Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Breves de comptoir (blagues)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Breves de comptoir (blagues)

    Lewis Caroll ?
    Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j'aime ma chienne.

    Commentaire


    • Re : Breves de comptoir (blagues)

      Bingo !!
      Mini Roadster S reef blue - CNM#11 - Team Suisse

      Commentaire


      • Re : Breves de comptoir (blagues)

        Un brave homme suspecte sa femme de devenir un peu sourde et décide de confier son souci à un médecin.

        - "Comment faire pour tester cela sans la froisser ni l'alarmer, docteur ?"

        - "Oh, c'est simple lui répond l'homme de l'art, quand vous rentrerez chez vous lui dites quelque chose et vous vous rapprocherez d'elle jusqu'à qu'elle vous réponde. En fonction de la distance de réaction vous pourrez déjà vous faire une bonne idée !"

        Notre homme décide de s'éxécuter et aussitôt rentré chez lui, sur le pas de la porte, il aperçoit sa femme dans la cuisine en train de préparer le repas. Depuis l'entrée il lui demande :

        - " Chérie que mange t'on ce soir ?"

        - " ....... " pas de réponse ! Il recommence donc en haussant la voix et en se rapprochant d'elle.

        - " Chérie que mange t'on ce soir ?"

        - " .......... " Toujours pas de réponse. Il s'avance dans l'encadrement de la porte de la cuisine et réitère son interrogation.

        - " Chérie que mange t'on ce soir ?"

        - " ......... " Et encore pas de réponse. Mes soupcons étaient donc bien fondés pense t'il tout en se rapprochant à 1 m de son épouse et il requestionne celle-ci.

        - " Chérie que mange t'on ce soir ?"

        - " Oh c'est pas possible ! Pour la quatrième fois, je te dis: du poulet ! "

        .

        Commentaire


        • Re : Breves de comptoir (blagues)

          Une petite vieille qui marchait tranquillement dans la rue quand elle sent une matière visqueuse atterrir sur ses cheveux.

          Fachée elle lève les yeux et aperçoit 2 garnements sur un balcon qui essaient de se dissimuler. Elle les apostrophe :

          - " Alors on se permet ?"

          - " Ah non non madame, on crachait seulement !"

          .

          Commentaire


          • Re : Breves de comptoir (blagues)

            2 types sont en train de jouer au golf. L'un des 2 s'apprète à frapper sa balle quand au passage d'un enterrement sur la route toute proche il arrète son geste, se redresse et enlève sa casquette.

            Son compagnon de jeu lui dit :

            - "Alors là, toi tu m'épates ! Moi qui croyais que seule une explosion atomique était capable de te distraire de ton jeu ! Tu changes mon vieux !"

            Le premier joueur regarde son ami, n'attend pas la fin du passage du convoi mortuaire, reprend sa position de jeu et tout en frappant sa balle dit :

            - " On a quand même été mariés 25 ans !"

            .

            Commentaire


            • Re : Breves de comptoir (blagues)

              Dans un cabaret un couple d'amis regarde le spectacle. Sous leurs yeux se déroule un numéro extraordinaire : un vieillard sur scène casse des noix de coco avec son sexe.

              - " Je déjà vu ce numéro il y a 20 ans s'exclame l'un d'eux. A l'époque c'est des noisettes qu'il cassait !"

              - " Hé oui ! Qu'est-ce que tu veux avec l'âge il a la vue qui baisse !"

              . A demain !

              Commentaire


              • Re : Breves de comptoir (blagues)

                merci Georges pour le sourire du matin !

                Commentaire


                • Re : Breves de comptoir (blagues)

                  Dans la dentelle de bon matin !!!

                  Un couple de jeunes mariés s'engage sur la piste de danse et ouvre le bal de la cérémonie.

                  Pendant qu'ils virevoltent en se disant des mots doux, la mariée ne se retient pas et lache un "petit vent" particulièrement malodorant.

                  Gênée elle s'en excuse auprès de son époux tout neuf et lui dit:

                  - "Excuse moi ! sois discret j'aimerais que cela reste entre nous !"

                  - "Excuse moi, mais je préfèrerais plutôt que ça s'évacue !"

                  .

                  Commentaire


                  • Re : Breves de comptoir (blagues)

                    Voici le texte réel d'une annonce parue dans un journal et qui a reçu + de 150 000 réponses en moins d'une semaine.

                    "Jeune, noire, je cherche un compagnon. Je suis belle et j'adore m'amuser. J'aime les promenades dans les bois, les ballades en 4X4 et la chasse. J'adore rester allongée au coin du feu. Je serai à la porte quand vous rentrerez du travail. Embrassez moi et je serai à vous ! Appelez Daisy au ------ "
                    .
                    .
                    .
                    .
                    .
                    .
                    .
                    .
                    .
                    .
                    .
                    C'était une annonce de la SPA pour un Labrador !

                    .

                    Commentaire


                    • Re : Breves de comptoir (blagues)

                      "Vous aimez sentir le contact du corps de quelqu'un contre vous, sentir son souffle chaud dans votre nuque, vous aimez les nouvelles positions, entrer par devant ou par derrière ................"
                      ......
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      .
                      N'hésitez plus ! Prenez le bus !"

                      .

                      Commentaire


                      • Re : Breves de comptoir (blagues)

                        Avez vous remarqué que les crottes d'oiseaux sont blanches sur les voitures noires et noires sur les voitures blanches. Allez comprendre !!

                        .

                        Commentaire


                        • Re : Breves de comptoir (blagues)

                          Une petite vieille très sourde voyage dans le métro quand elle apostrophe son voisin et lui dit :

                          - "Inutile de me parler Monsieur, je n'entends pas ce que vous me dites, je suis sourde !"

                          - " Je ne vous dit rien ! Je mâche mon chewing-gum !"

                          .

                          Commentaire


                          • Re : Breves de comptoir (blagues)

                            ... Oui, je sais, c'est Nul comme jeu, mais j'ai le plaisir de savoir que si tu lis cette phrase, c'est que je t'aurai fait perdre 5 minutes de ta journée, alors, maintenant que j'ai bien rigolé, voici un bon conseil:

                            RETOURNE BOSSER... FAINEANT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ....MDR......Lol....
                            Dernière modification par PréPré, 17 juin 2006, 08h34.

                            Commentaire


                            • Re : Breves de comptoir (blagues)

                              je suis un peu en retard aujourd'hui ! Mille excuses.

                              pourquoi les américains ont-ils inventé le chewing-gum ?




















                              Réponse: pour faire patienter le tiers monde !

                              Oui je sais, c'est cinique mais il vaut mieux en rire, sinon on pleure toute la journée.

                              .

                              Commentaire


                              • Re : Breves de comptoir (blagues)

                                3 petits vieux d'un village du midi de la France sont assis sur un banc public, appuyés sur leur canne, casquette vissée sur le crâne, "charentaises" aux pieds et regardent silencieusement passer le temps.

                                - "Excusez moi, dit l'un d'eux, je viens d'avoir un petit vent. Je vous le dit parce que moi quand je pête ça ne fait pas de bruit mais ça pue !"

                                - "Ah bon ? s'éxclame le second. Moi c'est l'inverse ! Quand je pête ça fait du bruit mais ça ne sent rien !"

                                - " AH ??? et bin moi ça ne fait pas de bruit et ça ne sent rien ! dit à son tour le troisième.

                                Les 2 autres se regardent, l'air ahuris et les yeux ronds comme des billes et lui disent:

                                - " Bin alors, pourquoi tu pêtes ??"

                                .

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X