Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Breves de comptoir (blagues)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Breves de comptoir (blagues)

    Une conversation a lieu dans le Grand Nord :

    - J'ai rencontré mon amie iceberg, vous savez, celle dont le mari est une véritable armoire à glace.

    - Ah oui !! Et alors ?

    - Et bien elle vient d'avoir un petit glaçon !

    .

    Commentaire


    • Re : Breves de comptoir (blagues)

      Donald MacDonald, un Écossais de pure souche, fut un beau jour obligé de s'expatrier à Londres pour poursuivre ses études secondaires.

      Après son premier mois de scolarité, il reçoit la visite de sa maman dans sa chambrette de résidence universitaire.

      - Alors, comment sont les autres étudiants anglais, Donald ?, demande-t-elle.

      - Ils sont exécrables maman. Ce sont vraiment des gens bruyants et sans-gêne. Tous les soirs par exemple, mon voisin de la chambre à ma droite n'arrête pas de se cogner la tête contre la paroi. Quant à mon voisin de la chambre située de l'autre côté, tout ce qu'il sait faire c'est hurler et hurler encore !

      - Oh mon pauvre Donald ! Comment arrives-tu à supporter ces malappris de voisins anglais ?

      - Maman, je ne fais rien du tout. Je les ignore. Je reste là calmement assis sur mon lit à jouer de ma cornemuse.

      .

      Commentaire


      • Re : Breves de comptoir (blagues)

        PTDR j suis tombé la semaine derniere sur une variante dans un tout vieux reader's digest...dans les toilettes chez mon adorable paternel...j allais vous en faire part...devancé par une petite mini...
        Benzin im Blut depuis, et pour longtemps...

        Commentaire


        • Re : Breves de comptoir (blagues)

          C’est 2 copains VRP qui ne s'étaient pas vus depuis longtemps. Ils viennent de fêter leurs retrouvailles dans un bar et, déjà bien atteints par l'alcool, ils décident d'aller prendre le dernier verre chez celui qui habite le plus près.

          Il est plus d'une heure du matin, alors ils essaient de ne pas faire de bruit en rentrant pour ne pas réveiller la femme de l'hôte.

          L'hôte justement va à la cuisine chercher à boire, pendant que son invité cherche les toilettes pour vider une vessie plus que pleine...

          Mais il se trompe et ouvre la porte de la chambre dans laquelle il a le temps de remarquer que la femme de son ami n'est pas seule dans le lit...

          Sur la pointe des pieds, il rejoint la cuisine et dit à son pote :

          - Dis donc, il y a un type dans ton lit avec ta femme !

          Et son pote lui répond :

          - CHUUUTTT, ne le réveille pas, il ne reste plus que deux bières dans le frigo.

          .

          Commentaire


          • Re : Breves de comptoir (blagues)

            Tout bas





            Un homme téléphone à son collègue. C'est le jeune fils de trois ans qui répond :

            - Allo (tout bas)

            - Bonjour, est-ce que ton papa est là ?

            - Voui (tout bas)

            - Puis-je lui parler ?

            - Non (tout bas)

            - Pourquoi ?

            - Il est occupé (tout bas)

            - Y a t'il une autre personne ?

            - Voui (tout bas)

            - Qui ?

            - Ma mère (tout bas)

            - Puis-je lui parler ?

            - Non (tout bas)

            - Pourquoi ?

            - Elle est occupée (tout bas)

            - Mais y a t'il d'autres personnes dans la maison ?

            - Voui (tout bas)

            - Qui ?

            - La police (tout bas)

            - Mais (énervé) puis-je leur parler ?

            - Non (tout bas)

            - Mais pourquoi ?

            - Ils sont occupés (tout bas)

            - Mais que font-ils à la fin ?

            - Ben, ils me cherchent (très très bas)

            .

            Commentaire


            • Re : Breves de comptoir (blagues)

              ALLEZ UNE PTITE DERNIERE ET J'ARRETE !!!!

              C'est un gala de charité, organisé par les professionnels de la santé de la capitale.

              Les orateurs sont tous des médecins ou des dentistes ou encore des pharmaciens, et ils se succèdent à la tribune pendant que les autres mangent.

              Notre héros est lui aussi un médecin en vue. Tout à l'heure, il prendra la parole pour faire, un petit speech. Seulement là, alors qu'il est en train de croquer dans une patte de crabe, son dentier se casse d'un seul coup!
              Voilà notre héros au comble du stress. Il lui est impossible d'aller prendre la parole sans ses dents. Bref, c'est la panique.

              Son voisin de table voit bien qu'il s'énerve, et lui demande ce qui ne va pas...
              -Qu'est-ce que ja vais faire? Mon dentier vient de casser et je dois prendre la parole dans 5 minutes, dit notre médecin en mettant sa main devant sa bouche.

              Alors le voisin de table lui dit:

              -Alors vous, vous pouvez dire que vous avez de la chance dans votre malheur! J'ai justement quelques dentiers dans ma poche. Tenez, essayez-les en vous penchant sous la table.

              Alors notre héros en essaie un, puis un autre, et finalement, en trouve un troisième qui s'adapte plutôt bien à sa mâchoire supérieure. Et là il s'adresse à son voisin de table et lui dit:

              - Cher confrère, vous m'avez sauvé la vie! J'ai vraiment eu de la chance d'être assis à côté d'un dentiste!

              Alors le voisin lui répond:

              - Dentiste? Qui vous a dit que j'étais dentiste? Non, non, je suis directeur d'un magasin de pompes funèbres.

              .

              Commentaire


              • Re : Breves de comptoir (blagues)

                [SIZE="4"]Pourquoi les fous jouent-ils au tennis avec un boulon ???[/SIZE]
                [SIZE="1"]Pour gagner la coupe des vis...[/SIZE]




                [SIZE="4"]Pourquoi les fous font leur courses avec un seau d'eau ???[/SIZE]
                [SIZE="1"]Pour payer en liquide...[/SIZE]
                8 Minis....entre 2002 et 2017 !
                DeK - Membre CNM n° 002
                997 C2S PDK - 125d pack M F20

                Commentaire


                • Re : Breves de comptoir (blagues)

                  Quelques perles journalistiques plus ou moins drole

                  Très gravement brûlée, elle s'est éteinte pendant son transport à l'hôpital. (Dauphiné Actualité)

                  Des trous dans sa culotte laissaient entrevoir une famille pauvre. (Le Parisien)

                  La conférence sur la constipation sera suivie d'un pot amical. (Ouest-France)

                  Il abusait de la puissance de son sexe pour frapper son ex-épouse. (La République du Centre)

                  Ses hémorroïdes l'empêchaient de fermer l'œil. (Charente Libre)

                  Ses dernières paroles furent un silence farouche. (L ’Est Républicain)

                  L'église étant en travaux, ses obsèques ont été célébrées à la salle des fêtes. (Midi Libre)

                  Ayant débuté comme simple fossoyeur, il a, depuis, fait son trou. (Nord Éclair)

                  Détail navrant, cette personne avait déjà été victime l'an dernier d'un accident mortel. (L ’Alsace)

                  A aucun moment le Christ n'a baissé les bras. (Le Paroissien de Lamballe)

                  Les kinés se sont massés contre les grilles de la préfecture. (Presse Océan)

                  C'est la foire des veaux et des porcs : venez nombreux ! (La Vie Corrézienne)

                  D’autres professions bénéficient d’abattements particuliers : les dames qui font des pipes à Saint-Claude ont obtenu 10%. (Le Figaro Magazine)

                  Richard Virenque : J’aime me défoncer sur un vélo.(Télé 7 jours)

                  Un type qui tue sa femme n’est pas vraiment un assassin. (Nouvel Observateur)

                  Deux conducteurs étaient interpellés par les gendarmes en état d'ivresse. (Var Matin)

                  Un trou de balle a été relevé à la base du dos. (Le Provençal)

                  bonne lecture,
                  celle que je prefere :

                  Ses hémorroïdes l'empêchaient de fermer l'œil. je vois hahaha MDR



                  c'est comme l'histoire du type qui decoupe sa femme en morceau, le juge lui demande si à un moment il a eprouvé de la peine ?
                  - oui, Monsieur le Juge, j'ai pleuré quand je lui ai coupé l'oignon
                  Membre CNM # 22
                  MCS R56 BRG/white for him
                  MCS R60 BLK/white for her
                  ex- Cooper CVT liquid yellow/blanc

                  Commentaire


                  • Re : Breves de comptoir (blagues)

                    allé une petite serie sympa

                    [SIZE="5"]Quel est le comble pour un coq ???[/SIZE]
                    [SIZE="1"]c'est d'attraper la chair de poule !!!![/SIZE]

                    [SIZE="5"]Quel est le comble d'un crayon ???[/SIZE]
                    [SIZE="1"]de ne pas avoir bonne mine !!!![/SIZE]

                    [SIZE="5"]Quel est le comble du photographe ???[/SIZE]
                    [SIZE="1"]avoir des pelliculles !!![/SIZE]

                    [SIZE="5"]Quel est le comble d'un électricien ???[/SIZE]
                    [SIZE="1"]c'est d'avoir des ampoules aux pieds !!![/SIZE]
                    8 Minis....entre 2002 et 2017 !
                    DeK - Membre CNM n° 002
                    997 C2S PDK - 125d pack M F20

                    Commentaire


                    • Re : Breves de comptoir (blagues)

                      tu devrais vnir plus souvent DeK !
                      Les Minis de Tam & Ludo

                      Mini Cooper Electric Blue
                      Ex-Cooper R50 Chili Red
                      Austin Mini Twinings 1000 - Austin Mini Special 1000

                      Commentaire


                      • Re : Breves de comptoir (blagues)

                        Quel est le comble d'un crayon ???
                        de ne pas avoir bonne mine !!!!
                        ca me fait penser a une "définition" des Frères Ennemis

                        "On l'a mauvaise quand on saute dessus "

                        Commentaire


                        • Re : Breves de comptoir (blagues)

                          Un prêtre et une nonne sont dans une tempête de neige.
                          Après un moment, ils trouvent une petite cabane. Exténués, ils se préparent à dormir. Il y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais seulement un lit. Gentleman, le prêtre dit :
                          " Ma soeur, vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur le sol, dans le duvet".
                          Alors qu'il venait juste de fermer son duvet et commençait à s'endormir, la nonne dit :
                          " Mon père, j'ai froid ".
                          Il ouvre la fermeture de son duvet, se lève, prend une couverture et la pose sur elle. De nouveau, il s'installe dans le duvet, le ferme et se laisse sombrer dans le sommeil, quand la nonne dit encore :
                          " Mon père, j'ai toujours très froid".
                          Il se lève a nouveau, met une autre couverture sur elle et retourne se coucher.
                          Juste au moment ou il ferme les yeux, elle dit :
                          "Mon père, j'ai siiiiii froid ".

                          Cette fois, il reste couché et dit :
                          "Ma soeur, j'ai une idée : nous sommes ici au milieu de nul part, et personne ne saura jamais ce qui s'est passé. Faisons comme si nous étions mariés".
                          Enfin exaucée, la nonne répond :
                          " Oui, c'est d'accord ".
                          Et le prêtre crie :
                          " Alors tu lèves ton cul et tu prends toi même ta putain de couverture, conasse !!!"


                          ___________________

                          Alphonse, 75 ans, va voir son médecin pour une analyse de sperme. Son médecin lui donne un petit flacon et lui dit de revenir le lendemain pour l'analyse.

                          Le lendemain, l'homme lui remet le flacon. Vide et propre. Le médecin lui demande pourquoi.

                          "Eh bien voilà, docteur. J'ai essayé avec la main droite, sans succès. Avec la main gauche, rien non plus. Alors, j'ai demandé à ma femme de m'aider. Elle a essayé avec la main droite puis la gauche. Toujours rien. Ensuite, elle a essayé avec la bouche, avec ses dents, sans les dents. Toujours sans succès. Alors, on a demandé à la jeune voisine qui a essayé avec la main droite, la gauche, avec sa bouche, avec ses dents,sans ses dents..."

                          Le médecin, choqué, l'interrompt: "Vous avez même demandé l'aide de la voisine???"

                          "Eh oui, docteur.

                          "Vous voyez, on a tout essayé et personne n'a pu enlever ce putain de bouchon du flacon."

                          _____________________________________
                          Un petit enfant écrit au Père Noël :

                          "Cher père Noël, mes parents sont trés pauvres et je sais qu'ils ne pourront pas me faire de cadeau cette année. Mais je ne demande pas grand chose, je veux juste pouvoir aller jouer avec mes copains dans la neige. Pour ça, il me faudrait un bonnet, une écharpe et des gants. Je sais que tu es trés gentil et je te remercie d'avance, cher Papa Noêl."

                          Il met sa lettre dans une enveloppe sur laquelle il écrit "Pour le Pére Noël" et la poste.

                          La postiére, en triant le courrier, tombe sur cette enveloppe qui l'intrigue et elle lit la lettre. Toute émue, elle en parle à ses collégues et décide de faire une quête. Mais à la Poste non plus, ils ne sont pas trés riches. Ils réunissent à peine 15 euros, tout juste de quoi acheter un bonnet et une écharpe qu'ils enveloppent dans un joli paquet cadeau pour l'envoyer au petit garçon "De la part du Pére Noël".

                          Quelques semaines plus tard, la postiére tombe à nouveau sur une enveloppe du même type :
                          "Cher Père Noël, je te remercie beaucoup pour le bonnet et l'écharpe. Malheureusement, sans gants, je n'ai pas pu jouer avec mes copains dans la neige. Mais je ne t'en veux pas cher Papa Noël, je sais bien que ce n'est pas de ta faute... c'est sûrement encore ces enculés de la Poste qui les ont piqués."

                          Commentaire


                          • Re : Breves de comptoir (blagues)

                            Un soir, alors qu'un couple se couche, le mari commence à caresser le bras de sa femme.

                            Elle se retourne et lui dit :
                            " Je suis désolée chéri, j'ai un rendez-vous chez le gynécologue demain et je veux rester fraîche".

                            Le mari déçu se retourne. Quelques minutes plus tard, il se tourne de nouveau vers sa femme.
                            " Est-ce que tu as aussi un rendez-vous chez le dentiste demain ?"


                            -------------------------------------------------------------------
                            Un ex va au mariage de son ancienne femme.

                            Durant la soirée, l'ex va voir le nouveau marié et lui demande d'un air arrogant :

                            - Comment tu trouves ça, de rentrer dans du stock usagé?

                            Le nouveau marié le regarde droit dans les yeux et il lui répond :

                            - C'est stupéfiant !! ...
                            Passé les 6 premiers centimètres, c'est flambant neuf !!!...

                            ----------------------------------------------------------------
                            Docteur, je crois que j'ai un problème. Un de mes testicules est devenu tout bleu !

                            Le docteur l'examine rapidement et conclut :
                            - Il va falloir vous opérer. On doit vous retirer ce testicule rapidement !
                            - Vous rigolez ?!? Je ne vais sûrement pas vous laisser faire une chose pareille !
                            - Vous voulez mourir ou quoi ? Ce que vous avez est extrêmement grave. Il n'est pas question de rigolade !

                            Finalement, le patient se range à l'avis de l'homme de l'art, et dès le lendemain, l'opération a lieu. Une semaine plus tard, l'opéré est de retour en consultation chez le médecin :
                            - Docteur, ce n'est pas de chance, mais je crois bien que le testicule qui me reste est en train de virer au bleu comme l'autre.

                            Une fois encore, le médecin conseille la couillectomie. Bien que le patient soit encore plus réticent, il se laisse convaincre une fois encore. Dès le lendemain, la castration a lieu. Mais une semaine plus tard, il faut bien se résoudre à l'évidence : il y a encore un problème. Chez le docteur, le patient anxieux bredouille :
                            - Docteur... ça ne va vraiment pas fort. Cette foi c'est mon sexe qui devient tout bleu...

                            L'examen du médecin aboutit à une mauvaise nouvelle : il va falloir procéder à l'amputation du pénis.
                            - Mais enfin docteur, c'est impossible. Comment vais-je faire pour faire pipi ?
                            - Oh vous savez, ce n'est pas si grave que ça en a l'air : on vous greffera un tuyau de plastique dans l'urètre, et hop ! Résigné, le patient est émasculé dès le lendemain et pense en avoir définitivement terminé avec les amputations... Sauf que... Une semaine après l'opération, il revient chez le médecin pour se plaindre :

                            - Docteur, le tuyau de plastique devient bleu !
                            - Quoi ?????
                            - Je vous dis qu'il bleuit ! Qu'est-ce que ça veut dire docteur ?

                            L'examen du médecin est un peu plus méticuleux, et finalement aboutit à cette conclusion :
                            - Hmm, j'ai un doute... Se pourrait-il que ce soient vos jeans qui déteignent ?...


                            -----------------------------------------------------------------------


                            Un homme sort de sa salle de bain visiblement en forme aprés une bonne douche, sa femme s'en rend compte et lui dit :
                            -Oh non pas ce soir chéri j'ai mal à la tête.

                            Celui ci répond :
                            - Tant mieux, je viens de me saupoudrer le sexe d'aspirine, tu le veux en cachet ou en suppositoire ?

                            Commentaire


                            • Re : Breves de comptoir (blagues)

                              Dernière modification par janach, 31 mai 2007, 20h38.

                              Commentaire


                              • Re : Breves de comptoir (blagues)

                                Toto est assis au premier rang dans la classe. L'instituteur demande aux élèves de lui citer des exemples d'excitants.
                                - "Le café !" répond Jacqueline
                                - "Très bien" lui dit l'instituteur
                                - "L'alcool" répond Françoise
                                - "Très bien !" lui dit l'instituteur
                                - "Une femme à poil !" répond Toto.
                                L'instituteur, d'une voix sévère...,: - "Toto, tu diras à ton père de passer me voir demain, j'ai deux mots à lui dire !"
                                . Le lendemain l'instituteur remarque que Toto est assis au dernier rang, alors il l'interpelle :
                                - "Toto as-tu fait la commission à ton père?"
                                - "Oui Monsieur l'instituteur !".
                                - "Qu'est-ce qu'il t'a dit ?".
                                - "Il m'a dit : si ton instituteur n'est pas excité par une femme à poil, c'est que c'est un pédé, alors tiens-toi loin de lui..."
                                Membre CNM # 22
                                MCS R56 BRG/white for him
                                MCS R60 BLK/white for her
                                ex- Cooper CVT liquid yellow/blanc

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X