Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Assassinat president kennedy

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Un témoignage qui ajoute si il est vrai une interrogation de plus sur l'état de Tippit.

    Le présentateur de la radio de Dallas Kevin McCarthy a animé de nombreuses émissions traitant de l'assassinat vers la fin des années 80 et le début des années 90. Bill Pulte a écouté ces programmes et m'a répété de mémoire ce qui suit.

    Un homme a appelé lors d'une de ces émissions et a raconté cette histoire :

    "Mon amie m'a dit quelque chose qui peut avoir une certaine importance au sujet du meurtre de Tippit. Elle roulait direction est sur 10th Street derrière une voiture de police; elle était à quelque distance derrière celle-ci. L'agent au volant du véhicule de police a freiné brutalement et a fait marche arrière très rapidement. La jeune femme a freiné mais n'a pu s'arrêter complètement et a embouti l'arrière du véhicule de police. Elle s'est écrié pour elle même "Oh non..." car, comme elle avait heurté la voiture, elle a pensé que le policier allait être furieux et lui donner une contravention mais ce dernier n'a prêté aucune attention à elle. Elle a reculé, a contourné le véhicule de police et a poursuivi son chemin. Plus tard, elle s'est souvenue que l'endroit où cet incident s'était produit était exactement celui où se trouvait la voiture de Tippit lorsqu'il a été abattu et elle a alors réalisé que c'était Tippit qu'elle avait embouti.

    Bill Pulte dit que "l'interlocuteur s'exprimait avec excitation, en totale improvisation et l'appel semblait spontané". L'homme a ajouté que son amie refusait de revenir sur cette histoire car elle ne voulait pas être impliquée dans cette affaire.

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    La journée de Tippit !


    7h00 .
    - Début de la tournée à la sous-station de police du sud-ouest, 4020 West Illinois Ave.

    ?????
    - 2 témoins oculaires situent Tippit à l'Austin's Barbecue (heure exacte inconnue).

    9h56-10h17
    - Hors service sur signal 4 au 2800 Illinois Ave.

    10h30-10h45
    - Thé avec le patrouilleur Bill Anglin au Rebel Drive-In, 3172 South Loop 12.V

    10h40-10h45
    - Tippit est appelé à l'intersection d'Annarbor et de Corrigan Ave.

    10h45-11h15
    - Temps possible de trajet jusqu'au 238 Glencairn (Domicile de Tippit) pour déjeuner.

    Le temps réel de trajet serait juste d'environ 15 minutes. L'heure exacte à laquelle Tippit s'est mis en route pour rejoindre son domicile est inconnue.

    11h15-11h50
    - Déjeuner au 238 Glencairn

    11h50-12h17
    - Temps de trajet entre 238 Glencairn et 4100 Block Bonnie View.

    12h17
    - Tippit contacte le contrôleur radio "Suis hors du véhicule pour une minute à 4100 Block Bonnie View"

    12h20
    - Tippit contacte le contrôleur "Clear" (Disponible)

    12h30
    - Tippit commence à se diriger vers Oak Cliff nord.

    12h45
    - 5 témoins situent Tippit à la station service GLOCO, 1502 North Zangs Boulevard, près du viaduc de Houston Street. Il y reste environ 10 minutes puis fonce dans Lancaster à grande vitesse. A 12h45 toujours, alors que le contrôleur de police lui demande sa position, il répond "Je suis aux environs de Keist et Bonnie View". (Fortement improbable)

    12h54
    - Le contrôleur demande à Tippit sa position, il répond "Lancaster et Eighth".

    ?????
    - Rixe possible au croisement 12th et Marsalis.

    13h00-13h05
    - Tippit passe un coup de fil urgent au magasin Top Ten Record, (il laisse sonner 7 à 8 fois, n'obient pas de réponse, raccroche et monte dans sa voiture complètement affolé.) 338 West Jefferson, près de l'angle avec Bishop Avenue.

    13h03
    - Le contrôleur appelle Tippit, celui-ci ne répond pas.

    ?????
    - Tippit arrête la voiture conduite par James A. Andrews

    13h10-13h15
    - Tippit est abattu de plusieurs coups de feu près de l'angle de East 10th Street et de Patton Ave. (L'heure exacte de la mort fait toujours l'objet de controverses. Pour la Commission Warren le meurtre s'est produit à 13h15).

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Le comportement erratique et bizarre de Tippit avant son meurtre.

    Un des thèmes principaux de ce travail est le fait que Tippit était hors du secteur de patrouille qui lui était assigné de façon régulière et pour des raisons variées. Nous savons, avec les témoignages Davis et Scoggins, qu'on le voyait quotidiennement près du lieu du meurtre. Les raisons de ces fréquentes visites ne sont pas du ressort de cet écrit mais c'est quelque chose que j'aborderai dans le futur. Si jamais il est absolument prouvé qu'Oswald n'a pas tué J.D.Tippit alors le véritable meurtrier pourrait avoir facilement su où trouver Tippit puisque ses mouvements étaient couramment connus des gens du voisinage.

    Tippit a été tué dans la secteur de patrouille #91, lequel se trouve à environ 4 miles du point le plus proche du secteur de patrouille de Tippit, le #78. Le temps de trajet en condition normale de conduite est d'environ 13 minutes. Pour Tippit, le même trajet pouvait prendre environ 9-10 minutes. Donc, nous avons ici Tippit quittant son secteur de patrouille et roulant jusqu'à East 10th Street, y restant un temps indéterminé et retournant sur son secteur. S'il restait 10 minutes à "la maison où il habite", le temps minimum écoulé entre son départ et son retour à son secteur de patrouille était donc de 30 minutes. Souvenez vous s'il vous plaît que le véhicule de Tippit était si souvent garé à cet endroit que Mme Davis pensait qu'il habitait là. Dieu seul sait combien de fois il a fait ce parcours et combien de temps il restait sur place.

    L'agent J.D. Tippit a été assassiné quelques instants après que Helen Markham et William Scoggins l'aient vu le 22/11/63 et du fait des circonstances mises en évidence dans cet écrit, certains des véritables événements de cette journée pourront ne jamais être connus.

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Une petite appartée !

    Giscard en 1962 avec JFK à la Maison Blanche.




    L'ancien président français confie également son point de vue sur l'assassinat de JFK. En mai 1976, treize ans après le drame de Dallas, il rencontre dans le cadre de son mandat de chef de l'Etat son homologue américain, Gerald Ford, qui fut l’un des membres de la Commission Warren, chargée de faire la lumière sur l’assassinat de Kennedy. Le président américain lui confie être arrivé à la conclusion que l'assassinat avait été «préparé». «Il y a eu complot. Mais nous n’avons pas été capables d’identifier quelle organisation l’avait commandité», lui aurait-il affirmé. Une opinion que Valérie Giscard d'Estaing déclare «partager» : «J’en ai acquis la certitude quand, trois ans après cette entrevue, j’ai abordé cette question avec un entrepreneur pétrolier très important de la Nouvelle-Orléans avec qui je chassais en Ecosse. Naïvement, je lui ai demandé : Savez-vous qui a assassiné Kennedy ? Il m’a répondu sans ciller : Oui.» Et l'ancien chef d'Etat français de conclure : «Ce n’est pas un tireur fou et isolé qui a tué le président des Etats-Unis.»

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Merci Michel pour tes écrits. Plus on est sur le sujet, plus chacun apprend quelque chose. Camerat tes pages sont bien révélatrices de l'esprit qui regnait lors des auditions Warren.

    Je voulais clore le sujet sur JFK, mais je vais continuer. Débattons sur chaque point.

    Néanmoins il y a une vérité. A qui a profité de suite le décès de JFK ?

    A LB Johnson qui rêvait de devenir le premier. A t'il trempé dans l'organisation de l'attentat ? Peut être mais rien ne le prouve !

    Je reviendrais sur lui !

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Envoyé par can the can Voir le message
    Arrivé à ce stade, une synthèse est elle possible ? Merci. Et au delà de cette synthèse, une approche de la VERITE.
    Il faudrait confirmer ou infirmer tout ce qui a été écrit en français et en anglais sur le sujet, la construction de la grande muraille de Chine est de la gnognotte à côté.

    Etablir une liste de tout ce qui contredit la thèse du tireur unique Ostwald sans complot serait déjà intéressant.

    Laisser un commentaire:


  • can the can
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Je ne suis pas intervenu dernièrement sur ce sujet, pour des raisons personnelles, que vous connaissez.
    Mais c'est véritablement un fabuleux sujet, mené par les intervenants avec une envie de vérité qui me tient à coeur, une authenticité remarquable, de la pertinence, de la recherche, franchement félicitations à tous.

    Arrivé à ce stade, une synthèse est elle possible ? Merci. Et au delà de cette synthèse, une approche de la VERITE.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    D'autres pages du livre Anatomie d'un assassinat qui montre le manque de professionnalisme de Warren dénoncé par ses collaborateurs.







    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Je ne vois pas Tippit pensant interpeller l'assassin de JFK sortant tranquillement de sa voiture sans sortir son revolver.

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Camerat : tu as de bonnes questions. Mes réponses sont étudiés en recoupant plusieurs informations sur le sujet traité. Mais dans cette affaire, il y a tellement de pistes que je me pose tout le temps des questions.

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Tippit fit venir Oswald près de la voiture. Après avoir échangé quelques mots avec lui, il sortit de la voiture et la contourna pour rejoindre Oswald sur le trottoir.

    Certains ont interprété comme suspect le fait que Tippit n'ait ni signalé à la radio qu'il interpellait quelqu'un, ni sorti son arme. Cependant, si on juge ce comportement à l'aune des règlements de la police de Dallas, cela signifiait qu'il était simplement suspicieux, mais n'avait pas identifié positivement l'individu comme un suspect.

    Alors qu'il contournait la voiture, le suspect sortit son revolver, un calibre 38, et tira cinq fois, touchant quatre fois Tippit, qui mourut instantanément.

    Treize témoins identifièrent plus tard Lee Harvey Oswald comme étant le tireur, soit comme une personne fuyant la scène du meurtre.

    En 1990, peu avant la sortie du film JFK, un Américain de 29 ans avait affirmé que son père, Roscoe White (mort en 1971), un policier de Dallas, avait fait partie d'un commando de trois agents de la CIA qui avaient assassiné Kennedy. Il lui aurait révélé ces faits sur son lit de mort. Lee Harvey Oswald aurait fait partie du complot, mais n'aurait pas tiré et aurait servi de bouc émissaire. White était le second tireur qui aurait également abattu J. D. Tippit.

    Donc pour répondre à ta question, Tippit n'a pas sorti son arme.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Envoyé par prosto Voir le message
    Suite du meurtre de Tippit !

    L'assassin de Tippit se débarassa dans sa fuite de son blouson. Ce blouson était de taille M. Or, Oswald prenait du S. De plus, une marque sur le vêtement attestait de son lavage dans une blanchisserie. Pourtant, les Oswald n'avaient jamais eu recours à une quelconque blanchisserie ou teinturerie : Marina Oswald (femme de Lee Harvey), c'est elle-même qui le dit, lavait tout à la main.

    Que pouvons-nous retenir de cela ? Sommes-nous plus avancés ? Personnellement, je ne le suis pas. Car, pour moi, aucun argument ne vaut mieux que les témoignages dans cette affaire. Treize témoins qui reconnurent Oswald plus ou moins formellement, c'est énorme (un sosie ? Je n'y crois pas vraiment). Et la balistique vient à mon sens prouver l'implication d'Oswald, à moins que les vrais assassins – en partant du postulat qu'Oswald est innocent – aient trafiqué leur(s) pistolet(s) exactement comme celui de ce dernier (percuteur qui laisse une marque sur l'étui de la balle) de manière à faire croire à sa culpabilité, chose dont on peut légitimement douter, car on voit mal comment les conspirateurs auraient pu savoir que le revolver d'Oswald présentait cette particularité.

    Mais en même temps, on peut se dire que Clemmons et Wright n'ont pas halluciné ! Et pourquoi, "comme par hasard", ces deux témoins, les seuls qui contredisent la version officielle, ne furent-ils pas convoqués par la Commission Warren ? De plus, je continue de penser qu'il tient du miracle qu'Oswald ait pu parcourir 1,367 kilomètres en trois minutes. Tout ceci ajouté aux initiales de J.M. Poe qui disparaissent mystérieusement... ma perplexité atteint son paroxysme.
    Les temoignages des personnes ayant vu tippit sont etonnants pour certains, mais du fait que les tests a la parafine sur ostwald est demontre qu il avait utilise un revolver, cela laisse quand meme supposer que c est lui l assassin. Tippit avait il degaine quand il est sorti de sa voiture?

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Je vais terminer mes réflexions par qui était John Kennedy ?

    Il y avait deux John Fitzgerald Kennedy. Il y avait l'homme libre, à l'état d'esprit et à la manière de s'exprimer complètement révolutionnaires par rapport aux vieux politiciens. Et puis il y avait l'homme conditionné depuis sa plus tendre enfance par son père à atteindre l'excellence, et plus encore.

    Il y avait l'homme gravement malade, qui dut se battre toute sa vie durant contre la douleur, et qui reçut plusieurs fois les derniers sacrements. Et puis il y avait l'homme plein de dynamisme et de jeunesse, qui, en apportant l'espoir et le renouveau, changerait non seulement le monde de manière radicale, mais aussi l'esprit d'un pays tout entier.

    Il y avait l'homme qui était le premier à militer pour la cause des droits civils. Et puis il y avait l'homme incapable de ressentir des émotions profondes.

    Il y avait l'homme qui incarnait le père de famille par excellence, toujours proche de ses enfants (ce qui était vrai), qui plus est marié à une ravissante jeune femme, elle aussi pleine de vie ; il y avait l'aspect "famille modèle" à entretenir, en particulier par les médias, ce qui représentait une véritable cassure par rapport aux couples présidentiels précédents. Et puis il y avait l'homme aux nombreux adultères.

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Les dernires minutes très étranges de Tippit !

    Des questions interpellent encore aujourd'hui. Par exemple, on se demande bien pourquoi Tippit a reçu comme consigne de rester dans son secteur pour se tenir prêt, au cas où, au moment où les autres voitures avaient rejoint Dealey Plaza? La police avait-elle de bonnes raisons de penser que le suspect pouvait se trouver dans le secteur? Si oui, était-ce vraiment raisonnable et prudent de laisser Tippit interpeller seul pour un individu qui, perdu pour perdu, résisterait à son interpellation de manière violente. Il est difficile d'admettre que la Police de Dallas ait confié au seul Tippit pareille mission. Par ailleurs il est peu probable que le signalement précis d'Oswald ait déjà été diffusé pour que Tippit soit en mesure de l'interpeller. La lecture du témoignage de Mc Donald (agent qui arrêta Oswald) est édifiant à ce sujet. Il disposait d'un signalement vague pour le moins, au moment où il s'est rendu au Texas Theatre pour appréhender un suspect qui se révéla être Lee Harvey Oswald. Or ceci se passait après le meurtre de Tippit. Ce qui était vrai à ce moment là, l'était également, au moment où Tippit s'est approché du suspect.

    Aussi, on peut se poser légitimement la question de savoir si Tippit n'a pas pris certaines libertés avec la mission qui était la sienne et dans quel but?

    A suivre...

    Laisser un commentaire:


  • prosto
    a répondu
    Re : Assassinat president kennedy

    Suite du meurtre de Tippit !

    L'assassin de Tippit se débarassa dans sa fuite de son blouson. Ce blouson était de taille M. Or, Oswald prenait du S. De plus, une marque sur le vêtement attestait de son lavage dans une blanchisserie. Pourtant, les Oswald n'avaient jamais eu recours à une quelconque blanchisserie ou teinturerie : Marina Oswald (femme de Lee Harvey), c'est elle-même qui le dit, lavait tout à la main.

    Que pouvons-nous retenir de cela ? Sommes-nous plus avancés ? Personnellement, je ne le suis pas. Car, pour moi, aucun argument ne vaut mieux que les témoignages dans cette affaire. Treize témoins qui reconnurent Oswald plus ou moins formellement, c'est énorme (un sosie ? Je n'y crois pas vraiment). Et la balistique vient à mon sens prouver l'implication d'Oswald, à moins que les vrais assassins – en partant du postulat qu'Oswald est innocent – aient trafiqué leur(s) pistolet(s) exactement comme celui de ce dernier (percuteur qui laisse une marque sur l'étui de la balle) de manière à faire croire à sa culpabilité, chose dont on peut légitimement douter, car on voit mal comment les conspirateurs auraient pu savoir que le revolver d'Oswald présentait cette particularité.

    Mais en même temps, on peut se dire que Clemmons et Wright n'ont pas halluciné ! Et pourquoi, "comme par hasard", ces deux témoins, les seuls qui contredisent la version officielle, ne furent-ils pas convoqués par la Commission Warren ? De plus, je continue de penser qu'il tient du miracle qu'Oswald ait pu parcourir 1,367 kilomètres en trois minutes. Tout ceci ajouté aux initiales de J.M. Poe qui disparaissent mystérieusement... ma perplexité atteint son paroxysme.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X