.

                      Dernière modification par camerat, 03 mars 2007, 00h13.
                      Avant c'était mieux

                      Commentaire


                      • #71
                        Re : Les non-partants des 24 heures

                        Envoyé par collection mans Voir le message
                        Bonsoir

                        On reprend 1955


                        Porche 38




                        Collection Mans
                        Pourquoi la Porsche 38 ?!? 64 tours en course.
                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • #72
                          Re : Les non-partants des 24 heures

                          Je ne sais pas si je me trompe mais jusqu'en 1962 inclus la grille de départ se faisait en fonction des cylindrées (les plus grosses devant...).

                          En 1963 est instauré la "grille aux temps" et c'est même Pedro RODRIGUEZ qui inaugurera la pôle position.

                          Donc pour toutes années précédentes les voitures sont alignées suivant leurs cylindrées et leurs numéros de courses.

                          Cela laisse à penser que même si une voiture durant les essais, réussissait un temps canon, elle devrait du fait de son numéro rester à la même place sur la grille.

                          Les suppléants sont-ils inclus dans cette logique, ou bien sont-ils rejettés en fond de grille ?

                          Mon idée est-elle complètement éronnée ou bien y a t'il d'autres explications ?

                          A vous...
                          Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                          26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                          Commentaire


                          • #73
                            Re : Les non-partants des 24 heures

                            Envoyé par camerat Voir le message
                            Pourquoi la Porsche 38 ?!? 64 tours en course.

                            Elle se trouve (la photo) dans le PORSCHE AU MANS de Dominique PASCAL et à bien courru.

                            Par contre la photo semble trafiquée...raison publicitaire ou autre...???
                            Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                            26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                            Commentaire


                            • #74
                              Re : Les non-partants des 24 heures

                              Envoyé par camerat Voir le message
                              Encore un soucis de numéro, le 66 en 54 est cette belle 4CV (photo d'une revue ?) et dommage qu'on ait raté une Simca Aronde, il y avait de la place, que 57 partants pour 60 places à cette époque.

                              Non tout simplement la bible TEISSEDRE & MOITY tome 1 p 266.

                              Par contre le pilote est Jacques FAUCHER (originaire de l'Eure comme l'indique la plaque minéralogique) à ne pas confondre avec Claude FAUCHER (ami de la famille de mon oncle et qui a trouvé la mort en avion sur l'aérodrome de chez moi : BOOS). C'est aussi ce dernier qui tenta de qualifier la BMW en 1961 (Michel BOLLEE a écrit Christian)
                              Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                              26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                              Commentaire


                              • #75
                                Re : Les non-partants des 24 heures

                                Envoyé par Haine Kane Voir le message
                                Je ne sais pas si je me trompe mais jusqu'en 1962 inclus la grille de départ se faisait en fonction des cylindrées (les plus grosses devant...).

                                En 1963 est instauré la "grille aux temps" et c'est même Pedro RODRIGUEZ qui inaugurera la pôle position.

                                Donc pour toutes années précédentes les voitures sont alignées suivant leurs cylindrées et leurs numéros de courses.

                                Cela laisse à penser que même si une voiture durant les essais, réussissait un temps canon, elle devrait du fait de son numéro rester à la même place sur la grille.

                                Les suppléants sont-ils inclus dans cette logique, ou bien sont-ils rejettés en fond de grille ?

                                Mon idée est-elle complètement éronnée ou bien y a t'il d'autres explications ?

                                A vous...
                                Les suppléants sont mélangés sur la grille avec les autres en fonction de leur cylindrée. Photo Beroul je crois, à vérifier.

                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X