Dans un procès qui se déroule dans une banlieue, un avocat appelle son premier témoin à la barre, une grand-mère très âgée. Il s'approche d'elle et lui demande :

- Mme Jeanne, me connaissez-vous?
- Oh! Oui je vous connais M. Langlois. Je vous connais depuis votre enfance et sincèrement vous me décevez beaucoup. Vous êtes un grand menteur, vous trompez votre femme, vous m anipulez les gens et vous êtes
un médisant et un calomniateur. Au lit, vous pensez être un bon coup alors que tout le monde sait que vous êtes un éjaculateur précoce. Vous n'êtes qu'une mauviette et vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez.
Oh! Oui je vous connais.

L'avocat surpris, ne sachant que faire, pointe l'autre avocat du doigt.

- Mme Jeanne connaissez-vous l'avocat de la défense?
- Bien sur que je le connais. Je connais M. Richard depuis qu'il est tout jeune. Il est paresseux, obèse et il est alcoolique. Il ne peut pas avoir de relation normale avec quiconque et il est l'un des pires avocats de tout le département. Non seulement il a trompé sa femme avec 3 femmes différentes, mais l'une d'entre elles est votre femme.
Oh! Oui je le connais.

L'avocat de la défense est au bord de l'apoplexie.

Le juge demande aux deux avocats d'approcher, et avec une voix très calme, Il leur dit:
- Si l'un d'entre vous demande à cette vieille si elle me connaît, je vous envoie tous deux pourrir en prison pour outrage à la Cour.