Annonce

Réduire
Aucune annonce.

ACE

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • ACE

    ACE pour Automobile de Course Elkoubi. Il s'agit du nom de la première barquette réalisée par Michel Elkoubi. Cette barquette était censée participer au 24h du Mans 1973 et 1974 (j'ai trouvé confirmation des résultats sur le net) mais aussi au 1000km de Monza et de Paris ces mêmes années, or je n'ai rien trouvé sur le net quant à ces participations.

    Est ce qu'un gentil membre doté de connaissances encyclopediques ou à défaut d'une abondante documentation pourrait m'éclairer sur les participations de l'ACE ?

    Merci

  • #2
    a.c.e pbe ford.
    pour le mans 73 engagée par: michel elkoubi
    pilote :massimo martino.
    porte le numero 65
    non qualifiée car pas de temps.

    pour le mans 74 engagee par: michel lateste.
    pilotes:michel lateste
    michel dufust
    robert nee
    porte le numero 34
    pas d'essai. pas de course.uniquement sur la liste de l'aco
    je n'est pas de photos

    Commentaire


    • #3
      Pour l'A.C.E. PB2 (moteur Ford 4 cyl. / 2000cc)

      1973 : 24 H du mans
      - Le temps lors des essais préliminaires 8m 43s (c'était un 1er avril 1973 !!)
      - Pilote : Massimo Martino et les pilotes pré-inscrits Yves Martin (F), Ugo Locatelli (I) et Marino Marini (I)

      1974 : 24 H du mans
      - pas d'essais préliminaires
      - les pilotes pré-inscrits : Michel Lateste (F), Michel Dufust (F), Robert Nee (F)
      Amicalement - Laurent
      24h-en-piste.com et 24h du Mans 2021

      Commentaire


      • #4
        Merci beaucoup à vous deux.

        Le Mans semblerait donc être la seul competition internationale à laquelle l'ACE prit part...

        Commentaire


        • #5
          Au plan national, des barquettes ACE couraient dans la coupe Simca Shell 2 litres en 73 et 74
          : chassis libres moteur Simca Chrysler 2l
          (qui comptait qq clients comme Frequelin Lapeyre Pignard Lemerle Xiberras, Saliba Brillat Moisson....)

          En 74 Bernard Beguin Chevanne Daire ont conduit une ACE
          Beguin a fait qq resultats dont une 2e place à Nogaro 74 4e à Albi
          Chevanne 4e Montlhery 5e Nogaro 74

          Commentaire


          • #6
            En championnat de France proto + GT, l'ACE a remporté une victoire avec Chevanne à la Châtre en Juin 75.
            C'est vrai que la concurrence n'etait pas tres forte.

            Commentaire


            • #7
              Merci beaucoup Duser, ca me permet d'en savoir plus sur les participations et resultats de l'ACE, je n'avais qu'un article sur la conception et la réalisation de l'auto...

              Commentaire


              • #8
                bjr L ace a ete construite en 1972 pour le mans 73 elle a ete la premiere barquette française a chassis monocoque alu avec des triangles superposes et des portes moyeux tico martini.La voiture a participe aux essai du mans en avril aux mains de hugo locatelli et martino massimo qui etais le gendre du sponsort principal les stylos a bille Jolly joker. lPompe aessence grippee elle ne s est qualifiee qu en suppléant. le dimanche aux 4 h du mans la cmde de boite hewland ft200 a casse . En juin pas de qualif pompe a injection cassée.Vendue a patrick Daire elle a fait la course de monthlery avec un moteur de la coupe simca shell.Rachetee par michel Lateste elle a tenté sa chance au mans 1975 sans succes. Son poids etais de 533 kg avec son moteur ford 2l alan smith. les ACE qui ont suivi n ont rien de commun avec cette 1 ere fabrication . Mais ceci est une autre histoire!!!!!!

                Commentaire


                • #9
                  Re : ACE

                  Reprise d'un message posté ici concernant l'ACE:

                  ACE

                  Michel Elkoubi est ingénieur dans une société d’hydraulique lorsqu’il se lance dans l’aventure ACE (pour Automobile de Course Elkoubi). Il consacre depuis plusieurs années son temps libre à l’automobile, ainsi en 1965 il commence par courir avec un kart Tecno puis découvre l’atelier Hrubon avec qui il collabore pour constituer les dossiers d’homologations. Mais notre homme est aussi doté d’un talent de constructeur (il sera d’ailleurs très impliqué dans l’aventure VBM) et construit d’abord une formule 4 qui ne verra jamais la piste puis monte une Jidé avant de réaliser un buggy. Un jour il aperçoit dans un garage une Grac et décide alors de construire sa propre barquette de course.

                  La conception débute en 1971 et Michel Elkoubi - refusant la facilité - décide de tout dessiner lui même, sans commander de pièces en Angleterre. Une fois les plans établis, il sait se montrer persuasif pour obtenir l’appui de Jolly Joker (un fabricant de stylo à bille italien) en 1972. Les subsides récoltées permettent de financer l’achat d’un moteur 2L Cosworth développant 275ch à 9200tr/min accouplé à une boite Hewland. La construction proprement dite commence alors par la réalisation d’un châssis monocoque sur lequel vient se greffer l’ensemble moteur-boite. Le moteur est donc porteur comme sur les monoplaces les plus évoluées de l’époque et les suspensions arrières viennent se fixer sur un faux châssis. Un tôlier - monsieur Poilot déjà à l’origine de la Hrubon - se charge de réaliser la carrosserie en tôle d’aluminium.
                  La construction d’une petite série de cette barquette est un temps envisagée, mais Michel Elkoubi souhaite plutôt se mettre au service de ses homologues constructeur pour leur fournir des éléments techniques de qualité, un rôle alors trop souvent dévolu aux officines anglaises.

                  Les résultats furent mitigés, en 1973 (Massimo Martino-Yves Martin-Ugo Locatelli) l’auto ne prendra pas le départ ni au 4 heures ni au 24 heures du Mans , il en sera de même en 1974 (Michel Lateste-Michel Dufust-Robert Nee).

                  Le chassis:


                  Et un embryon de sujet consacré à la coupe Simca-Shell sur le forum endurance, avec une jolie image à le clef!

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : ACE

                    Super Dule pour ces précisions .

                    Mais alors dois -je en déduire que P. Daire a couru en 74 la coupe Simca Shelle sur une autre ACE ?

                    Pour les voitures de 74 j'avais noté ceci :

                    Encouragé par ses bonnes prestations lors des courses en fin d’année 73, Michel Elkoubi décide de s’investir dans la Coupe Fédérale Simca Shell.



                    Lors du Salon de la Voiture de Course de 1974 (photo ci-dessus) il présente une évolution de l’ACE (Automobiles Michel Elkoubi) de l’an passé, réalisée cette fois avec une carrosserie en polyester. La voiture possède un châssis monocoque avec des treillis tubulaires à l’avant et à l’arrière, le moteur étant semi porteur. Elle peut d’ailleurs recevoir toutes sortes de motorisations 2 litres

                    En ce qui concerne la Coupe, dès les premières courses de la saison on voit une ACE conduite par Patrick Daire, (l’ancienne voiture vue aux essais du Mans 73 qui avait déjà participé cette année là à quelques épreuves de la Coupe?). Puis Bernard Beguin, leader du Challenge sur Grac, provoque la sensation du printemps en passant aux commandes d’une ACE.

                    C’est le lendemain de la course de Magny Cours disputée le 1er mai que le pilote a pu monter dans une de ces voitures et en apprécier les qualités. Selon le pilote l’ACE a un comportement plus proche de la monoplace, plus délicate à conduire mais au potentiel plus important que celui de la Grac MT20.

                    Ayant constaté une incompatibilité d’humeurs avec Serge Aziosmanoff, le constructeur des Grac, Beguin entame des discutions avec Michel Elkoubi qui lui propose la construction d’un châssis à son attention, pour peu qu’il lui fournisse le moteur et la boite de vitesses. La voiture est prête pour la course de Magny Cours, le 14 juillet, où son pilote signe la pôle position.

                    Bernard Chevanne passe également de la Grac à l’ACE en cours de saison.

                    Intrinsèquement l’ACE se monte plus performante que les Grac, et comme son pilote est considéré comme le plus rapide du plateau, tout devrait sourire. Mais au niveau de la fiabilité et notamment du moteur les choses ne vont pas si bien et les résultats tardent à se concrétiser.

                    Se plaçant en outsider les deux ACE de pointe, assez différentes l’une de l’autre d’ailleurs, ne pourront pas arracher la moindre victoire, mais permettront à leur pilotes de se classer deuxième (Béguin) et cinquième (Chevannes) du classement général final.
                    Dernière modification par M630, 20 décembre 2008, 11h15. Motif: ajout d'une photo
                    "Henri, vous avez fait un truc formidable" (Jean Luc Lagardère, Le Mans, 29 septembre 1968).

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : ACE


                      (photo Auto-Racing)

                      Une autre image de la première ACE prise en 1973.

                      Petites précision sur Patrick Daire : avant d'engager l'ACE dans la Coupe Simca Shell son expérience se limitait à la Ford Escort groupe 2 ex-Gueurie. Se rapprocher des meilleures Grac de 2 secondes sur un circuit comme Le Castellet était donc déjà encourageant.
                      Dernière modification par M630, 20 décembre 2008, 11h16.
                      "Henri, vous avez fait un truc formidable" (Jean Luc Lagardère, Le Mans, 29 septembre 1968).

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X