Annonce

Réduire
Aucune annonce.

250tri 1961 # 0792

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Bonsoir. Merci tipo 151 pour ce magnifique cliché des trois Ferrari. C'est bien lors de cette édition que la légende des frères Rodriguez a commencé et en particuliers celle de Pedro qui a gagné en 1968. Que de souvenirs télévisuels ................................

    Commentaire


    • #17
      Et voilà, Pedro vient de prendre la tête de la course ...



      On ne parle pratiquement plus des Maserati et des vieilles Aston incapables de suivre le rythme des Ferrari.

      Commentaire


      • #18


        A l'issue du premier ravitaillement de # 0792 et de # 0794, la Dino de Richie Ginther qui dispose d'une autonomie supérieure aux 250 TRI va momentanément prendre le commandement  et pointer en tête à l'issue de la deuxième heure .
        Ricardo récupère cette première place à la troisième heure.


         

        Commentaire


        • #19




          Commentaire


          • #20
            Aux essais Ricardo est sorti trop large à Indianapolis. ce qui explique le côté chiffon de l'arrière droit.

            lm61-17carlocar.jpg
            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • #21
              Incontestablement, il s'agit bien de Ricardo sur cette photo.
              Curieusement, dans son ouvrage " Ferrari au Mans", François Hurel écrit :" ... Les Rodriguez tournent longuement aux essais, Pedro étant victime d'une sortie sans gravité à Arnage ..." . Chaque frère a-t-il effectué une sortie de piste sans trop de dommage ?

              Commentaire


              • #22
                Je pense que notre ami Hurel n'a pas eu la bonne information.

                Pas de traces de cette sortie dans le texte du livre de Jalife, mais ces 2 photos en plus.

                lm61-17essais indy 1 carlos jalife resize.jpglm61-17essais indy 2 carlos jalife resize.jpg
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • #23
                  Jalife est le seul à nous montrer ces photos, mais il ne s'est pas foulé dans ses commentaires :

                  "Locals heip Ricardo back on to the track during practice."


                  Je pense que cette photo qu'il publie cinq pages plus loin, sur laquelle Ricardo salue les spectateurs ou remercie les "locals" fait partie de la série, puisqu'à ma connaissance, il ne s"est pas arrêtée sur le circuit pendant la course


                  Commentaire


                  • #24
                    Nous en étions restés à la troisième heure de course au cours de laquelle Ricardo récupère le commandement.
                    Le duel entre # 0792 et # 0794 la voiture d'Olivier Gendebien et de Phil HIll se poursuit au coude à coude jusqu'à 7 heures du matin.
                    La Dino qui se maintient à la troisième place est progressivement distancée.

                    Ricardo s'arrête à son stand à 07h05, moteur ratatouillant. On pense à un début de panne sèche. Pedro repart mais n'effectue qu'un tour, le moteur tournant toujours mal. Après un changement de condensateur, Pedro repart à 07h31, en quatrième position, à 6 tours de # 0794. L'abandon de la Dino dès l'heure suivante lui offre la troisième place et à la vingtième heure, # 0792 rattrape la voiture de Willy Mairesse et Mike Parkes et récupère la deuxième position., 
                    Les Rodriguez ont repris trois tours à la voiture de tête lorsqu'à 14h00 l'arrêt au stand est définitif, moteur cassé. Piston ou bielle ?

                    Commentaire


                    • #25
                      Les deux seules 250 TRI construites en 1961 sont vendues par Ferrari en septembre.
                      # 0792 au comte Volpi le propriétaire de la Serenissima, et # 0794 (la gagnante du Mans) à Luigi Chinetti pour le NART.
                      On les retrouve toutes deux à Nassau pour la Speed Week de 1961.
                      # 0794 aux mains de Pedro et # 0792 de Graham Hill (qui ne sera champion du monde que l'année suivante en 62)



                      Sur cette photo, Graham n'a pas l'air enchanté, peut-être fatigué.






                      Lors du Nassau Trophy, il ne pourra faire mieux que cinquième, devancé par Dan Gurney, Roger Penske, Pedro et Alan Connell sur une surprenante Maserati-Ferrari.
                      Il s'agit là du châssis de la Birdcage # 2461 ex CAMORADI vainqueur des 1000 Kilomètres du Nürburgring 1960 sur lequel Connell a greffé le moteur de l'ex 250 TR Francorchamps # 0724 de1958.

                      Commentaire


                      • #26
                        Pour info, la tipo 61 # 2641 d'Alan Connell qui s' imise entre # 0794 de Pedro et # 0792 de Graham.




                        Elle a conservé son arrière profilé du Mans, mais le V12 Ferrari donne à l'avant un air de locomotive
                         

                        Commentaire


                        • #27
                          Flute j'ai pris de retard j'avais encore du Le Mans 1961, l'abandon notamment.

                          lm61-17-52rear.jpglm61-17ab1.jpglm61-17ab.jpglm61-17 abandon 17 (Ferrari a Le mans).jpglm61-17 abandon 17 (Ferrari a Le mans) (2).jpg
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • #28
                            Je connais un "luke" qui va être heureux de cette monstrueuse dépanneuse !!
                            Accro depuis le 12 Avril 1970

                            Commentaire


                            • #29
                              Merci Camerat j'adore la montée non goudronnée vers le paddock, lui aussi non goudronné ... un bonheur quand il pleuvait, notamment en avril lors des préliminaires ...
                              Too much la dépanneuse ...

                              Commentaire


                              • #30





                                Commentaire

                                Chargement...
                                X